Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 14:08

  Voir le dernier article sur le concert DOGORA du 30.01.2011 : Epilogue - Témoignages - Photos

en cliquant ICI

 

Dogora

d'Etienne Perruchon

Centre Culturel Jacques Prévert

Villeparisis - 30 janvier 2011 - 16 heures. 

 

Après l'immense succès du concert Dogora donné le 21 novembre 2010 au Théâtre Luxembourg à Meaux, le public de Villeparisis va, à son tour, découvrir cette oeuvre et ce concert sera un succès plus éclatant encore. Faut-il rappeler que d'innombrables personnes n'ont pu trouver de place, le spectacle étant complet depuis fin décembre 2010, ce qui est sans précédent.

Sur scène, nous retrouverons les mêmes acteurs : l'Orchestre Symphonique du Val-Maubuée, les Choeurs de Seine-et-Marne et les solistes : Isaure Equilbey, Hervé Oléon, Anne Dumontier et la jeune Louise Brout, sous la direction de Jean-Michel Henry.  

Affiche

  

AFFICHE-VILLEPA-JPEG.JPG

 

 

Programme

 

PROGRAMME-VILLEPARISIS-PAGE-1-JPEG.JPG

Pour voir le programme complet

cliquez sur la page ci-dessus

 

 

Pour ce concert,

deux personnalités nous ont fait

l'honneur et le plaisir d'accepter notre invitation.

 

Perruchon-Leconte.jpg

Ils seront présents le 30 janvier 2011 à Villeparisis

 

Etienne Perruchon/Patrice Leconte - Patrice Leconte/Etienne Perruchon, deux grands professionnels, chacun dans son domaine, deux amis de longue date,  deux collaborateurs : imaginatifs, créateurs, novateurs, inventifs, éclectiques. Un lien très fort les unit : ce lien s'appelle DOGORA.

Si Etienne Perruchon a composé intégralement cette oeuvre, Patrice Leconte en fut le catalyseur. Il fut subjugué quand il entendit pour la première fois la musique originale de Dogora qui durait 28 minutes. Il demanda alors à Etienne Perruchon de compléter cette oeuvre pour en faire un film : "Dogora, ouvrons les yeux".

Ce film n'a pas eu le succès qu'il méritait mais tous ceux qui l'ont vu ont été impressionnés par les images de ce "documentaire" sur le Cambodge et fascinés par la musique d'Etienne Perruchon. Patrice Leconte n'a pas réalisé ce film pour en faire une star du box-office mais à cause d'un simple coup de coeur. En dépit du succès de ses autres films (la série des "Bronzés", "Les spécialistes" "Viens chez moi j'habite chez une copine", "Ma femme s'appelle reviens" ....) "Dogora, ouvrons les yeux" reste le film préféré de Patrice Leconte.

Le Festival de Musique de Claye-Souilly espère que ce film pourra être présenté au public de Claye-Souilly dans un avenir proche.

Quant à l'oeuvre d'Etienne Perruchon, les concerts Dogora se multiplient en France malgré les contraintes de qualité imposées par le compositeur et ils rencontrent partout un immense succès.

   

Etienne PERRUCHON

Photo-Perruchon-B.JPG

 

  Nous avons largement présenté le compositeur

dans les articles publiés sur ce Blog

à l'occasion du concert donné le 21 novembre 2010

au Théâtre Luxembourg de Meaux,

Voir article "DOGORA I" en cliquant  ICI 

Voir aussi page 4 du Programme du concert

en haut de cette page

 

Etienne Perruchon nous a accordé

une interview exclusive

cliquez ICI

   

Patrice LECONTE

réalisateur du film "Dogora, ouvrons les yeux"

 

PHOTO-PATRICE-LECONTE-A.jpg 

Ce grand cinéaste "pluridisciplinaire" a été successivement, acteur, scénariste, auteur de bandes dessinées, homme de théâtre, réalisateur mais aussi écrivain et romancier.

Auteur de nombreux court-métrages et longs métrages à grand succès dont la série des "Bronzés" (Le film "Les Bronzés 3" a fait plus de 10 millions et demi d'entrées: ce qui le met à la 5ème place du box office des films français de tous les temps).

Patrice Leconte a remporté cinq fois le César du meilleur réalisateur et c'est grâce à lui que Gérard Jugnot, Jean Rochefort, Michel Blanc, Charles Berling et Daniel Auteuil furent nominés au César du meilleur acteur ainsi que Juliette Binoche et Vanessa Paradis au César de la meilleure actrice.

C'est grâce à la complicité de Patrice Leconte avec Etienne Perruchon, que DOGORA existe tel que nous le connaissons aujourd'hui.

 

Ecoutez Patrice Leconte parler de DOGORA

Enregistrement paru sur www.allocine.com

Cliquez ICI  

 

Pour des informations complètes sur Patrice Leconte, cliquez ICI

 

 -------------------------

Nous vous donnons l'opportunité

d'interroger Etienne Perruchon et Patrice Leconte.

Adressez vos questions à

mh.caspar@gmail.com

   -------------------------

  A l'issue du concert

une séance d'autographes aura lieu.

 

 

 Il nous serait également agréable

de recueillir vos témoignages.

Dites-nous ce que vous avez aimé

et aussi ce que vous n'avez pas aimé.

  

--------------------------------- 

   

Ce concert est donné au profit de l’Association

 

LOGO-RIRE-MEDECIN.JPG

  

Depuis 19 ans, « Le Rire Médecin » redonne aux enfants hospitalisés

 le pouvoir de jouer et de rire pour mieux faire face à la maladie

en faisant intervenir des clowns dans les services pédiatriques.

Intervenant dans 37 services pédiatriques,

les 85 clowns de l'association offrent chaque année

plus de 60.000 spectacles personnalisés

aux enfants et à leurs familles.

Pour plus d'information, cliquez sur :

www.leriremedecin.asso.fr

 

 

Pour retourner sur la page "Dernières Nouvelles", cliquez ICI 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Pierre Caspar
commenter cet article
30 décembre 2010 4 30 /12 /décembre /2010 11:58

 

Entretien avec ... Etienne Perruchon

Compositeur de DOGORA

  

  Photo-Perruchon-B.JPG

 

Monsieur Etienne Perruchon est le compositeur de Dogora, oeuvre qui a remporté un immense succès lors du premier concert donné au Théâtre Luxembourg de Meaux le 21 novembre 2010.

Nous donnons à la fin de cet article une biographie de ce compositeur éclectique et imaginatif.

Monsieur Etienne Perruchon a bien voulu nous accorder un entretien à l'intention de tous les amis du Festival de Musique de Claye-Souilly et "fans" de Dogora.

Monsieur Perruchon nous a confirmé sa présence le 30 janvier 2011 à Villeparisis.

Nous l'en remercions très chaleureusement.

 

 

Etienne Perruchon, vous êtes l'auteur d'une oeuvre qu'on peut qualifier de magistrale, que la France découvre peu à peu et qui vous donne une place prépondérante parmi les compositeurs contemporains. Acceptez-vous cette entrée en matière ?

 

Bigre ! Je n'ai jamais imaginé tenir une place dans le paysage de la musique dite contemporaine. Je me sens un compositeur "de mon temps". J'essaye simplement d'être en phase avec mes contemporains, de comprendre mon époque, d'absorber tout cela, comme une éponge et d'en sortir une musique qui à la fois me ressemble et puisse parler aux autres.

 

 

Les concerts  Dogora se multiplient en France malgré les contraintes de qualité que vous imposez fort justement. Ne craignez-vous pas d'être "phagocyté" par cette oeuvre et celles qui sont dans la même lignée comme Tchikidan et Skaanza,  un peu comme un acteur qui finit par être marqué par un rôle majeur ?

 

Je ne crains rien de mes oeuvres dogoriennes, au contraire je les revendique comme une identité.Vous savez, si on ne retient que ce répertoire dans toutes mes œuvres cela me convient parfaitement, car c'est là exactement que je me sens bien. Avec Dogora, Tchikidan et Skaanza, j'ai vraiment le sentiment d'être parfaitement libre dans mon écriture.

 

 

Vous êtes un compositeur éclectique et imaginatif avec, à votre actif, de nombreuses musiques de films, musiques de scène, chansons, etc. Quel est le genre musical que vous n'avez pas encore exploré ?

 

C'est vrai que j'ai à peu près tout "exploré" comme vous dites, mais j'ai une préférence pour tout ce qui se rattache au spectacle musical : opéra, comédie musicale, mélodrame etc ... j'aime raconter quelque chose, j'aime que ma musique serve une narration. Cela semble pourtant contradictoire avec cette langue inventée qu'est le dogorien qui ne raconte rien justement !

 

 

La publicité de Vinci, le pont humain, avec un accompagnement musical tiré de Dogora, est dans toutes les mémoires (*). Avez-vous été sollicité et êtes-vous tenté d'accompagner d'autres spots publicitaires ?

 

Oui j'ai eu d'autres sollicitations que j'ai refusées. Pour Vinci, c'est ce film et l'argument qui m'ont séduit : "Les plus grandes réussites sont celles que l'on partage". Cela me plait, je trouve cela conforme à l'idée que je me fais de Dogora : une oeuvre à partager universellement.

 

 

Combien de concerts Dogora a-t-on donnés en France à l'heure actuelle ?

 

Nous estimons que plus de 20 000 choristes ont déjà chanté Dogora en France depuis 2005.

 

 

Et avez-vous une estimation du nombre de spectateurs qui ont assisté aux concerts Dogora depuis la création de l'oeuvre ?

 

D'après nos calculs, plus de 100 000 spectateurs ont entendu cette oeuvre en concert. D'y penser, cela me bouleverse...

 

 

Quand verra-t-on Dogora sur une grande scène parisienne ?

 

Ah ! jouer à Paris ! ... J'y travaille. Il faut encore patienter un petit peu !

 

 

Et à l'étranger ?

 

Cette année, Dogora a été joué au Maroc et nous sommes en train de construire des projets avec l'Asie et l'Amérique centrale.

 

 

Tchikidan est une suite de Dogora. On y retrouve les thèmes et le rythme de Dogora avec une préférence donnée aux voix d'enfants. Quelles autres différences peut-on relever entre les deux oeuvres ?

 

Dans Tchikidan, les voix d'adultes n'interviennent que dans le final et sous une forme particulière puisque c'est le public qui chante. D'autre part dans cet opus, il n'y a pas de passages instrumentaux comme dans Dogora. Tout est chanté et les solistes sont des enfants.

 

 

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur le dernier opus que vous avez achevé récemment dont le nom est Skaanza ?

 

Je suis très excité par cette nouvelle oeuvre. Tout d'abord, comme dans le final de Tchikidan, le public chante. C'est écrit dans la partition, donc le concert doit commencer par une répétition du public. Et puis j'ai voulu cette oeuvre délibérément fédératrice. Pour cela, j'ai conçu deux versions des parties de choeur : la première est écrite pour choeur mixte  et choeur d'enfants, la deuxième version est écrite pour voix de femmes, voix d'hommes et voix d'enfants égales, sans harmonisation. Je souhaiterais que Skaanza soit montée avec des foules de chanteurs n'ayant pas l'habitude de la pratique chorale. Par exemple chez moi, nous allons monter des "chorales" dans des entreprises, des clubs sportifs, des associations, partout où des gens vivent ou travaillent ensemble. Ainsi, ils seront réunis pour un seul but : chanter ensemble. À la fin, ils se retrouveront tous pour un immense concert.

 

 

Prévoyez-vous d'autres oeuvres dans la même lignée ?

 

Oh oui !! J'ai encore tellement de musique à inventer..

 

 

Vous êtes un précurseur dans de nombreux domaines. En cherchant à faire participer le public à vos concerts, peut-on dire que vous créez un concept de spectacle "interactif" ? Et quelles sont les limites d'un tel concept ?

 

Je n'ai pas le sentiment d'avoir créé un concept, juste de la musique à partager. Les limites sont fixées par l'oeuvre. J'essaye, dans mon écriture, que la participation du public puisse se faire de façon naturelle et agréable. Cette envie de faire chanter le public vient d'un double constat. D’une part, les gens aiment et ont envie de chanter. Cela éveille en chacun des émotions parfois enfouies qui nous rendent plus sensibles. D'autre part ce "dogorien" rend ma musique vraiment universelle et partageable. Je me rends compte que cela est très fédérateur de tous se retrouver autour du dogorien.

 

 

Les paroles de Dogora s'inspirent principalement de consonnances slaves. Avez-vous une raison particulière d'être attiré par les pays d'Europe centrale ?

 

Dans ma famille il y a un joyeux mélange d'Europe centrale, d'Italie et de Mongolie. Et puis mes parents avaient une troupe de théâtre qui adaptait les contes Russes. J'ai baigné toute mon enfance dans la musique de Prokoviev, Tchaïkowsky, Stravinsky, Rimski Korsakov etc ... je suis donc imprégné de tout cela et forcément, ça s'entend !

 

 

C'est la vision de scènes de rue au Cambodge qui a inspiré Patrice Leconte pour faire le film "Dogora, ouvrons les yeux". Est-ce la preuve de l'universalité de Dogora ?

 

Quelle émotion quand Patrice Leconte m'a proposé ce film. Ma musique a permis à ce grand cinéaste d'exprimer des sentiments universels en effet. Je suis ému que ce soit DOGORA qui ait provoqué cela.

 

 

Une longue complicité vous lie au cinéaste. Avez-vous d'autres projets communs sur des thèmes "dogoriens" ?

 

Pour le moment nous travaillons sur des projets "non-dogoriens". Nous sommes en train de faire une comédie musicale en cinéma d'animation. Un projet fou et ambitieux qui nous exalte.

 

 

La "Dogoramania" a gagné notre région: le concert du 21 novembre 2010 a fait salle comble au Théâtre Luxembourg à Meaux comme ce sera le cas à Villeparisis le 30 janvier 2011 (et une fois n'est pas coutume, Roselyne Bachelot n'aura pas suffisamment de vaccins pour lutter contre ce virus).

On vous a vu très proche des musiciens, chanteurs et du public notamment lors des concerts donnés dans votre région, en Savoie.

Pensez-vous "communier" de la même façon avec le public de Seine-et-Marne en vous mêlant au public, en distribuant des autographes ou d'une autre manière ?

 

Chaque concert est un moment d'émotion. J'ai beaucoup de respect et d'admiration pour tous ceux qui organisent des concerts de Dogora et pour ceux qui viennent écouter cette oeuvre. La moindre des choses est d'être humblement reconnaissant et donc de partager la joie du concert avec vous.

 

 

De toutes vos créations et compositions passées, quelle est celle que vous préférez ?

 

Je dirais Dogora bien sûr car son parcours est incroyable, mais il y a beaucoup d'autres oeuvres pour lesquelles j'ai de la tendresse.

 

 

Avez-vous des projets à long terme ?

 

Bien sûr, je suis en train d'écrire un spectacle musical basé sur mon répertoire dogorien. Cela devrait voir le jour à l'automne 2012. je croise les doigts. Et puis d'autres projets de commandes d'oeuvre pour le théâtre musical.

 

  

Et pour finir, Etienne Perruchon, êtes-vous un homme heureux ?

 

Je suis comblé !

 Propos recueillis par Pierre Caspar 

 

(*) Pour voir ou revoir cette publicité, cliquez ICI

(doublie-cliquer sur l'image pour une vision "plein-écran ")

 

 

 

Etienne PerruchEtienne-Perruchon.jpgon (né en 1958) a composé un grand nombre d’oeuvres appartenant à des genres aussi différents que la musique de film, la musique de scène, la musique symphonique, ou la chanson.

Depuis 1981, date de sa première commande, il a signé la musique de nombreuses pièces de Théâtre, dont plusieurs mises en scène par Charlie Brozzoni « La grande Parade au cabaret de l’Ange Bleu », prix du « off » à Avignon en 1995 et « Éléments moins performants » de Peter Turini. Dans les mises en scène d’André Engel, deux pièces de Georg Buchner « Woyzeck », « Léonce et Léna » pour laquelle Etienne Perruchon a obtenu le Prix du Meilleur Compositeur de musique de scène du Grand Prix de la critique 2001/2002.

En 2004, il a composé et créé un opéra, « le géant de Kaillass » d’après un livret de Peter Turini ainsi que la musique du « Menteur » de Corneille avec Denis Podalydès à la comédie Française dans une mise en scène de Jean-Louis Benoît.

 

Patrice Leconte découvre « Dogora » et décidPerruchon-Leconte.jpge d’en faire un film musical et impressionniste sorti le 10 novembre 2004. Etienne Perruchon se verra décerné le « Mozart de 7ème art » au festival d’Auxerre pour la musique de ce film.

En 2005 il rencontre le Brass Band des Savoie, dirigé par Martial Renard, pour qui il écrit « la petite suite de Dogora » et une version complète de « Dogora » pour concert. Cette même année, Patrice Leconte lui confie la composition de la musique des « Bronzés 3 ». Il compose toute la musique du spectacle musical "La Goutte au Pépère" de et avec Richard Gotainer (octobre 2004 au Théâtre du Temple).

Etienne Perruchon vient de terminer l’écriture d’un nouvel opéra « Pinocchio » sur un livret de son épouse Jeanne Perruchon d’après la célèbre histoire de Carlo Collodi.

Sa complicité avec Patrice Leconte continue à travers des collaborations pour le cinéma (« La guerre des Miss », « Vison pékin ») et le théâtre (« Grosse chaleur »).

En 2009 le Musée Historique de Jérusalem et la société Skertzo lui ont confié la composition de la musique du nouveau spectacle permanent du site historique de « La Tour de David ».

Il travaille actuellement à l’écriture d’une comédie musicale pour un film d’Animation qui sera réalisé par Patrice Leconte d’après le roman de Jean Teulé « Le magasin des suicides ».

Son épopée dogorienne continue avec deux nouveaux opus : TCHIKIDAN et SKAANZA.

 

Créations récentes et prochaines créations :

Un Pied dans le crime. Musique de scène pour la pièce d'Eugène LABICHE mise en scène par Jean-Louis BENOIT avec Philippe TORRETON et Dominique PINON. En tournée dans toute la France jusqu'au printemps 2011.

Libretto. Pour trombone solo et Brass Band. Dédié à Fabrice Millischer.

 

Récompenses et nominations :

Le Syndicat Professionnel de la Critique Dramatique et Musicale lui a attribué le Prix du Meilleur Compositeur de Musique de Scène 2002 pour Léonce et Léna.

"Mozart du 7ème art" au Festival Musique et Cinéma d'Auxerre pour Dogora en 2004.

 

--------------------------- 

 

Vous pouvez consulter tous les articles parus sur ce blog relatif au concert DOGORA  du 21 novembre 2010 au Théâtre Luxembourg de Meaux :

 

Dogora I,  Présentation - l'affiche - le compositeur   -   cliquez ICI

Dogora II,  l'histoire - le "dogorien" - le film de Patrice Leconte  -  cliquez ICI

Dogora III,  l'orchestre - les solistes - les choeurs   -   cliquez ICI

Dogora IV,  le programme - l'A.V.A.C.S. - les remerciements  -  cliquez ICI

Dogora V,  Epilogue  - Témoignages  -  cliquez ICI

Entretien avec Jean-Michel Henry, chef d'orchestre  -   cliquez ICI 

 

 

Rappel

Le prochain concert "DOGORA"

du 30 janvier 2011 à Villeparisis est complet 

 

  

  Retour sur la page "Dernières Nouvelles", cliquez ICI

 

 

Repost 0
Published by Pierre Caspar
commenter cet article
1 octobre 2010 5 01 /10 /octobre /2010 22:50

 

Devenez Membre sympathisant

du Festival de Musique de Claye-Souilly

 

et assistez gratuitement à tous les concerts

du 6ème Festival de Musique de Claye-Souilly

 

Vous recevrez toutes les informations sur les concerts donnés à Claye-Souilly par le Choeur "Odyssées" et le Festival de Musique de Claye-Souilly. Vous serez abonné à la lettre d'information du Blog du Festival qui publie de nombreux articles, reportages, enregistrements, photos, interviews relatifs à l'activité musicale de notre ville et du Festival.

Vous serez également informé des concerts de musique classique et de chant choral proposés dans notre région.

Vous bénéficierez des avantages tels que: priorité pour les réservations, entrées gratuites ou à tarif réduit pour certains concerts

et en 2011:

    la gratuité totale

pour les 3 concerts

du 6ème Festival de Musique

 

qui auront lieu les 1, 2 et 3 avril 2011

à l'Espace Malraux de Claye-Souilly.

('Voir à la fin de cet article le programme des 3 concerts) 

 

Pour bénéficier de cette gratuité, l'adhésion devra être demandée avant le 20 février 2011.

La cotisation pour 2011 est de 15 euros.

Cette offre est réservée aux visiteurs de ce Blog. Vous pouvez faire profiter vos amis de cette opportunité. 

 

L'adhésion se fait en 2 étapes

1ère étape : s'abonner à la lettre d'information du présent Blog (indispensable). 

- Mettre votre adresse de messagerie dans la case "newsletter" dans la colonne de droite de ce Blog puis taper OK

- Confirmer cette inscription sur le message qui est adressé en retour sur votre messagerie.

Cette inscription est gratuite et sans engagement. Elle ne pourra servir à aucun autre usage que celui qui est prévu ni générer de publicité, spam ou autres messages indésirables. Une extrême rigueur est observée dans ce domaine par l'administration d'Overblog. Nous ne connaissons nous-mêmes que le début des adresses des adhérents en vertu des lois "Informatique et libertés".

 

2ème étape :  demande d'adhésion 

A faire sur papier libre en indiquant (d'une façon très lisible) votre nom, prénom, adresse, numéro de téléphone et adresse e-mail (indispensable) et le cas échéant, les noms et prénoms des autres personnes souhaitant devenir membres sympathisants. Joignez une enveloppe timbrée à votre adresse et le montant de la cotisation (15 euros par personne) par chèque à l'ordre du Festival de Musique de Claye-Souilly.

Adresser le tout à

Annie Desmet

8, Rue de Vienne

77410 Claye-Souilly

Téléphone  01.60.26.26.37

a.desmet77@neuf.fr 

  

Vous recevrez dans les jours suivants une confirmation de votre adhésion et la (ou les) carte(s) de Membre sympathisant vous donnant l'accès gratuit aux concerts du 6ème Festival de Musique de Claye-Souilly ayant lieu les 1, 2 et 3 avril 2011.

 

Nous vous rappelons ci-après le programme des concerts pour lesquels vous bénéficierez de places gratuites : 

1er avril 2011

Orchestre d’harmonicas « Les Lutéciens »

Présentation d’instruments insolites par Roland Melle

 

2 avril 2011

Ode pour l’anniversaire de la reine Mary (Purcell)

Extrait du Stabat mater de Dvořák (baryton: Hervé Oléon)

9ème Symphonie - Symphonie du Nouveau Monde - (Dvořák)

Orchestre Symphonique du Val Maubuée 

Chœur « Odyssées »

Direction : Jean-Michel Henry

 

3 avril 2011

Chœurs en fête

avec des chorales étrangères

(Chypre, Italie, Finlande, Suède)

   

Il est conseillé de demander son adhésion le plus tôt possible

et en tous cas avant le 20 février 2011

 

 

  Pour retourner sur l'article "Dernières Nouvelles", cliquez ICI

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Pierre Caspar
commenter cet article
5 septembre 2010 7 05 /09 /septembre /2010 11:57

 

A tous les fidèles abonnés du blog

et aux visiteurs

 

Le concert "DOGORA" du 21 novembre 2010 au Théâtre Luxembourg à Meaux fut un succès considérable, toutes les places étant vendues 2 semaines avant le concert.

Le bénéfice de cette manifestation était intégralement versé à l'AVACS au profit des malades du cancer. Merci pour eux.

Ce succès a incité les organisateurs (Le Festival de Musique de Claye-Souilly/Choeur "Odyssées") en collaboration avec la Ville de Villeparisis, à redonner ce concert le 30 janvier 2011 au Centre Culturel Jacques Prévert à Villeparisis.

Ce deuxième concert "DOGORA" sera donné au bénéfice des enfants malades et de l'Association "Le Rire Médecin, de vrais clowns à l'hôpital". Merci pour eux.

Le succès populaire de cet événement dépasse celui du 21 novembre à Meaux. Toutes les places ont été vendues plus d'un mois avant la date du concert et ceci sans avoir apposé la moindre affiche dans la région.

Ceci est sans précédent de sorte qu'un nouveau concert "DOGORA" dans la région parisienne est fortement envisagé. 

Le compositeur de l'oeuvre Etienne PERRUCHON ainsi que le cinéaste Patrice LECONTE, réalisateur du film "Dogora, ouvrons les yeux" ont d'ores et déjà accepté notre invitation et seront présents le 30 janvier à Villeparisis. Nous espérons également la présence d'Anny Duperey marraine de l'Association "Le Rire Médecin, de vrais clowns à l'hôpital" et celle de FR3.

 

La moralité de l'histoire :  en proposant des spectacles de qualité, le public répond présent et le public a toujours raison.

 

Notre Blog a largement contribué à ce succès. Nous avons diffusé une information volumineuse sur DOGORA, son compositeur, les artistes, l'Orchestre symphonique du Val Maubuée, les Choeurs de Seine-et-Marne ainsi que des extraits musicaux, des interviews et surtout de nombreux témoignages  enthousiastes au lendemain du 21 novembre. Un nombre record de personnes se sont connectées sur ce Blog durant cette période. Etait-ce du matraquage ? Si oui, c'était payant à la vue du résultat.

 

Un mot à ce propos : Le nombre de visiteurs et d'abonnés à la lettre d'information de ce Blog ne cesse de croître. Ces dernières semaines avec 3 concerts de Noël et 2 concerts Dogora, sans compter les voeux et interviews (une interview d'Etienne Perruchon paraîtra incessamment), la matière est abondante. Cependant nous ne souhaitons pas multiplier nos articles au risque de lasser nos fidèles abonnés, à l'instar des innombrables diaporamas et autres cartes dromadaires qui fleurissent sur le web....

Merci de faire connaître ce Blog à vos amis, de les inviter à s'abonner à la lettre d'information.

N'oublions pas que, plus nous serons nombreux, plus nous aurons de spectateurs à nos concerts et plus nous pouvons attirer des artistes de haut niveau, des choeurs étrangers prestigieux et des ensembles musicaux allant du duo à l'orchestre symphonique et offrir ainsi des spectacles de qualité à notre public.

N'oublions pas que le Festival de musique de Claye-Souilly et le Choeur "Odyssée" sont maintenant largement connus, même au-delà de nos frontières.

N'oublions pas que notre Festival participe à la promotion de la musique et met en valeur les artistes, musiciens et choeurs ainsi que les conservatoires et notamment celui de notre ville, ses professeurs et élèves.

N'oublions pas que le Festival fait travailler beaucoup de commerçants  de la ville et de la région : pâtissier, imprimeur, fleuristes, hôteliers et restaurateurs (le Festival 2011 réunira dans notre région plus de 200 choristes étrangers entre le 31 mars et le 4 avril 2011).

Merci à vous tous qui êtes fidèles à notre Festival, à notre Choeur. 

Pierre Caspar

  DSC02366.JPG

 

 

  Retour sur la page "Dernières Nouvelles", cliquez ICI

 

 

 

Repost 0
Published by Pierre Caspar
commenter cet article
5 août 2010 4 05 /08 /août /2010 11:56

 

Noël en ... Chine

 

Nous venons d'apprendre que notre Blog est regardé en Chine (si, si).

Alors, saluons nos amis chinois (pays que le Choeur "Odyssées" va retrouver en 2012) de Xi'ang et d'ailleurs, en particulier Aurore et Fanfan, nos guides favorites.

 

P1060026.JPG

 

Pere-noel-chinois.PNG

 

Noël est une fête qui vient de l’étranger et qui est très teintée de religion pour les Chinois.

Au début du XX ème siècle, certains missionnaires, ainsi que des étudiants revenus de l’étranger, ont introduit cette fête dans le pays. Quelques personnes l’ont intégrée et ont décidé de célébrer Noël. Ces groupes étaient plutôt localisés dans les villes littorales et dans plusieurs villes (grandes et moyennes).

La veille de Noël, ils dînaient avec des amis ou avec leur famille, chantaient des chansons de Noël, dansaient, et les croyants allaient à l’église pour la messe de minuit. Chacun agissait selon son caractère ou son goût. Les activités et les décorations de la maison étaient principalement de style étranger. Cette situation a duré jusqu’à la révolution culturelle.

Après la politique de réforme et d’ouverture, Noël est revenu dans la société chinoise. De 1980 environ jusqu’à aujourd’hui, de plus en plus de personnes ont recommencé à fêter Noël, ainsi que la nouvelle année. Mais Noël ne représente plus seulement la fête traditionnelle des étrangers. En Chine, plusieurs catégories de personnes lui accordent de l’attention. Ainsi, les commerçants en particulier font des soldes, les vitrines attirent les regards, de jolies publicités sont partout et tous les lieux de divertissement proposent un programme de Noël. De cette manière, tout le monde gagne plus d’argent entre Noël et le Nouvel An.

Bien sûr, on décore les arbres dans la rue. Certaines familles accrochent des décorations de Noël sur leur porte d’entrée ou sur les fenêtres, mais à cela on ajoute des motifs chinois. On mange un repas chinois, qui ne varie pas beaucoup du reste de l’année, mais peut-être ce jour-là prend on une salade en plus.

 

Une nouvelle "perle" chinoise

Puisque nous sommes dans ce pays immense, faisons connaissance avec une jeune pianiste absolument phénoménale. Agée de 23 ans, elle s'appelle Yuja Wang.

Admirez sa virtuosité en écoutant Le vol du bourdon de Rimsky Korsakov.

Cliquez  ICI

  et cliquez ensuite sur : "ouvrez le contenu dans une nouvelle fenêtre"

     

Pour plus d'informations sur Yuja Wang, cliquez ICI

 

Pour revenir sur la page "Dernière Nouvelles"  cliquez ICI

 Pierre Caspar 

   

 

Repost 0
Published by Pierre Caspar
commenter cet article
5 août 2010 4 05 /08 /août /2010 11:53

 

Noël blanc à Saint-Soupplets

   

A l'invitation très chaleureuse de la Municipalité de St Soupplets nous avons, cette année encore, eu la joie de chanter la magie de Noël dans la jolie église de la commune hier samedi 18 décembre 2010.

S'il est légitime aux musiciens de penser que la vie sans musique serait une erreur, il n'en est pas moins vrai aux enfants que nous redevenons tous en cette période de l'année, de penser qu'un Noël sans neige n'est pas un vrai Noël ! Ainsi hier avons-nous tous été comblés par l'atmosphère exceptionnelle de ce concert, dans des paysages briards rendus romantiques par un épais manteau neigeux les transformant en véritable décor de sucre !

Bref, un concert de Noël blanc comme neige !

Les conditions atmosphériques avaient rendu la circulation certes peu engageante ; néanmoins le public fidèle, venu nous témoigner à nouveau son amitié, se montra enthousiaste, entraîné par un concert haut en émotion fait de chants traditionnels ("Noël blanc", "Douce nuit") très bien choisis pour la circonstance par notre chef de choeur Marie-Hélène Caspar, et notre chef de choeur adjointe Christine Tweedly, qui faisaient ressortir de façon expressive et intense toute la magie de Noël et nos souvenirs d'enfance d'un traîneau tintillonnant au chant de "Jingle Bells".

Au-delà des mots, s'il est vrai que la vertu de la musique est de véhiculer des émotions, alors tous, choristes et auditeurs, nous ne pouvions raisonnablement n'avoir hier qu'un seul regret : que ce concert de Noël ait été trop court !

Tous les ingrédients étaient réunis pour en faire ce concert de rêve qui restera gravé dans nos mémoires. Un succès pour « Odyssées » en hommage à la Municipalité de St Soupplets qui a beaucoup oeuvré pour la restauration de cette belle église où nous nous sommes si bien sentis à notre aise pour ce concert de l'amitié.

Sylviane Gabel

 

blog3-1056.JPG

 

blog3-1035.JPG

 

blog3-1031.JPG

 

blog3-1067.JPG

Photos : Jean-Louis Pidon 

 

Voir aussi l'article publié avant le concert en cliquant ICI

   

Pour retourner sur l'article "Dernières Nouvelles", cliquez ICI 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Pierre Caspar
commenter cet article
5 août 2010 4 05 /08 /août /2010 11:50

 

Un concert de Noël franco-libanais

empreint d'émotion et de sérénité 

   

Le concert organisé par le Festival de Musique et le Choeur "Odyssées" fut exceptionnel puisque le public venu nombreux malgré les intempéries a eu le plaisir d'entendre une chorale libanaise de renom qui plonge ses racines dans les racines mêmes d'une ville, Byblos, à l'origine de l'alphabet phénicien, ville de Méditerranée où la douceur de vivre n'est pas un vain mot et d'une terre, le Liban, terre d'accueil par excellence, terre de mélanges et de contrastes, terre martyrisée  quand l'histoire et la politique s'en sont mêlées.

La musique et le chant choral nous ont réunis grâce au Père Boutros originaire de cette terre qu'il aime par dessus tout, dont il parle au fil de ses homélies, une terre qu'il fait connaître année après année à ses paroissiens.

Pour connaître ceux qui viennent de l'au-delà des mers, pour les apprécier, il faut faire fi des préjugés, laisser parler son coeur, trouver les mots justes qui rassemblent.

C'est ce que nous avons vécu tous ensemble (choristes français et libanais, familles d'accueil) durant les quelques jours que nous avons passés ensemble.

C'est aussi ce que notre chorale a toujours cherché à faire en effectuant des tournées à l'étranger et en recevant à Claye-Souilly des chorales venant parfois de très loin (de Mongolie, par exemple).

Une vingtaine de pays connaissent maintenant Claye-Souilly et sa chorale et nous-mêmes sommes allés dans de nombreux pays, lointains comme les Etats-Unis, le Canada et la Chine ou plus près de chez nous l'Italie chère à notre coeur

La musique a des vertus extraordinaires mais l'échange choral est irremplaçable pour nouer des amitiés sincères. Et il n'est pas inutile de répéter encore et encore que la musique n'a pas de frontières.

Ecouter la musique des autres, s'en pénétrer mêmes si certaines sonorités peuvent sembler insolites, c'est s'ouvrir à la culture d'autrui, c'est s'enrichir, se nourrir d'un terreau fertile et de valeurs universelles, c'est cultiver l'échange et l'amitié.

Car la musique ne doit pas diviser mais au contraire rassembler, apaiser.

Ce sont ces moments très forts d'échange et de communion que nous avons partagés avec nos amis libanais, lors des 2 concerts organisés à Claye-Souilly et à Couilly Pont-aux-Dames et lors de la messe dominicale qu'ils ont animée à Claye avec une ferveur qui a touché tous les présents, des moments uniques et inoubliables.

Alors merci aux musiciens (Joseph Rahme, Raymond Kobersi, Waël Semaan, Samer Sgheib, Elie Hardan), aux 3 jeunes solistes qui ont su, par les modulations spécifiques à leur musique et à leur langue, transmettre tant d'émotion au public (Rafca Farès, Pierrette Ramia, Elie Elia) et merci enfin au Père Miled Tarabay dont le charisme et la sérénité ont donné à tous un supplément d'âme non seulement pendant les concerts mais également lors de la messe qu'il a célébrée avec le Père Boutros. 

Le Choeur "Odyssées" et la paroisse de Claye-Souilly qui accueillaient les choristes libanais n'oublieront pas de sitôt les moments de grande spiritualité, les rires, les émotions (et le froid) partagés du 2 au 6 décembre 2010!

Et comme les voyages forment la jeunesse, dit-on, "Odyssées" et tous ceux qui ont vécu cette expérience extraordinaire n'ont qu'une hâte: aller se ressourcer et vivre des émotions intenses dans ce pays frère qu'est le Liban.

L'invitation est passée. Il n'y a plus qu'à trouver une date!

Marie-Hélène Caspar

 

blog3-0025.JPG

 

blog3-0028.JPG

 

blog3-0782-copie-1.JPG

 

blog3-0805.JPG

 

blog3-0801.JPG blog3-0827.JPG

 

blog3-0803.JPG 

blog3-0808.JPG

 

 blog3-0846.JPG

 

 

blog3-0814.JPG   

P1020634.JPG blog3-0838.JPG

P1020545.JPG

 blog3-0022.JPG

 blog3-0850.JPG

Photos Michel Moreaux - Jean-Louis Pidon 

 

 

Faire connaissance avec un nouveau groupe choral est toujours source de joie et d'enrichissement tant au plan humain que musical. A plus forte raison lorsque ce groupe vient de l'étranger.
Grâce au travail de notre charismatique et très dévouée chef de choeur, Marie-Hélène CASPAR que nous ne remercierons jamais assez pour ces moments spéciaux, nous sommes régulièrement amenés à rencontrer et à tisser des liens d'amitié avec des personnes de tous horizons, de toutes diversités, avec un seul lien commun la musique. Il arrive que certaines d'entre elles nous marquent plus qu'on ne l'aurait jamais imaginé ; ce fut véritablement le cas avec nos amis Libanais de la chorale "La Voix d'antan", venus à notre rencontre à l'invitation également du Père Boutros Khalil.
La beauté de leurs chants, la qualité de leurs voix, et plus que tout l'émotion qu'elles exprimaient, nous ont prouvé que la musique est la seule langue du monde. L'interprétation fusionnelle, mystique, en osmose totale avec leur chef de choeur et père spirituel, le Père Miled, nous a transportés dans une sorte de communion fraternelle. Nous gardons de ces moments privilégiés, un souvenir empreint d'une grande émotion et où, plus que la chaleur humaine, la fraternité est partout présente. Nous nous sommes quittés avec le coeur gros, douloureuse mais sincère preuve de l'amitié qui nous lie désormais plus que jamais.

Sylviane Gabel

-----------------

[...] Nous avons passé quatre jours merveilleux à apprendre à se connaître, à partager des expériences et à vous faire découvrir, trop rapidement certes, notre région.

Mais je sais que vous allez revenir dès que vous le souhaiterez et toi Rafca avec ton fiancé.

Transmettez à votre famille notre sympathie et le plaisir que nous avons eu de vous recevoir.

Transmettez au Père Miled notre respect, notre sympathie et nos remerciements pour nous avoir permis à tous de nous rencontrer et de partager ensemble des moments très forts.

Je vous ai inscrites ... sur le blog du chœur Odyssées, vous devriez recevoir prochainement des infos sur ce Week End.

Martine Delmotte

-------------------

Bonjour, Marie Hélène, 

Ceci s'adresse à toi, à Josiane que j'espère rencontrer un jour, au Père Miled, au Père Boutros et à tous ces jeunes Libanais et Libanaises de cette magnifique chorale sans oublier le Choeur "Odyssées".

Je ne trouve aucun mot qui peut exprimer mon ressenti durant ces deux jours et demi inoubliables. Ce que je peux dire c'est que pour moi, c'était le BONHEUR à l'état pur. C'était comme un parfum que l'on ne peut répandre sur autrui sans en faire rejaillir quelques gouttes sur soi-même.

Je tiens tout d'abord à adresser toute ma reconnaissance au Père Boutros qui a choisi cette chorale "La Voix d'antan" pour nous la faire découvrir. "La Voix d'antan" ; à elle seule, tout est dit.

Que dire sur la prestance du Père Miled qui m'a impressionnée ; en l'observant, je me suis, de suite, sentie très proche de sa profonde ferveur.

J'ai en mémoire le sourire de tous ces jeunes, leur joie de vivre, leur enthousiasme à découvrir Paris. Et sous la neige ! Ils auront vu cela une fois dans leur vie !

Ce lundi matin, alors qu'ils nous quittaient dans la grisaille, la tristesse était dans mon coeur et quelques larmes ont coulé tout naturellement, l'émotion sans doute. Mais d'après Charles Dickens, "Dieu sait que nous n'avons jamais à rougir de nos larmes car elles sont comme une pluie (il pleuvait d'ailleurs un peu) sur la poussière aveuglante de la terre qui recouvre nos coeurs endurcis".

Et enfin, je voudrais dire à tout le Choeur "Odyssées", aux membres bienfaiteurs, et surtout à notre chère Marie Hélène, que vous me faites vivre des moments magiques avec un réel réconfort qui me permet toujours de repartir joyeusement dans les moments un peu difficiles.

Chers Libanais et Libanaises, vous resterez à jamais dans mon coeur. Et j'attends patiemment l'instant où je pourrais vous embrasser chaleureusement au LIBAN.

Toute mon amitiés à tous vos proches et à tous ceux que vous aimez.

Jacqueline Leduc

 

 

Témoignages reçus du Liban 

(Nous avons conservé l'orthographe d'origine)

 

 

Chers choristes Odyssées,

J’ai été vraiment ravie de faire votre connaissance et de partager avec vous des moments qui restent à jamais gravés dans mon cœur.

Permettez-moi de remercier le P. Miled TARABAY, le P. Boutros KAHLIL et Mme Marie-Hélène CASPAR de nous avoir donné la chance de vous rencontrer.

J’étais très touchée par votre interprétation oscillant entre douceur céleste et joie intense. Vous avez su nous intégrer dans votre univers.

Merci encore une fois à tout le monde et notamment à Hilda et Pierre Urban de leur accueil généreux et aimable, j’avais l’impression d’être chez moi.

Je peux dire que cette expérience m’a été extrêmement enrichissante, par son originalité musicale et humaine. Il est vrai qu’il faisait très froid mais votre accueil aimable nous a très bien réchauffés.

O Choristes, je vous embrasse fort et je souhaite vous revoir très bientôt au LIBAN.

Avec mes amitiés,

Pierrette RAMIA

-----------------------------   

Bonjour a tous, j'espere que vous allez bien, j'aimerai a mon tour vous remerciez sincerement a tous ces jolies moments qu'on a vecus avec vous durant ces jours de vacances et surtout Sylviane et Claude Gabel qui nous ont acceuilli chaleureusement et avec qui on a passe des journees agreables comme si on les a connus depuis longtemps.

j'espere que vous pourriez bientot venir nous rendre visite au liban. restons en contact.

Maya Saliba

--------------------

Dear Marie-Helene and Choeur Odysse

I would like to thank you all for the wonderful time we spent in Claye-Souilly and for your hospitality. It was an honor for us to participate in your festival. I would also like to thank Father Boutros for gathering the two choirs. I thank all the families that hosted us in their houses and treated us like family members, especially Martine and Michele Delmotte who hosted me in their house. It was a wonderful and unforgettable experience.

The concerts were among the best concerts we have presented.

The moment of farewell was sad and hard for us, but we left Paris in the hope of seeing you soon in Lebanon.

--------------------

Visiter Claye etait une experience inoubliable, partager joie et bonheur en musique avec des gens si genereux et pionniers en hospitalisation...

Merci beaucoup Jean-Luc et Chantal CHAUMETTE pour votre hospitalisation exceptionelle,vous savez que vous avez une famille maintenant au Liban qui est toujours prete a vous acceuillir...

Merci Marie-Helene pour la belle musique que vous avez faites avec la chorale et la superbe pianiste…

J'espere vous revoir en France ou au Liban...

Wael Semaan

--------------------

Salut, tout le monde, choristes et familles accueillantes, surtout Jerome et Annie BOSCO qui nous ont chaleureusement accueillis, Raymond et moi. Nous avons passé des moments inoubliables avec vous qui êtes si gentils et accueillants. Ce que nous avons vécu en ces 5 jours passées avec vous est une expérience inoubliable; des moments exceptionnels qui seront toujours gravés dans notre coeur et notre mémoire.

Merci et éspérons vous revoir au Liban. A bientôt.

Mhanna Geha (Felix)

--------------------

Nous voilà de retour au Liban et nous regrettons déjà la France (Paris et Claye), les amis, leur gentillesse… Vivons maintenant avec nos souvenirs avant de trouver le temps de visionner photos et films.

Encore un grand merci pour ce merveilleux voyage et votre chaleureux accueil.

C’était un rêve réalisé…..

Merci pour tout le monde, merci pour chaque personne qui nous a accueillis chaleureusement

Merci Jacques et Maguy, cette belle famille accueillante.

Merci Madame Marie Hélène,

On vous aime beaucoup,

Merci Dieu pour ces moments inoubliables.

Elie Saad.

 

Pour voir le site de la chorale "Voix d'antan" de Byblos, cliquez ICI

 

Voir aussi l'article  Concerts de Noël - Choeur du Liban, cliquez  ICI

 

Retour sur la page "Dernières Nouvelles" cliquez ICI 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Pierre Caspar
commenter cet article
5 août 2010 4 05 /08 /août /2010 11:40

 

Concert de Noël à Saint-Soupplets

A l'invitation de la Municipalité de Saint Soupplets, le Choeur "Odyssées" de Claye-Souilly donnera un concert de Noël à l'église de Saint-Soupplets,

le 18 décembre 2010 à 18 heures 45.

  Entrée gratuite  

     Affiche du Concert

 

Affiche-St.Soupplets-2010.JPG

 

Programme du Concert 

 Programme-St.Soupplets-p.1.JPG

  Pour voir le programme en totalité

cliquez dessus 

 

Pour retourner sur la page "Dernières Nouvelles" cliquez ICI

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Pierre Caspar
commenter cet article
5 août 2010 4 05 /08 /août /2010 11:20

 

Un superbe concert

   

A l'initiative du Choeur "Odyssées" de Claye Souilly associé avec l'AVACS de Mareuil-lès-Meaux, un grand concert a été offert le 21 novembre 2010 dans le beau Théâtre Luxembourg de Meaux. Au programme, l'oeuvre d'Etienne Perruchon DOGORA. Le succès de ce concert exceptionnel a dépassé toutes les espérances puisque le spectacle a affiché complet 2 semaines avant la date du concert.

Il était exceptionnel de réunir sur scène un Orchestre Symphonique au grand complet (80 musiciens), 235 choristes issus de 8 choeurs de Seine-et-Marne (adultes et enfants), 4 solistes (Isaure Equilbey, mezzo-soprano, Hervé Oléon, baryton-martin, Anne Dumontier, soprano et la jeune Louise Brout, soliste enfant). Le résultat fut grandiose. Les spectateurs furent  sous le charme du début à la fin pour saluer ensuite tous les artistes par un tonnerre d'applaudissements.

Cette réussite a été le fruit d'un énorme travail de préparation et d'organisation ainsi que d'une grande solidarité entre tous.

Rendons hommage à Marie-Hélène Caspar, à l'initiative de ce projet; rendons hommage à l'AVACS pour l'organisation sans faille de ce spectacle; rendons hommage à l'Orchestre Symphonique du Val Maubuée et à son chef charismatique, Jean-Michel Henry qui a mis tout le poids de son expérience dans cette aventure; rendons hommage à tous les musiciens et choristes, jeunes pour la plupart, qui ont travaillé pendant des mois pour réaliser cette prouesse de jouer et chanter ensemble une oeuvre particulièrement difficile.

Rendons hommage au Festival de Musique de Claye-Souilly et au Choeur "Odyssées" qui mettent tout en oeuvre pour produire des concerts de qualité en valorisant musiciens et chanteurs, solistes et choristes et pour le plus grand bénéfice de son public. 

Si les spectateurs furent ravis (et il suffit de voir le nombre de témoignages dont nous donnons quelques extraits ci-dessous), les choristes, dont beaucoup d'enfants, furent heureux et fiers d'avoir pu participer à un tel événement. En effet, la plupart n'avaient jamais connu la joie de se produire devant un public si nombreux. Beaucoup de parents ont d'ailleurs exprimé leur enthousiasme à cette occasion.

Ce concert était également un hommage à tous les professeurs de musique et aux Conservatoires du Val Maubuée et de Claye-Souilly ainsi qu'à la Maîtrise Sainte Marie de Meaux qui ont formé ces jeunes et que ce concert a permis de mettre en lumière:

Véronique Audoli, directrice du Conservatoire du Val Maubuée;

Francine Guillard, directrice du Conservatoire de Claye-Souilly;

Stéphane Baunach, directeur artistique du Conservatoire de Claye-Souilly;

les chefs de choeur: Anne Dumontier (Vocalizes et Petit Choeur du Grand Morin), Cyril Arnaud-Chatelier (Amis du Choeur du Val Maubuée), Pierre Isabellon (Maîtrise Sainte Marie de Meaux), Bernard Thomas (Chorale d'enfants du Conservatoire du Val Maubuée), Michel Vallois (Chant'Annet), Brigitte Lordat (Chorale d'enfants du Conservatoire de Claye-Souilly), Marie-Hélène Caspar (Choeur "Odyssées" de Claye-Souilly).

Citons encore le concours exceptionnel de Martine Jacotin, professeur de harpe au Conservatoire de Claye-Souilly, sans oublier Cécile Chanu, professeur de piano, pour son travail d'accompagnement des choeurs qui lui ont réservé une ovation particulièrement chaleureuse à la fin du concert.

Le bénéfice de ce concert a été versé intégralement à l'AVACS. Madame Francine Desmarchelier, présidente de l'AVACS, ainsi que le Docteur Jacques Mandet, médecin oncologue à la Clinique de Mareuil-lès-Meaux, ont donné des informations sur les actions de l'AVACS au profit des malades du cancer.

Le Festival de Claye-Souilly a très souvent apporté son aide à des oeuvres caritatives comme le Téléthon, Rétina-France, ATD Quart-monde, Rotary Club, Lions Clubs (Tunisie) et beaucoup d'autres.

Nous rappelons aux personnes qui n'ont pas pu assister à ce spectacle faute de places et à ceux qui, nombreux, souhaitent revivre ces moments de bonheur, que ce concert avec les mêmes artistes sera redonné le 30 janvier 2011 au Centre Culturel Jacques Prévert de Villeparisis au profit de l'association: "Le Rire Médecin: de vrais clowns à l'hôpital".

 Pierre Caspar  

Ecoutez l'enregistrement de la fin du concert

avec la participation du public

en cliquant ICI

 

 

Quelques photos du concert

    dogora-02.jpg

 

     

DSC02388.JPG

   DSC02397.JPG

  

DOGORA-MEAUX--7-sur-20-.jpg DSC02401.JPG

 

 

DSC02432.JPG

       

DSC02480.JPG

 

 

DSC02540.JPG DSC02524.JPG

 

DSC02499.JPG   

  DSC02519.JPG

       

DOGORA-MEAUX--20-sur-20-.jpg

 

 

DOGORA-MEAUX--19-sur-20-.jpg

  Photos : Claude Gabel - Jean-Louis Pidon

 

Des extraits de ce concert seront publiés prochainement

sur ce Blog dans l'article "Enregistrements"

 

Témoignages

Quelques extraits de messages reçus à la suite de ce concert

Ce n'était pas seulement des coeurs et de la musique. C'était comme une véritable nourriture de l'âme. Pour ceux qui étaient attentifs, j'ai ressenti un énorme bonheur.

C'était grand, c'était parfait avec une vraie intention qui fait mettre à genoux le respect. Je pense que ces moments sont comme le souffle de la vie, un vrai regard et le doigt qui est mis sur plus grand que nous.

Merci du fond du coeur, merci.

——————

merci pour ce moment magique

——————-

Ce concert fut un souvenir inoubliable pour tous, de par la découverte d'une oeuvre originale, contemporaine et pleine d'émotion.

Sincères félicitations pour cette réussite qui traduit un travail énorme accompli avec beaucoup de compétence et d'enthousiasme.

Avec notre amicale reconnaissance à partager avec toutes celles et ceux qui ont contribué à cette belle fête.

———————

Concert très réussi. Bravo à tous. On en redemande !!

——————–

Le concert était fabuleux. Quel moment de bonheur d'écouter un orchestre aussi talentueux accompagné de si bons choristes.

Nous avons été très heureux de découvrir cette musique et de partager ce concert chaleureux qui aidera ceux qui vivent l’épreuve du cancer.

Félicitations à vous. Tout était parfait, résultat d'un très gros travail de préparation.

———————–

….. quel bonheur de vous écouter chanter, le concert était magnifique, je me suis régalé de ce plaisir !... et je n’étais pas le seul !!!

———————–

Le prochain concert Dogora , je vote pour !!!

———————–

Encore BRAVO !!

——————–

… J'étais bien à Dogora, et j'en suis sortie carrément bouleversée. C'était superbe!... Pour moi tout était beau!... toutes ces nouvelles harmonies, ces nouvelles paroles ces chants d'enfants, je n'ai pas assez de mots pour tout exprimer. Juste un petit regret : l'orchestre couvrait parfois un peu trop les choeurs. Cela doit être difficile d'y remédier. Bravo pour tout le travail accompli….

————————–

J'ai assisté à la répétition à Noisiel dans une ambiance "communicative"et depuis je suis ... "Dogorienne". Je n'ai qu'une hâte c'est de "prendre part " à celui de Villeparisis.

————————–

for-mi-da-ble.

————————–

Comment vous remercier pour cette journée mémorable vécu ce 21 novembre 2010 qui est inscrite pour toujours dans ma mémoire. [...] 

Encore merci pour toute l'énergie déployée : […] je pense que tous les choristes (surtout le choeur Odyssées) y ont mis tout leur coeur.

[…] pour nous faire vivre toujours et toujours des moments identiques à celui d'hier.

————————–

J'ai reçu un appel téléphonique d'un couple d'amis qui ne savaient pas quoi dire pour me remercier .... Ce couple va revenir à Villeparisis en y emmenant sa famille (soeurs, frères, mère). Lorsqu'ils m'ont appelé ce matin, je sentais mes larmes dans la gorge. Ils ne connaissaient pas du tout Etienne Perruchon. Ils se demandaient ce que pouvait être une oeuvre contemporaine. "Dommage que ça n'a duré qu'une heure et demi ! m'ont-ils dit. Et quel travail pour "Monsieur Jean-Michel Henry" qui a mené orchestre et choristes avec enthousiasme.

La seule petite chose qu'ils ont remarqué, le manque de sourire de la soliste (pas Anne). Je ne me rappelle plus de son prénom.

——————

Tous nos remerciements pour ce concert éééénormissime.

Bravo à toi et aux artistes.

----------------------- 

Exceptionnel, magique et ... très émouvant. Merci à Marie-Hélène, qui a découvert cette oeuvre, mais surtout qui lui a donné vie dans cette réalisation très belle, fruit d'un travail colossal. Bel exemple de ce que les individus peuvent réaliser ensemble quand ils s'unissent, dans une harmonie parfaite!

Ce concert mérite d'être vu au-delà de notre région!

Félicitations à tous et en particulier aux enfants... et à ceux qui ont su les faire travailler!

——————

 Mettre en valeur ces jeunes musiciens et choristes, quelle initiative formidable. Quel plaisir pour ces enfants et leurs parents. Il faudrait beaucoup de concerts de cette qualité pour attirer les plus jeunes vers la musique ...

———————

Nous avons assisté au concert DOGORA dimanche 21 novembre dernier et avons été émerveillés à la fois par l’œuvre d’Etienne Perruchon et par la grande qualité du spectacle. C’était très émouvant.

Nous n’avons qu’une chose à vous dire, bravo !

Bravo aux musiciens, aux solistes, aux choristes et bravo au chef d’orchestre qui nous a, en plus, fait le plaisir de nous faire participer à la fin du concert avec « La Vidjiamé ».

Merci pour ce formidable moment !

———————

J'ai déjà de nombreuses demandes pour le 30 [janvier 2011].

Les réactions des spectateurs et des parents sont plus que positives! Ils ont adoré!!

Les parents nous remercient d'avoir choisi leurs enfants pour participer à ce beau projet!

Beaucoup envisagent de venir le 30 avec d'autres membres de leur famille ou des amis.

De mon côté, ma fille (15 ans) qui écoute plutôt du "hard rock", et qui, il faut l'avouer, est venue surtout pour me faire plaisir, a beaucoup aimé et aimerait venir le 30!

Que du bonheur!

Si nous voulons faire un autre concert, il faudra peut-être prévoir le Zénith!!

——————–

Je tiens à vous remercier pour cette merveilleuse journée du 21 novembre.

Pouvez- vous transmettre aux choristes mon message:

Merci pour votre participation, votre travail et le coeur que vous avez mis dans votre interprétation.

Vous avez permis à de nombreuses personnes de découvrir une oeuvre contemporaine, d'être émue par cette musique et d'avoir eu le bonheur de vous écouter.

——————–

Je voudrais dire combien nous (mon mari et moi-même) avons apprécié le concert d'hier après-midi. C'était impressionnant et superbe. Le public autour de nous était enthousiaste et déja prêt à acheter un CD. Quelle belle réussite d'avoir réuni toutes ces chorales (dont Mon petit Choeur du Gd Morin), ces solistes et la charmante Louise Brout, ces ravissants Choeurs d'enfants et enfin cet admirable Orchestre Symphonique du Val Maubuée dirigé par Jean-Michel Henry.

Je crains d'en oublier.....

Félicitations à toutes celles et tous ceux qui ont oeuvré pour cette grande organisation.

Un petit coucou à nos ami(e)s "Vocalyzes, Odyssées, Sabine, Geneviève et Michel de Chant' Annet....."

Un grand merci à tout le monde.

———————

Merci pour ces instants de pure beauté que vous nous avez offerts hier après-midi. L’ovation qui a suivi le concert prouve combien votre investissement dans cette entreprise a été reconnue et appréciée.

Les jeunes choristes de Ste Marie de Meaux, que je retrouvais ce matin, m’ont fait part de leur émotion et de leur enthousiasme; ils ont hâte d’être au 30 janvier prochain.

Encore bravo et bien cordialement.

 

Merci pour tous ces messages d'amitié et de soutien qui continuent à nous arriver et qui vont droit au coeur à tous ceux qui ont participé et collaboré à ce concert.

 

   ----------------------------

 

Article paru dans "La Marne" (édition de Meaux)

le 24 novembre 2010

 

Pour agrandir l'image, cliquez dessus  

     

 Article-Marne-24.11.JPG 

   

 

 

Vous avez suivi avec intérêt les articles parus sur ce blog

concernant le concert exceptionnel

de l'oeuvre d'Etienne Perruchon

"Dogora"

du 21 novembre 2010 au Théâtre Luxembourg à Meaux.

 

Restez fidèle au "Festival de Musique de Claye-Souilly"

et au Choeur "Odyssées" 

qui vous proposeront d'autres concerts de qualité

dans les semaines à venir

et notamment un Festival 2011 de toute beauté. 

Pour cela, consultez régulièrement ce blog et mieux encore,  

inscrivez votre adresse de messagerie dans le cadre "Newsletter"

dans la colonne de droite de cet article.

 

Nous vous remercions pour votre fidélité.

 

 

 

Ecoutons une dernière fois un air de Dogora :

 

L'air d'ouverture du concert : Tchunga ya (Chant de la victoire).

Ce chant était proclamé autrefois par les hommes pour fêter une victoire, soit sur une famille rivale, soit sur un village adverse. Il date de l'époque de la sédentarisation des Dogoriens. Les premières mesures de ce thème étaient hurlées comme un cri de guerre. Peu à peu "Tchunga ya" "est devenu un chant dansé, reflétant ainsi la fierté du peuple.

  

 Cliquez sur le triangle blanc dans le cadre ci-dessous

 

 

Nous vous rappelons les articles publiés sur ce Blog concernant le concert DOGORA 

DOGORA I : présentation - L'affiche - Le compositeur - cliquez ICI

DOGORA II : l'histoire - Le "dogorien" - Le film de P. Leconte - cliquez ICI

DOGORA III : l'orchestre - les solistes - les choeurs - cliquez ICI

DOGORA IV: le programme - l'AVACS - remerciements - cliquez ICI

Interview de Jean-Michel HENRY, chef d'orchestre, cliquez ICI

 

Rendez-vous le 30 janvier 2011

au Centre Culturel Jacques Prévert de Villeparisis (77)

Billets en prévente jusqu'au 31 décembre 2010:

15 euros (10 euros pour les - de 12 ans)

 

A partir du 1er janvier 2011:

20 euros (15 euros pour les - de 12 ans)

 

Location auprès de Martine Deschamps

mddeschamps@yahoo.com

Tél. 01.60.26.33.26 // 06.68.87.66.75

   

Nous apprenons que Monsieur Etienne Perruchon,

le compositeur de DOGORA,

 sera parmi nos invités le 30 janvier 2011

au Centre Culturel Jacques Prévert de Villeparisis

 

 

Retour sur la page "Dernières Nouvelles", cliquez ICI 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Pierre Caspar
commenter cet article
5 août 2010 4 05 /08 /août /2010 11:18

 

 

Attention

Le concert Dogora

du 21 novembre 2010 au Théâtre Luxembourg

est complet 

  Le même concert sera redonné le 30 janvier 2011

au Centre Culturel Jacques Prévert

à Villeparisis

  Informations : mh.caspar@wanadoo.fr

 

 ----------------------------------

 

Le PROGRAMME  

 

 Programme-page-1.JPG

Pour lire le programme complet

cliquez ICI

 

 

  

Le bénéfice de ce concert

sera intégralement versé à l'A.V.A.C.S. 

 

 

 

L'A.V.A.C.S.

 

  Association "Vaincre le Cancer Solidairement"

   

Clinique Saint Faron

rue du général de Gaulle

77100 Mareuil-les-Meaux

  

Présidente

Francine DESMARCHELIER

     

Objectifs    

* améliorer le confort des malades

* accompagner et soutenir les malade lors de leur parcours médical,

* les informer et communiquer avec eux

* soutenir le programme "Apprendre à vivre avec le cancer"

* organiser la convivialité

 

Permanences, Points rencontres 

Le 1er jeudi du mois au 1er étage à la Clinique Saint-Faron

à Mareuil-les-Meaux de 14 à 17 h

Le 2ème vendredi du mois au  Centre Social Aragon à Meaux,

de 14 h à 16 h (sur rendez-vous)

Le 4ème samedi du mois au kiosque de l découverte,

rue des vieux moulins à Meaux, de 10 h à 12 h

Tous les mardis à la Clinique de Brou-sur-Chantereine, de 11 h à 14 h

Tous les mardis à l'Hôpital de Meaux de 14 h 30 à 16 h 30

   

Ateliers

 

"Art thérapie" (Expression créatrice)

Cet atelier s'adresse aux prsonnes qui sont dans l'impossibilité d'exprimer par les mots un mal être, un stress, des émotions ...

 

"Unité corps - esprit"

La prise de conscience du corps, la relaxation, la visualisation, les exercices respiratoires permettent de progresser vesr un équilibre et de retrouver une énergie physique et mentale.

 

" Détente - vitalité"

Les pratiques utilisées sont issues de la tradition orientale : Do-in, auto Shiatsu et Shiatsu. Elles remédient efficacement aux problèmes créés par le stress.

 

"Occuper les mains pour libérer l'esprit"

Vous avez des compétences, venez les partager. Vous souhaitez apprendre différentes techniques de création, votre participation sera la bienvenue.

 

"Groupes de soutien"

Espaces d'échanges et de partage, ce groupe permet de mettre en mots les émotions et de sortir de l'isolement. On écoute l'Autre, on le comprend, et souvent on apporte son propre soutien.

 

"Conseil en image personnelle"

Le conseil en image aide à reprendre confiance en soi, à se trouver d'autres qualités, d'autres façons de se mettre en valeur. Il facilite la réadaptation à une vie normale et la réinsertion professionnelle et sociale.

 

 

Francine DESMARCHELIER 

 

photo-Mme-desmarchelier---Copie.jpg

Présidente et membre fondateur de l’association AVACS, aidée des bénévoles, elle a pris en charge la réalisation de ce projet, dans la partie logistique.

 

Elle est animatrice du programme Apprendre à Vivre Avec le Cancer (AVAC) qu’elle a contribué à mettre en place à la clinique Saint Faron, à Mareuil les Meaux, lorsqu’elle était cadre infirmier.

 

A la suite de ce programme, en 2000, des malades ont souhaité créer une association pour leur venir en aide au quotidien.

De là est née l’AVACS.

 

------------------------------------ 

   

Remerciements

 

 

Monsieur Jean-François Copé

Député-Maire de Meaux

  

Monsieur Yves Albarello

  Député-Maire de Claye-Souilly

  

Muriel Héricher

Maire-adjoint délégué à la Culture de la ville de Meaux

  

Véronique Audoli

Directrice du Conservatoire du Val-Maubuée

  

Jean-Michel Henry

  Chef de l'Orchestre symphonique du Val-Maubuée

 

Christian Latieule

Président du «Petit Chœur du Grand Morin»



Anne Dumontier

Chef de choeur de "Vocalizes" 

Chef d choeur du "Petit Choeur du Grand Morin" 

Soliste

  

Francine Guillard 

Directrice du Conservatoire de Claye-Souilly

 

Stéphane Baunach

Directeur artistique du Conservatoire de Claye-Souilly

 

Brigitte Lordat

  Responsable de la chorale d'enfants

du Conservatoire de Claye-Souilly

 

Cyril Arnaud-Chatellier

Chef de chœur des Amis du Choeur du Val-Maubuée

 

 Pierre Isabellon 

Chef de choeur de la Maitrise Sainte-Marie de Meaux

 

Bernard Thomas

Responsable des enfants du Conservatoire du Val Maubuée

 

Michel Vallois

  Chef de choeur de Chant'Annet

 

Cécile Chanu

  Pianiste accompagnatrice des choeurs

 

Pierre Caspar

Concepteur des affiches, programmes,

et articles sur le Blog "festivalclaye.over-blog.com"

 

Théâtre Luxembourg

Directeur : Pierre Corbel

Directeur des Affaires culturelles : Charles Beauchart

Directeur technique : Alexandre Pauly

 

La Clinique Saint Faron

de Mareuil-les-Meaux

 

L’Hôpital privé de

Marne et Chantereine  

 

et plus généralement tous ceux

qui ont apporté leur contribution bénévole

à cette opération

  

Nous remercions tout particulièrement

  les 80 musiciens - 4 solistes - 245 choristes 

 qui ont travaillé durant plusieurs mois avec application

pour faire de ce concert un succès.

 

Ecoutons Mira 

 
"Mira" est une complainte chantée par les femmes, évoquant l’absence de l’époux parti travailler en alpage ou chercher d’autres villages d’accueil : "Regarde l’horizon, ne baisse pas les yeux, il reviendra".

 

Cliquez sur le triangle blanc dans le cadre ci-dessous 

 

 

 

 

    

Pour consulter les articles déjà parus sur le concert Dogora :

 

Dogora I : cliquez ICI

Dogora II : cliquez ICI

Dogora III : cliquez ICI

 

Voir aussi l'interview accordée par J.M. Henry

chef d'orchestre qui dirigera le concert

cliquez ICI 

 

Un article Dogora V paraîtra dans les jours qui suivront le concert

avec des reportages, interviews, photos etc

 

   

Pour revenir sur la page "Dernières Nouvelles" cliquez ICI

 

 

 

 

 

  

 

 

 

Repost 0
Published by Caspar
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Pierre Caspar
  • Le blog de Pierre Caspar
  • : Le Festival de Musique de Claye-Souilly (Région parisienne) reçoit des choeurs, orchestres, ensembles musicaux du monde entier. Le Choeur de Claye-Souilly a fait des tournées en Europe, aux U.S.A., au Canada, en Chine etc
  • Contact

Recherche