Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 08:18

 

Les Dimanches du Festival

 

Récital

CHOPIN l'intemporel 

 

par Cécile Chanu

et Vanessa Sanfilippo

 

    Dimanche 1er mai 2011 à 17 heures

Eglise Saint-Etienne

Claye-Souilly

 

Entrée 8 euros (gratuit pour les moins de 12 ans)

 

Compositeur privilégié des pianistes d'aujourd'hui, Frédéric Chopin est une figure emblématique du romantisme, dont la diversité des œuvres trouve sa source tout autant dans l'héritage des grands maîtres classiques que dans l'imagination aventureuse de son époque.

Cécile Chanu et Vanessa Sanfilippo mettent en lumière la richesse sonore de son univers. Que ce soit dans des formes minimalistes ou beaucoup plus développées, Chopin se livre sans retenue et nous dévoile son âme

 

 

Affiche du concert    

affiche Chopin l-intemporel 2 01

  Affiche réalisée par Cécile Chanu

 

----------------- 

 

Programme

 

Vanessa Sanfilippo

Préludes op. 28

 

Cécile Chanu

Mazurka en la mineur op. 17 n°4

Mazurka en sol mineur op. 67 n°4

Valse en ré b majeur op. 64 n°1

Valse en do dièse mineur op. 64 n°2

Fantaisie-Impromptu

en do dièse mineur op. 66

Nocturne en do dièse mineur op. 27 n°1

2ème ballade en fa majeur op. 38

Berceuse en ré b majeur op. 57

 

Cécile Chanu      

Après des études musicales dans le BLOG-3-1536_modifi--1-copie-1.jpgConservatoire du 6ème arrondissement de la Ville de Paris, où elle obtient ses 1ers prix de piano, musique de chambre et formation musicale, Cécile Chanu intègre l'Ecole Normale de Musique de Paris.

Elle y complète sa formation en analyse, harmonie, histoire de la musique et reçoit les conseils avisés de ses professeurs, Serge Petitgirard et Victoria Melki, héritiers du grand pédagogue Alfred Cortot. Elle y obtient le Diplôme D'Enseignement.

Elle poursuit ensuite un cursus de perfectionnement sur la gestuelle pianistique au Centre International de Piano, fondé par Marie-Christine Calvet, qui approfondit des recherches sur la technique du grand maître argentin, Vincenzo Scaramuzza.

Titulaire du Diplôme d'Etat de professeur de piano, elle enseigne au Conservatoire municipal de Claye-Souilly.

Engagée dans une dynamique de transmission, elle amène l'univers de la musique classique à portée de tous par la réalisation de spectacles musicaux.

Puisant ses sources dans la littérature et les arts visuels, elle crée en 2009 "Chopin et George Sand, les amants maudits" puis "Schumann, le poète parle" en 2010.

Sa carrière de pianiste se partage entre concerts en soliste, musique de chambre,et accompagnements de chanteurs.

Depuis septembre 2009, elle est l'accompagnatrice du Chœur "Odyssées" avec lequel elle donne de nombreux concerts en France et à l'étranger (Chine, Italie, Chypre).

Curieuse de tous les répertoires, elle participe régulièrement aux concerts de musique contemporaine de l'association Musica Temporalia : "Hommage à Gyorgy Kurtag" (2008), Concert à 44 pianos(2009), "Satie, Cage et la Danse" (2010).

Passionnée par les rencontres artistiques diverses, elle est l'accompagnatrice des "Rencontres de Violoncelles de Questembert" qui ont lieu chaque année en août dans le Morbihan.

Cécile Chanu sera à l'affiche du Théâtre de l'Ile St Louis Paul Rey (Paris 2ème) en juin 2011 dans le spectacle "Chopin George Sand, regards croisés"

 

 

Vanessa Sanfilippo  

Vanessa Sanfilippo commence ses étudeBLOG-3-1348_modifi--1.jpgs au CRR de Saint-Maur-des-Fossés et obtient cinq premiers prix (piano, musique de chambre, analyse, culture musicale, lecture-déchiffrage) tout en se formant en pédagogie (DE de piano)

Lors de ses études elle travaille auprès de personnalités telles que Pierre Barbizet, Catherine Collard, Edson Elias.

Elle se perfectionne en technique d’accompagnement et obtient le DESS de formation à l’Art du Récital à la Sorbonne Nouvelle Paris3. Elle participe à cette occasion à des master-class notamment avec Rachel Yakar et François Leroux.

Elle se spécialise en improvisation non idiomatique (Alain Savouret, Rainer Boesch, Alex Grillo, Mathieu Fèvre) et parallèlement obtient son diplôme de Théâtre Musical de la Haute Ecole des Arts de Bern (Georges Aperghis, Françoise Rivalland).

Elle a enseigné aux Conservatoires de Saint-Maur-des-Fossés, Limeil-Brévannes, Saint-Thibault des Vignes, Claye-Souilly, en remplacement aux Conservatoires de Chartres, Issy-les-Moulineaux, Créteil, Lagny-sur-Marne, Le Perreux, Vincennes.

Elle est actuellement en poste au CRD de La Roche-sur-Yon.

Elle poursuit sa carrière de pianiste soliste.

En 2011 avec la Rhapsodie in blue de Gershwin, un Concert Hommage à Edson Elias à la salle Cortot, avec Musica Temporalia au Centre Culturel Jean Cocteau (Les Lilas), aux Murten Classics de Morat (Offen für Neues), dans les Centres Culturels de Saint-Thibault des Vignes et de Lagny-sur-Marne.

Elle se produit également au sein d’ensembles (Futurs Musiques) et de compagnies (Art.Com) et donne des concerts au CRD de Créteil, Concert Jeunes Talents au CRD d’Issy-les-Moulineaux, Komish Oper de Berlin, à la Dampfcentral de Bern, à l’Opéra de Montpellier, au Studio-Théâtre de la Comédie Française, lors du Concert à 44 pianos (Musica Temporalia).

En 2011, elle a participé aux Folles journées en région, en trio et en deux pianos (Brahms)

Elle enregistre pour l’Atelier du chanteur avec Stefane Goldet.

 

 

 Frédéric Chopin

Photo-Chopin-2-copie-1.jpgFrédéric Françis Chopin est né le 1er mars 1810 à Zelazowa Wola, près de Varsovie (Pologne). A l' âge de six ans, Frédéric commence à prendre des leçons de piano auprès d'un professeur tchèque. Enfant prodige, très doué pour l'improvisation, il se produit très tôt en public, s'essaye à la composition. Une polonaise en sol mineur est éditée en 1817 et les critiques sont très favorables. Il ne tarde pas à devenir célèbre et se fait connaître en interprétant ses propres oeuvres.

En 1822, Zywny, son professeur, n'a plus rien à lui apprendre. Il fréquente le lycée de 1823 à 1826 et peut s'inscrire au Conservatoire. Il commence à prendre des leçons de contrepoint auprès de Josef Elsner, Directeur du Conservatoire. Au cours d'un séjour à Berlin, il croise Mendelssohn (né en 1809) sans oser s'adresser à lui. En 1829, il se rend à Vienne pour la publication de quelques-unes de ses oeuvres. Il y donne un concert qui aura un succès très chaleureux. Il gagne Varsovie et compose son premier concerto pour piano en fa mineur (qui porte le n°2). A Varsovie, il sera très impressionné et marqué par la virtuosité de Paganini.

En 1829, Chopin quitte la Pologne. Il fait un court voyage à Vienne et fait la connaissance de Kreutzer, violoniste ami de Beethoven. Un concert organisé le 11 août obtient un succès retentissant. Dès ce concert décisif, Chopin se distingue par sa façon particulière de jouer. Sa sonorité est délicate; elle n'impressionne ni par sa force ni par les déchaînements mais plutôt par ses nuances et ses contrastes. Après avoir visité Dresde et Breslau, il retourne à Varsovie. En 1830, il repart pour Vienne. Il ne pourra donner que deux concerts durant ce séjour qui n'auront, d'ailleurs, qu'un succès d'estime. Néanmoins, il compose sans relâche essentiellement pour le piano. Chopin quitte alors Vienne pour Londres (via Paris).

L'insurrection de la Pologne contre les Russes prend une tournure catastrophique. La répression de l'insurrection polonaise lui inspire l'Etude en ut mineur n°12 dite "La révolutionnaire". Il arrive à Paris en septembre 1831. Chopin fait la connaissance de nombreuses personnalités : Pleyel, Liszt, Mendelssohn, Kalkbrenner... Il y fait ses débuts en concert le 26 février 1832. C'est le triomphe. Il ne tarde pas à devenir le professeur de piano le plus sollicité de Paris.

Chopin se consacre beaucoup à la composition. Chaque concert est pour lui supplice et angoisse. Sa santé est fragile. Au retour d’un voyage à Leipzig en 1835, il crache du sang et est dans un état d'extrême fatigue. Désormais, il souffre de toux chronique.

Photo-george-sand.jpgEn 1836, chez Liszt, Chopin est présenté à Georges Sand. Une liaison de dix ans, s’établit. Chopin est atteint de turberculose. La maladie de Chopin s'aggrave. Le 26 avril 1841, il donne encore un grand concert chez Pleyel mais la vie du couple se dégrade. Ces années sont décisives pour la carrière de Chopin. Il compose nombre de chefs d'oeuvre : Fantaisie en fa majeur (1841), Ballade en la bémol majeur (1841), Tarantelle (1841), Berceuse (1843), Sonate en si mineur (1844), la Barcarolle (1846)... En juillet 1847, c'est la rupture par lettre de Georges Sand. L'état du musicien, dépressif, ne cesse d'empirer. En 1847, il compose très peu : 3 valses op.64, La terre promise, rien en 1848 et en 1849 seulement ses mazurkas op.67 n°2 et op.68 n°4.

Il fait encore une tournée en Angleterre en 1848. Il se produit en concert à Londres, Manchester, Birmingham, Edimbourg. Il rentre à Paris le 23 novembre 1848. Après une légère rémission de sa maladie de quelques mois, sa soeur Louise vient à Paris pour le soigner mais il est trop tard. Il meurt place Vendôme à Paris le 17 octobre 1849. Ses funérailles ont lieu à l'église de la Madeleine. Selon ses volontés, le Requiem de Mozart sera interprété intégralement. Il est inhumé depuis au cimetière du père Lachaise.

Chopin n'a pratiquement écrit que des pièces pour piano très caractéristiques (mazurkas, polonaises, valses, études, préludes, nocturnes, ballades, etc.). Le folklore polonais est omniprésent et déterminant dans son oeuvre. Son style procède également du caractère brillant de la musique de piano préromantique (Hummel, Field) et de la tradition classique (Mozart). Son oeuvre a exercé une influence considérable sur presque tous les compositeurs du XIXe au début du XXe siècle.



Pour plus d'informations sur Frédéric Chopin,

cliquez sur : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fr%C3%A9d%C3%A9ric_Chopin

 

Voir le compte-rendu et des photos du concert en cliquant ICI

 

    Nous vous conseillons de retourner sur la page "Dernières Nouvelles"

en cliquant ICI 

     

 

 

 

Repost 0
Published by Pierre Caspar
commenter cet article
5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 06:00

 

Le Festival 2011 a fermé ses portes

 

« À l’occasion du 6ème Festival de Musique de Claye-Souilly,

je saisis l’opportunité pour adresser mes plus vives félicitations

à Marie-Hélène CASPAR, Chef de Chœur

et à tous les choristes du Chœur Odyssées.

 

Je sais le travail de qualité que vous effectuez

pour représenter dignement notre ville dans le monde.

 

Je voudrais également souhaiter la bienvenue

aux chorales arrivées de

Suède, d’Italie, de Chypre et de Finlande

 

Mon emploi du temps ne me permet pas d’être â vos côtés ce soir,

mais j’y serai néanmoins par la pensée.

 

Bon Festival à tous ! »

Yves Albarello

Député-Maire de Claye-Souilly

 

Christelle-Launay-Orchestre5-copie-1.JPG

Pour la première fois, des villes de notre région ont été invitées à s'associer au Festival de Claye-Souilly qui s'est déroulé cette année du 31 mars au 3 avril 2011.

En effet, dans le cadre de la 6ème édition de ce Festival, des concerts ont été donnés à Champigny-sur-Marne, Meaux, Paris, Pontault-Combault, Saint-Maur-des-Fossés et bien entendu à Claye-Souilly (3 concerts).

170 choristes étrangers en provenance de Chypre, Finlande, Italie et Suède et 350 choristes français de notre région "ont donné de la voix" pour le plus grand plaisir d'un public toujours enthousiaste.

Le 1er avril, le public de Claye-Souilly a été convié à un spectacle inédit avec un orchestre d'harmonicas ("Les Lutéciens") et une présentation d'instruments de musique rares faite par Roland Melle et Thierry Sebbah.

Le 2 avril, un Orchestre Symphonique au grand complet (75 musiciens de l'Orchestre Symphonique du Val-Maubuée sous la direction de Jean-Michel Henry) s'est produit à Claye-Souilly pour donner, entre autre, cette oeuvre magnifique qu'est la Symphonie du Nouveau Monde d'Antonin Dvořák ainsi que des extraits de l'Ôde pour l'anniversaire de la reine Mary de Purcell.

 

Ce concert a été offert gratuitement au public par le Festival

(avec les traditionnels chocolats de la pâtisserie "Au Duc de Claye").



Le concert de clôture du 3 avril à l'Espace Malraux ("Choeurs en fête") a réuni le "Karlshamns' Chamber Choir" (Suède), "Epilogi" (chorale de jeunes de Limassol, Chypre), la chorale "Santa Cecilia" de Torre del Greco (Italie) et le Choeur "Odyssées" de Claye-Souilly pour un concert rempli d'émotion conclu par deux chants communs qui ont fait frissonner le public.

La qualité et la variété des spectacles proposés et

le concours de plus de 600 musiciens et chanteurs européens

ont fait du Festival de Musique de Claye-Souilly l'événement musical et choral de ce début d'année 2011.

Grâce à son Festival de Musique et au Choeur "Odyssées", Claye-Souilly s'affirme de plus en plus  comme une ville à très forte vocation culturelle.                                                                                                            

Pierre Caspar

 

Christelle-Launay-Orchestre2-copie-1.JPG

 

Christelle-launay-Luteciens5-copie-1.JPG Christelle-Launay-RolandetThierry2.JPG

 

Christelle-Launay-Orchestre6-copie-1.JPG

 

detourbet5-copie-2.jpg detourbet-2-copie-1.JPG

 Christelle-launay-Orchestre9-copie-1.JPG

 

Christelle-launay-Epilogi4-copie-2.JPG Christelle-Launay-SantaCecilia1.JPG

 

Christelle-Launay-final1-copie-1.JPG

 

Christelle-Launay-final3-copie-2.JPG

 ChristelleLlaunay-Orchestre8.jpg

 

Gateau.JPG

   Photos : Corinne Detourbet - Christelle Launay

 

diplome-jpeg.JPGToutes les chorales invitées ont reçu un diplôme sur le modèle ci-dessus 

 

 

Le compte-rendu du 6ème Festival de Musique est également paru

sur le Blog International du Festival (en anglais)

Pour le consulter, cliquer  ICI   

 

Autres articles parus sur le Festival 2011 :

Festival 2011 - Premières informations - cliquez ICI

Festival 2011 - Les choeurs d'accueil - cliquez ICI

Festival 2011 - Les choeurs invités - cliquez ICI

Festival 2011 - Les concerts à Claye-Souilly - cliquez ICI

 

 

Ci-après le texte de l'article proposé par Serge Moroy

au journal "La Marne", texte qui n'a été publié que partiellement par le journal.

 

6ème Festival de musique "Choeurs en fête"

Pour le concert de clôture du festival qui s’est déroulé durant le week-end, des chorales de Suède, Chypre et d’Italie sont montées sur la scène de l’espace Malraux dimanche 3 avril après-midi…> « Depuis sa création en 2006, le Festival de musique de Claye-Souilly a eu comme objectif de mettre en valeur la musique classique et le chant choral. Fort de cette tradition, nous avons souhaité cette année accueillir d’autres villes, d’autres chorales, pour un concert exceptionnel. Au fil du temps, accueil et partage sont devenus les maîtres-mots de ce festival, car accueillir c’est s’enrichir musicalement, bien sûr, mais aussi humainement. C’est aussi un moyen extraordinaire pour ne pas vivre replié sur soi » a déclaré Marie-Hélène Caspar, présidente du Festival et chef du chœur « Odyssées », avant de céder la scène aux trois chorales invitées. C’est celle de « Santa Cecilia », de Torre del Greco (Italie), sous la direction d’Antonio Berardo, son chef de chœur, qui a ouvert le ban. Créée en 1981, la formation s’était produite en 1983 à Assise devant le pape Jean-Paul II avant d’effectuer de nombreuses tournées internationales. Outre des chants populaires, l’ensemble a interprété deux chansons de Bruno Coulais écrites pour le film « Les choristes » de Christophe Barratier. C’est un registre nourri des œuvres de compositeurs hongrois, anglais, italien, américain et chypriotes qu’a choisi d’interpréter le choeur « Epilogi », chorale de jeunes venus de Limassol (Chypre) et dirigée par Angelina Nicolaidou-Spanou. Enfin, « Karlshamn’s Chamber Choir, chœur de Karlshamn (Suède), a chanté a capella un répertoire plus classique comprenant des oeuvres de compositeurs suédois sous la baguette de Björn Stolz, son chef et fondateur en 1999. A la fin du concert, après les traditionnels échanges de cadeaux entre les chorales et Chœur « Odyssées », Marie-Hélène Caspar, le cœur en fête, a lancé sous les ovations :

« A l’année prochaine, pour le prochain Festival de musique ! ».

S. Moroy

 

 

Nous vous conseillons de consulter 

la page "Dernières Nouvelles"

en cliquant  ICI

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Pierre Caspar
commenter cet article
5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 00:00

 

 

Photo-2.jpg 

  6ème Festival de Musique

de Claye-Souilly

 

Premières informations

 

Le 6ème Festival de Musique de Claye-Souilly aura lieu du 31 mars au 3 avril 2011. Pour la première fois, des villes de notre région seront associées à cette manifestation.

En effet, dans le cadre de ce Festival, des concerts seront donnés à Paris, Meaux, Champigny-sur-Marne, Saint-Maur-des-Fossés, Pontault-Combault et bien entendu à Claye-Souilly.

Cela ne sera pas la seule nouveauté car c'est aussi la première fois qu'un Orchestre Symphonique au grand complet (75 musiciens) se produira à Claye-Souilly.

Le concert du 2 avril qui réunira l'Orchestre Symphonique du Val Maubuée, le Choeur "Odyssées" de Claye-Souilly ainsi que deux solistes (Joëlle Balestier, soprano, et Hervé Oléon, baryton) sera offert gratuitement au public avec un programme de choix : Ode pour l'anniversaire de la Reine Mary de Purcell, extrait du Stabat Mater et 9ème Symphonie dite Symphonie du Nouveau Monde de Dvořák. Le Festival de Claye-Souilly reste ainsi fidèle à sa vocation de mettre la musique classique à la portée du plus grand nombre.

4 choeurs étrangers venant de Finlande, de Suède, d'Italie et de Chypre participeront au Festival ainsi que les chorales des villes accueillantes (6 chorales françaises) qui se produiront dans leur ville respective.

Avec l'Orchestre Symphonique du Val Maubuée sous la direction du sympathique chef Jean-Michel Henry que tous ceux qui ont assisté aux concerts Dogora, connaissent bien, le public de Claye-Souilly pourra écouter un Orchestre d'harmonicas et des instruments de musique insolites présentés par Roland Melle et Thierry Sebbah. Enfin les choeurs de Suède, de Chypre et d'Italie se produiront lors du concert de clôture le 3 avril à 16h à Claye-Souilly.

Dans les semaines qui viennent, nous publierons sur ce Blog des informations et la présentation des artistes, musiciens et choeurs français et étrangers participant aux concerts du 6ème Festival de Musique de Claye-Souilly.

Pierre Caspar

     

Programme général des concerts

du 6ème Festival de Musique de Claye-Souilly

 

31 mars 2011

Paris - Eglise St Joseph Artisan (10ème) - 20 h

Chœur Cantica de Nurmijärvi (Finlande)

Ensemble Agapanthe (Paris)

 

1 avril 2011

Claye-Souilly – Espace A. Malraux - 20 h 30

Présentation d’instruments insolites

par Roland Melle et Thierry Sebbah

Orchestre d’harmonicas « Les Lutéciens »

 

Pontault-Combault - Salle J. Brel - 20 h 30

Chœur Cantica de Nurmijärvi (Finlande)

Chorale de jeunes « Epilogi » de Limassol (Chypre)

Choeur de chansons « Les Couleurs du Siècle » (Pontault-Combault)

Chorale « Démons et merveilles » (Pontault-Combault)

 

Meaux - Eglise St-Nicolas - 20 h 30

Chœur Karlshamn’s Chamber Choir de Karlshamn (Suède)

Petit Chœur du Grand Morin (Villiers-sur-Morin)

 

2 avril 2011

Claye-Souilly - Espace A. Malraux - 20 h 30

Ode pour l’anniversaire de la Reine Mary (Purcell)

Solistes: Joëlle Balestier et Hervé Oléon 

Extrait du Stabat mater de Dvořák (soliste: Hervé Oléon)

9ème Symphonie dite Symphonie du Nouveau Monde (Dvořák)

Orchestre Symphonique du Val Maubuée

 Chœur « Odyssées »

Direction : Jean-Michel Henry

 

Champigny-sur-Marne - Eglise N. D. du Sacré Cœur, Coeuilly - 20 h 30

Chœur Cantica de Nurmijärvi (Finlande)

Chœur « Epilogi » de Limassol (Chypre)

Chœur Symphonique de Champigny

 

Saint-Maur-des-Fossés - Eglise St. François de Sales - 20 h 30

Chorale de jeunes Santa Cecilia de Torre del Greco (Naples - Italie)

Chœur Karlshamn’s Chamber Choir de Karlshamn (Suède)

Chorale Chante-Marne

 

3 avril 2011

Claye-Souilly - Espace A. Malraux - 16 heures

Concert de clôture

Chœurs en fête

Coro Santa Cecilia de Torre del Greco (Italie)

Karlshamn’s Chamber Choir Karlshamn (Suède)

Chorale de jeunes Epilogi  de Limassol (Chypre)

 

 

Informations pratiques

 

Tous les concerts commenceront à 20 h 30

(sauf le concert de clôture du dimanche 3 avril à Claye-Souilly à 16 heures)

Tarif : 10 euros (gratuité pour moins de 12 ans)

Concert du 2 avril à Claye-Souilly : entrée gratuite. 

 

Pour toutes informations et pour la location des places :

 

Concerts de Claye-Souilly :

mddeschamps@yahoo.com

Tél.01 60 26 33 26  et  06 68 87 66 75

Photo Fleury (Claye-Souilly)

 

Concert de Paris

 Tél. 06 10 42 89 24 

 

Concert de Champigny

Tél.  06 16 89 74 15  et  06 23 08 64 06

 

Concert de Pontault-Combault

Tél.  06 24 61 67 44

 

Concert de Meaux

06 81 01 01 24

 

PHOTO-Carlshamn-Chamber-Choir.jpg BLOG-3-2275.JPG
EPILOGI2-copie-1.JPG photo-finlandais.jpg

   

Affiche-Claye-JPEG.JPG

Pour agrandir l'affiche, cliquez dessus

 

 

Pour toutes les informations concernant l'organisation du Festival :

mh.caspar(at)wanadoo.fr

 

Pour voir la présentation des choeurs invités

cliquez ICI

 

Pour voir la présentation des choeurs d'accueil

cliquez ICI

 

    Pour voir la présentation des concerts

programmés à Claye-Souilly

cliquez ICI 

 

 

Pour retourner sur la page "Dernières Nouvelles" cliquez ICI 

 

 

   

Repost 0
Published by Pierre Caspar
commenter cet article
4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 22:00

Les Choeurs étrangers invités

 

Quatre Choeurs étrangers vont apporter leur concours

à ce 6ème Festival de Musique de Claye-Souilly.

Ce sont :

le choeur de jeunes "Epilogi" de Limassol (Chypre)

le "choro Santa Cecilia" de Torre del Greco (Italie)

le "Karlshamn's Chamber Choir" de Karlshamn (Suède)

et le choeur "Cantica de Nurmijärvi (Finlande)

 

********************

Limassol

(Chypre) 

Limassol (en grec Λεμεσός / Lemesós, en turc Limasol) est la deuxième ville de Chypre avec une population de 228 000 habitants. La ville est située dans la baie d'Akrotiri, sur la côte sud de l'île.

A noter la présence d’un château médiéval construit par les Byzantins autour de l’an 1000 qui sert maintenant de musée médiéval.

Limassol est célèbre pour ses festivals, comme le Carnaval et le Festival du vin. Le Carnaval dure dix jours. Cette coutume est très ancienne: elle remonte à des rituels païens. Avec le temps, il a acquis un caractère purement divertissant, avec un grand défilé populaire.

 

Choeur de jeunes "Epilogi"

 

EPILOGI2

Le Choeur de jeunes du Mouvement Culturel « EPILOGI » a été fondé en mars 2000. Le Choeur a participé à de nombreuses manifestations culturelles et des Festivals de musique et de chant chorals à Chypre et à l'étranger. Il a participé au Festival Choral International Verona/Garda Estate (Italie) en 2008.

Le répertoire du Choeur de jeunes inclut les œuvres de compositeurs grecs et étrangers ainsi que des chansons traditionnelles.

  EPILOGI3

 

Chef de chœur : Angelina Nicolaidou-Spanou    

DiplômPHOTO CHEF DE CHOEUR-copie-1ée de l’Académie de Musique Liszt de Debrecen (Hongrie) en enseignement musical et direction chorale, elle devient professeur de musique et chef d’une chorale d’enfants à Limassol en 1995. Elle a représenté le Ministère de l’Éducation de Chypre et la Municipalité de Limassol lors de différentes manifestations à Athènes et à Salonique en Grèce.

Depuis 2008, elle est professeur à l’École de Musique de Limassol. Elle dirige également les quatre chorales d’Epilogi (adultes, adolescents et enfants) avec lesquelles elle a participé à de nombreux Festivals et compétitions en Grèce, Hongrie, Serbie, République Tchèque, France, Allemagne, Russie, Italie et Slovaquie.

Elle a participé à des séminaires (chant et direction chorale) du Ministère chypriote de l’Éducation, de l’Institut Pédagogique et de l’Institut de Musique de l’Université de Chypre.

  ******************************  

Torre del Greco

(Italie)

Torre del Greco est une agréable station balnéaire d'environ 88.000 habitants située dans le Golfe de Naples en Campanie.

De riches familles y ont construit des palais d'été parmi lesquels le fameux «Palazzo Materazzi» bâti au XVIIe siècle qui domine encore la petite bourgade de Serramezzana. Le site est évoqué dès janvier 1804 par Chateaubriand dans son Voyage de Naples.

Le commerce du corail a fait la fortune de cette ville qui attire de nombreux touristes.    

Coro « Santa Cecilia »      

SANTA-CECILIA-ITALIE.jpg

 

 

La chorale de l’association musicale « Santa Cecilia » a été créée par don Raffaele Borriello en 1981. Elle est dirigée par Marika Rizzo, professeur de chant au Conservatoire S. Pietro a Majella de Naples et Antonio Berardo.

La chorale a effectué de nombreuses tournées tant en Italie qu'à l'étranger.

Elle s'est produite à Assise devant le pape Jean-Paul II (1983), à Florence, Rome, en Sicile, en Italie du Nord (Trentin), à Ravenne, Pesaro, Savone, Milan.

A l'étranger, elle a chanté à Paris (Notre-Dame, 1985 et 1991), Lourdes (1989), Vienne (Autriche, 1986), Locarno (Suisse, 1987), aux États-Unis (San Francisco, Sacramento, Los Angeles, Pasadena, New-York, 1988, 1989, 1990), en Turquie (Smyrne, Éphèse, 1991), au Portugal (Fatima, 1992), aux Pays-Bas (Amsterdam, La Haye, 1993, 2006), à Budapest (2006), Barcelone (1997), en Slovénie (1998, 2007), à Prague (2000) et à Londres (1999, 2004).

A l'occasion du 25ème anniversaire de sa fondation, elle a présenté le spectacle "Les Choristes" tiré du film de Christophe Barratier, suivi en 2009 d'un second spectacle "Tous ensemble passionnément".

En juin 2008 et 2009, à l'occasion de la Fête de la Musique, elle a organisé un grand rassemblement choral.

La chorale s'est également produite à la TV italienne. Elle a enregistré plusieurs CD.

www.parrocchiaspiritosanto.net (rafborrie1@alice.it)    

 

Chef de choeur : Antonio Berardo  

Antonio Berardo a étudié le chant avec MarikPHOTO CHEF DE CHOEUR Berardoa Rizzo. Actuellement il poursuit un cursus de musique chorale et de composition. Il a suivi les cours de direction chorale avec Bruno Zagni et Giorgio Kirschner à Ravenne.

Depuis 2001, il co-dirige la chorale "Santa Cecilia" de Torre del Greco (concerts et tournées en Campanie, Lombardie, Ombrie, Latium, Calabre, Sicile, Ligurie et Marches).

Il a également dirigé des concerts à Malte (2003), à Budapest (Hongrie, 2006), à Ljubljana (Slovénie, 2007), à Notre-Dame de Paris et à Dinan et Saint-Malo (2008).

Il a participé à l'élaboration de deux spectacles : “Les choristes” (2006) et "Tous ensemble passionnément" (2008) tiré de la comédie musicale et théâtrale “The sound of music” de Rodgers e Hammerstein (Cd enregistré).

En 2010, il a dirigé le Stabat Mater de Pergolesi per soli, choeur, cordes et continuo.  

       ****************************** 

Karlshamn

Suède

C’est une petite ville d’environ 30.000 habitants située au sud de la Suède. Au 19ème siècle, depuis cette vieille ville portuaire, de nombreux Suédois partirent pour l'Amérique. Le monument au Hamnparken le rappelle.

Au « Kuturkvarter » de Karlshamn dans le quartier historique, on trouve le musée du punch dans l'ancienne fabrique de punch.

 

Karlshamn's Chamber Choir

Photo 2

Karlshamn's Chamber Choir est composé d'environ 40 choristes de la ville de Karlshamn (Sud de la Suède). Il a été créé en 1999 par Björn Stoltz.

Le Choeur chante principalement un répertoire classique a cappella, avec des chansons traditionnelles nordiques. Il chante également des oeuvres de compositeurs contemporains, de la Renaissance et du répertoire baroque ainsi que des chansons populaires. Le Choeur donne environ 10 concerts par an de chants sacrés et profanes. En 2009, le Choeur a fêté son 10ème anniversaire et son 100ème concert.

Le Choeur de Karlshamn a donné des concerts à Gdansk (Pologne) et au Festival Verona/Garda Estate. En mai 2010, il a obtenu 2 diplômes d'argent décernés par le Festival choral international "Mundus Cantat" à Sopot en Pologne.

Informations : http://www.karlshamnskammarkor.se/  

  PHOTO Carlshamn Chamber Choir   

Le chef de chœur : Björn Stoltz  

Fondateur et directeur artistique du ChœPHOTO CHEFur, il est né à Motala en Suède en 1951. Il a suivi les cours à l'École supérieure de la musique royale de Stockholm avec Eric Ericsson, célèbre professeur de direction chorale. Il a également obtenu un diplôme d'organiste. Il a été professeur à l'Université de Malmö et chef de choeur de l'Ensemble Vocal « Scania ».

Depuis 1999, il réside à Karlshamn où il est organiste et chef de choeur. Il est également compositeur.

 

            *****************************

          Nurmijärvi

        (Finlande)

C’est une petite ville finlandaise située dans la région d’Uusimaa, dans la province de Finlande Méridionale.

La ville compte environ 40.000 habitants. Elle est située à 34 km de la capitale Helsinki.

Fondée par la réunion de plusieurs petits villages ruraux, la commune se développe très lentement. En 1834, Aleksis Kivi, écrivain national de Finlande, naît au village de Palojoki, au bord de la rivière Vantaa, La municipalité cultive le souvenir de son illustre enfant, son blason représente 7 jeunes hommes, allusion au roman Les sept frères, le premier roman en langue finnoise. Le lac Nurmijärvi, qui donne son nom à la commune, est asséché totalement dans les années 1940 et transformé en terres agricoles.

 

Le Chœur « Cantica »

photo finlandais

Le choeur « Cantica » a été fondé en 1884 à Nurmijärvi par un groupe d’habitants amateurs de musique et de chant.

Depuis plus d’un siècle, ce chœur est très actif.

Ces dernières années, « Cantica » a donné beaucoup de concerts à Nurmijärvi mais aussi dans d'autres villes finlandaises et à l'étranger et notamment à Cracovie, Berlin, Riga, Prague et Stockholm.

En 2010, « Cantica » a participé au Festival de chant choral Verona/Garda Estate en Italie.

Le répertoire de « Cantica » est composé surtout de musique finlandaise traditionnelle mais il fait également appel à des chants de compositeurs étrangers ainsi qu’à des chansons populaires plus modernes.

« Cantica » présente au public français des chants issus de la musique chorale finlandaise. Ce chœur typiquement finlandais interprétera des airs de compositeurs classiques et modernes, des musiques sacrées et profanes, folkloriques ainsi que des airs populaires.

 

Chef de choeur : Arja Virtanen-Haapasalmi    

Arja Virtanen-Haapasalmi dirige lPHOTO-VIRTANEN---Copie.jpge Chœur « Cantica » depuis 1994. Elle a étudié la direction chorale à Klemetti-opisto. Elle dirige deux autres chœurs près de Nurmijärvi.

C’est une musicienne pluri-disciplinaire de talent, professeur de piano et de violon.

 

 

 

Pour voir l'article "Festival - Premières informations", cliquez ICI

Pour voir l'article "Festival 2011 - Les choeurs d'accueil", cliquez ICI

 

Pour voir la présentation des concerts programmés à Claye-Souilly

cliquez ICI

 

 

Pour retourner sur l'article "Dernières Nouvelles", cliquez ICI

 

 

 

Repost 0
Published by Pierre Caspar
commenter cet article
4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 21:55

 

Nous présentons ci-dessous les choeurs

qui se sont associés au Festival de Musique de Claye-Souilly

 

Ce sont :

 

Le choeur Symphonique

de Champigny-sur-Marne

 

Le "Petit Choeur du Grand Morin"

de Villiers-sur-Morin

 

Le choeur de chansons "Couleurs du Siècle"

de Pontault-Combault

 

Le choeur "Démons et Merveilles"

de Pontault-Combault

 

Le choeur "Chante-Marne"

de Saint-Maur-des-Fossés

 

 

A la fin de cet article vous pouvez consulter 

le programme qui sera distribué

lors des différents concerts.

 

 

 

Concert à Champigny-sur-Marne   

Chœur Symphonique de Champigny-sur-Marne

PHOTO-CHOEUR-CHAMPIGNY-copie-1.jpg

 

Créé en 1975 par Jean Tenprement le Chœur de l’Ecole de Musique de Champigny-sur-Marne a été successivement dirigé par 5 chefs de chœur qui ont chacun, à l’issue de leur passage, laissé une pierre à l’édifice musical et artistique de cet ensemble vocal. Le répertoire abordé était alors varié (de la musique de la Renaissance à la musique Romantique en passant par la Chanson Française).

Puis le Choeur a évolué et s'est produit régulièrement à l’Ecole de Musique de Champigny-sur-Marne et notamment dans un concert Verdi (chœurs d’opéras).

Le Chœur a par la suite interprété une oeuvre d’importance la Messa di gloria de Puccini (avec orchestre symphonique) en mai 2003 (église de St Mandé), en juin de la même année (église de Coeuilly à Champigny-sur-Marne), en juin 2004 (Saint Mihiel, Meuse) et à Claye Souilly et en avril 2006 à St Roch à Paris (les trois derniers concerts ont été donnés avec le Choeur de Claye-Souilly).

Concerts donnés depuis 2004

concert Rossini (juin 2004,  Centre Olivier Messiaen de Champigny-sur- Marne)

- mars 2005, concert de chants orthodoxes et musique sacrée avec un Chœur de Bucarest (Roumanie)

- juin 2005 concert Opéra et Opérette (extraits des Noces de Figaro de Mozart, de la Damnation de Faust de Berlioz, Carmen de Bizet, La Périchole et la Belle Hélène d’Offenbach …)

mars 2006, concert « Mozart et musique Arménienne » (avec orchestre symphonique), prélude à trois autres concerts pour l’Année de l’Arménie en France (2007)

juin 2006, concert (Centre Olivier Messiaen de Champigny-sur-Marne): Petite messe solennelle de G. Rossini pour chœur, solistes, 2 pianos et accordéon

- juin et octobre 2007, Messe en sol de Schubert (église Notre-Dame du Sacré Cœur de Coeuilly à Champigny-sur-Marne et église Notre-Dame de Saint Mandé)

- juin 2008 (auditorium Olivier Messiaen de Champigny-sur-Marne): concert « Offenbach’mania »

2009, concert Vivaldi avec formation orchestrale (église Saint Saturnin de Champigny-sur-Marne)

- mars 2010, concert Rossii (église de Coeuilly

- juin 2010, concert Mozart avec Quintette à cordes, soprano et ténor (église Saint Saturnin de Champigny).

Aujourd’hui dirigé par Amine Kouider, chef de Chœur et chef d’Orchestre, le Chœur est composé de 100 choristes et donnera en concert, dans la programmation de sa saison 2010-2011 Carmina Burana de Carl ORFF avec orchestre symphonique.

Pianiste : Paule-Emmanuelle Gabarra .

   

Amine Kouider

Chef de chœur et chef d’orchestre

PHOTO-CHEF-DE-CHOEUR-copie-2.jpg

Né à Alger, il étudie le violon au Conservatoire d’Alger, avant de suivre des études en direction d’orchestre au Conservatoire de Marseille et de Paris. Il les poursuit au Conservatoire Royal de Copenhague dans la classe de Michel Tabachnik. Parallèlement, il obtient une Licence en musicologie. Il se perfectionne ensuite auprès de maîtres prestigieux tels Manuel Rosenthal et Ilya Moesin.

En 1999, il devient pour deux saisons chef assistant de Valery Gergiev à l’Opéra du Kirov à Saint-Petersbourg, et à l’Orchestre Philharmonique de Rotterdam.

Amine KOUIDER a dirigé plusieurs formations en France et à l’étranger parmi lesquelles l’Orchestre Philharmonique de Marseille, l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, l’Orchestre de l’Opéra de Toulon, l’Orchestre Symphonique de Mulhouse, l’Orchestre Philharmonique de Nice, l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg et récemment que l’Orchestre National du Capitole de Toulouse.

Il a également dirigé l’Orchestre de l’Opéra National de Bucarest, l’Orchestre Symphonique du Caire, l’Orchestre Symphonique de Durban, l’Orchestre Symphonique de la Philharmonie de Saint-Petersbourg ainsi que l’Orchestre de l’Opéra du KIROV de Saint-Petersbourg.

Amine KOUIDER est nommé, de 1998 à 2004, directeur musical de l’Orchestre International de Paris (sous la tutelle des Ministères de l’Education Nationale et des Affaires Etrangères) avec lequel il a développé un grand répertoire symphonique et d’opéra (une vingtaine d’opéras).

En octobre 2001, il a été à l’origine de la réouverture de l’Opéra d’Alger, dont il a assuré la direction artistique jusqu’à 2005. Il y a dirigé l’Orchestre Philharmonique d’Alger dans plusieurs opéras : Don Giovanni, le Barbier de Séville, Rigoletto, Madame Butterfly … et a été directeur artistique de l’Orchestre Symphonique National d’Algérie pour les saisons 2001/2002 et 2007 /2008.

Depuis 1994 Amine Kouider enseigne la musique au Conservatoire de la Ville de Champigny Sur Marne en qualité de professeur de violon et de formation musicale

Depuis 1997 Amine Kouider est directeur musical du Chœur et Orchestre Philharmonique International en résidence à l’UNESCO à Paris.

Amine KOUIDER a été nommé « Artiste pour la Paix » de l’UNESCO en 1999. A ce titre il a participé à la réalisation de plusieurs concerts dans de cadre des programmes et manifestations de l’UNESCO tels : « Cultivons la Paix », « Enfants des rues », « Hommage à J.F.Kennedy », « Commémoration de la fin de la 2éme guerre mondiale », « Concert pour la paix » dans le cadre de la célébration du millénaire de la ville d’Alger ».

Il dirige chaque année à l’UNESCO le Chœur et Orchestre Philharmonique International dans des concerts tels : « Les Milles et une Nuits d’offenbach » dans le cadre du Dialogue des Cultures en 2008, « Viva Verdi » concert humanitaire dans le cadre de la journée mondiale contre le sida en 2009, « l’Ame Russe » concert dans le cadre de la saison Russe en France en 2010.

Il vient de diriger l’Orchestre Philharmonique du Qatar à l’UNESCO dans le cadre du Festival International de la Diversité Culturelle en mai 2010.

 

 

 Concert à Meaux

Le Petit Chœur du Grand Morin

(Villiers-sur-Morin)

 

PHOTO PCGM 2010

 

Le 6 mai 1999, la chorale Le Petit Chœur du Grand Morin naissait grâce à la volonté d’une dizaine d’amis amateurs de chant et de musique qui souhaitaient faire partager leur plaisir au plus grand nombre.

De 25 choristes au départ, cet ensemble vocal amateur a vu grandir son effectif qui atteint aujourd'hui 50 choristes.

En 2010, le Petit Chœur du Grand Morin s’est installé à Villiers-sur-Morin, dans la Vallée du Grand Morin, près de Crécy-la-Chapelle.

Le Petit Chœur du Grand Morin inscrit près de 130 œuvres variées à son répertoire, comprenant des polyphonies sacrées et profanes, des noëls traditionnels, des chants plus contemporains a cappella ou accompagnés (clavier ou orchestre).

Le Petit Chœur du Grand Morin se produit essentiellement en Pays Créçois mais également à Coulommiers, Meaux, en Champagne, rejoignant volontiers d'autres chorales pour des manifestations locales (fêtes de Noël, Festival du Pays Briard, concert pour la restauration des vitraux de la Cathédrale de Meaux) et des manifestations nationales (Mille Choeurs pour un Regard, Journées du Patrimoine, Téléthon, Fête de la Musique). Il a participé au VIème Festival International des Chorales de Saint-Pétersbourg « The Singing World » en août 2008 et s'est produit à la Cathédrale de Meaux avec d’autres chœurs et le groupe « Los Calchakis » (juin 2009).

Le 21 novembre 2010 au Théâtre Luxembourg de Meaux et le 30 janvier 2011 au Centre Culturel de Villeparisis, le Choeur faisait partie des 325 choristes présents pour interpréter Dogora d’Etienne Perruchon.

"On peut vivre sans chanter... mais on vit moins bien !"

C’est la devise du P.C.G.M.

Site du chœur : http://petitchoeurgrandmorin.cabanova.fr/

 

  Anne Dumontier

Chef de Choeur

PHOTO ANNE DUMONTIER-copie-1

 

Depuis septembre 2005, Anne DUMONTIER dirige musicalement le Petit Chœur du Grand Morin succédant ainsi à Serge CALCAGNO, premier chef du chœur P.C.G.M.

Étudiante en classe d’orgue et d’harmonie au Conservatoire de Musique à rayonnement communal de Meaux, Anne DUMONTIER est titulaire d’un diplôme de troisième cycle en chant. Elle tient plusieurs rôles de soliste dans le cadre des concerts du Conservatoire et du Festival « Eclats d’art » de la Ville de Meaux :

Juin 2004 : la demoiselle élue de Debussy,

Juin 2005 : concert Vivaldi.

Juin 2008 : Orphée dans l’opéra Orphée de Gluck et d’Offenbach

Elle a également été soprano soliste les 2 concerts Dogora d’Etienne Perruchon donnés devant des salles combles à Meaux et à Villeparisis

En parallèle à la direction du Petit Chœur du Grand Morin, Anne DUMONTIER est aussi chef de chœur de la chorale d’adultes Vocalizes de Lizy-sur-Ourcq et chef assistante de la Maîtrise de Sainte Marie de Meaux depuis septembre 2008.

 

Concert à Pontault-Combault

Choeur de chansons

"Couleurs du siècle"

Ce choeur est né en 1996 d'un spectacle intergénération regroupant enfants, adolescents, parents et grand-parents.

Aujourd'hui, 25 enfants, 100 adultes et un orchestre de 6 musiciens constituent l'un des rares choeurs de chansons intergénération qui interprète les plus grands auteurs-compositeurs de la chanson française, faisant au passage quelques incursions dans les répertoires italiens, roumains, espagnols, etc...

Faire partager nos émotions et transmettre notre joie d'interpréter les plus grands de la chanson en créant une véritable complicité avec le public, telle est notre ambition.

La production de spectacles pour des publics variés et dans tous types de lieux reste notre premier objectif.

 

annie-chef-de-choeur--2----Copie.jpg sylvH3---Copie.jpg

  Annie Grobelny

Chef de choeur

Sylviane Huart

 Chef de choeur

 

 J--2-.jpg

  Jean-Louis Giudice

Pianiste

 

 

Chorale « Démons et Merveilles »

photo-demons-et-merveilles.JPG

Créée sous la direction d’Elisabeth Larinier, la chorale « Démons et Merveilles » a vu le jour en 1984. Elle emprunte son nom à une chanson de Jacques Douai.

Pierre Alain Carré a dirigé la chorale de 1987 à 2007.

En 1988, la chorale « Démons et Merveilles » et le chœur « Jubilando » de Saint Mandé se sont associés pour donner des concerts communs : Requiem de Fauré en 1990, Gloria de Vivaldi en 1992. Plusieurs concerts ont été donnés, en 1991 et 1994 à Beilstein en Allemagne, et en 1992 à Szczecin en Pologne. En 1997, La Périchole d’Offenbach a été présentée en version de concert avec 10 solistes, récitant et piano. S’en sont suivies d’autres présentations en Allemagne, à Paris et dans sa région.

Au départ de Pierre Alain Carré, Christophe Tran, pianiste, a repris la direction du chœur « Démons et Merveilles » et en est toujours le chef à ce jour.

 

Chef de chœur : Christophe Tran

P1070138.JPG

Christophe Tran a commencé le piano à l'âge de 6 ans au Conservatoire d'Ozoir-la-Ferrière. A la fin de ce cursus, il part à Genève (Suisse) et poursuit ses études avec William Grant Naboré. De retour en France, il rentre dans la classe de Marie-Paule Siruguet au CNR de Boulogne-Billancourt et rentre l'année suivante au CNSM dans la classe de Bruno Rigutto. Il y fréquentera également Henri Barda, Nicholas Angelich, Isabelle Duha, Alain Meunier... Passionné par l'enseignement de cet art, il intègre le corps professoral du Conservatoire d'Ozoir et du Campus Sainte Thérèse. Il est aujourd'hui accompagnateur et chef de choeur.

Ses concerts l’ont déjà emmené à Tokyo, New York au Carnegie Hall, Saint Pétersbourg, Bruges, Florence…

 

Concert à Saint-Maur-des-Fossés

La chorale Chante-Marne 

Photo-de-Chante-Marne-St.Maur---Copie.jpg

CHANTE-MARNE a fêté son 30ème anniversaire en 2010. Depuis sa création, elle est affiliée au mouvement « A Coeur Joie » et participe aux manifestations régionales et nationales de ce mouvement (récemment Gloria de Vivaldi avec les chorales de la Région Paris Est).

Depuis sa création et sous la houlette de 6 chefs successifs, ce Choeur s’est nourri de musique abordant à peu près tous les genres musicaux. Chante-Marne compte actuellement 57 choristes et participe à la vie culturelle saint-maurienne (la chorale est subventionnée par la Ville). Elle se produit également à Paris (le 9 avril prochain avec le Choeur Antara en l’église Ste Elisabeth de Hongrie), avec d’autres choeurs (A Contretemps de Draveil pour la Petite Messe Solennelle de Rossini, le Choeur Essilor à Noël 2010, etc.) et à l’étranger (échange avec la chorale de Madrid La Paloma et concert à l’Escurial à Madrid, tournée en Argentine, etc.).

Depuis 2005, CHANTE-MARNE est dirigée par Randol RODRIGUEZ.

 

 Randol Rodriguez

Chef de chœur Photo-Randol---Copie.JPG

Né à La Havane (Cuba) en 1977, il obtient en 1992 le 1er prix en direction de chœur de Cuba au concours national des étudiants, puis en 1998 le 1er prix d’interprétation en musique baroque au concours international de piano hispano-américain. Arrivé à Paris en 2003, il se spécialise en piano à l’École Nationale de Musique Alfred Cortot et participe aux master-classes de Daniel BAREMBOÏM (piano) et Marc GERVAIS (direction chorale). Il participe en tant que ténor soliste à divers festivals (Tolosa, Arles, Biarritz). En 2006, Randol RODRIGUEZ est soliste dans les choeurs de la Madeleine ; il a dirigé également le Choeur et l’Orchestre du CNR de Lyon. Depuis 2007, il est membre des Cris de Paris (G. Jourdain) et exerce, en outre actuellement, ses talents de ténor au sein d’ensembles vocaux prestigieux tels que Pygmalion, Accentus, Le Concert Spirituel, etc.

  Les concerts programmés à Claye-Souilly

feront l'objet d'un article spécifique

qui sera publié prochainement

 

 

Programme général

 

Progtazmme-general-page-1-jpeg.JPG 

Pour voir le programme en totalité,

cliquez sur la page ci-dessus

En raison de l'importance du fichier

une attente de quelques minutes est parfois nécessaire

 

Ce programme sera remis aux personnes assistant aux concerts

de Champigny, de Meaux et de Saint-Maur.

Le programme est légèrement modifié

pour le concert de Pontault-Combault

 

Les 3 concerts de Claye-Souilly

font l'objet d'un programme spécifique

qui sera publié ici prochainement

 

 

Pour consulter l'article "Festival 2011 - Premières informations" cliquez ICI

Pour consulter l'article "Festival 2011 - Les choeurs invités", cliquez ICI

 

Pour consulter l'article "Festival 2011 

Les concerts programmés à Claye-Souilly", cliquez ICI 

 

Pour retourner sur la page "Dernières nouvelles", cliquez ICI

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Pierre Caspar
commenter cet article
4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 21:52

 

Concerts ayant lieu à Claye-Souilly

 

Nous rappelons que plusieurs concerts sont organisés cette année dans le cadre du Festival de Musique de Claye-Souilly à Paris, Meaux, Champigny-sur-Marne, Pontault-Combault et Saint-Maur-des-Fossés.

On peut consulter le programme général du Festival sur l'article "Premières informations" (cliquez ICI)

Programme des concerts de Claye-Souilly:

   PROGRAMME-CLAYE-P.1-JPEG.JPG

 

 Pour voir le programme complet

cliquez sur la 1ère page ci-dessus

Ce programme sera distribué lors de tous les concerts de Claye-Souilly

 

 

    Vendredi 1er avril 2011 à 20 h 30 à l'Espace André-Malraux

 

    Présentation d'instruments de musique insolites

par Roland Melle et Thierry Sebbah

     

Roland Melle, auteur compositeur, passRoland Melleionné de musique traditionnelle, musicien de conteurs depuis de nombreuses années, il collectionne depuis plus de trente ans des instruments de musique venus du monde entier. Sa collection privée réunit plus de 150 instruments traditionnels qu’il utilise dans diverses manifestations. Roland Melle fera une démonstration de quelques uns de ses instruments au cours du concert de ce soir (guimbarde, flûte harmonique, Udu, harmonica 2 cm, flûte sri lankaise. Il sera accompagné par Thierry Sebbah, guitariste, directeur de l’école Eugène Varlin de Claye-Souilly

 

      Orchestre d'harmonicas "Les Lutéciens"  

2eme-PHOTO-LUTECIENS.jpg

L'ensemble "Les Lutéciens" est membre de l'Orchestre des Harmonicas de France dirigé par Pierre Couteau. L'Orchestre s'est constitué en association en 2008 après une tournée en Russie. Comme son nom l'indique, les musiciens de l'Orchestre viennent de diverses régions françaises.

Chaque groupe régional reste autonome et prépare le programme prévu par Pierre Couteau en plus de son répertoire habituel.

Trois ou quatre jours avant un concert, l'Orchestre au complet (trente membres environ) se réunit, pour régler avec Pierre Couteau les mises au point nécessaires à la bonne cohésion de l'ensemble.

"Les Lutéciens" sont sept passionnés de musique et d'harmonica. Ils ont participé à des animation musicales (Marché d'Anvers pour la Mairie du 9ème arrondissement de Paris, hôpital Vaugirard pour des personnes âgées...). Les Fêtes de la musique accueillent également volontiers leurs prestations. Ils ont été aussi appréciés au dernier Festival d’harmonica de Villeneuve d’Ascq.

Leur répertoire est éclectique et propose des musiques diverses allant du classique en passant par des musiques de films, de danses, de variétés et de jazz.

"Les Lutéciens" rencontrent 3 Samedis par mois d'autres harmonicistes passionnés à Paris et dans l'Essonne.

Les musiciens:

Charles LE CROLLER Harmonica chromatique et guitare

Roger POINOT Harmonica chromatique et chord (harmonica d'accompagnement)

Michel SANCHEZ Harmonica chromatique

Jean SAQUY Harmonica chromatique

Monique GAUDIN Harmonica chromatique

Alain CHAULET Harmonica chromatique

Marcel DEPRET Harmonica Basse

 

 

    Samedi 2 avril 2011 à 20 h 30 à l'Espace André-Malraux

(concert gratuit) 

  Concert de musique classique 

Ode pour l’anniversaire de la reine Mary (Purcell)

Extrait du Stabat mater de Dvořák

    Symphonie du Nouveau Monde (Dvořák)

 

Orchestre Symphonique du Val Maubuée 

Chœur « Odyssées »

Solistes: Joëlle Balestier (soprano) - Hervé Oléon (baryton)

Direction : Jean-Michel Henry

 

Ecoutez un extrait de

l'Ode pour l'anniversaire de la reine Mary

Cliquez sur le triangle blanc dans le cadre ci-desous

 

 

 

Orchestre Symphonique du Val Maubuée

BLOG-3 1316

L'Orchestre Symphonique du Val Maubuée est une structure inscrite dans le prolongement direct de l'action pédagogique et culturelle du Conservatoire du Val Maubuée (Musique, Danse et Art Dramatique), situé sur le territoire de la commune de Noisiel en Seine-et-Marne.

Créé en septembre 1999, cet ensemble, composé actuellement dans sa grande formation d’environ 80 musiciens, accueille en majorité des étudiants du Conservatoire, mais compte aussi dans ses membres d’anciens étudiants ainsi que des instrumentistes issus des Ecoles de Musique environnantes, ou tout simplement des amateurs passionnés par cette formation instrumentale.

Dédié avant tout aux amateurs, ayant pour but d’augmenter, de coordonner et de valoriser leur savoir-faire, il est aussi un outil de création, de diffusion et de promotion de la pratique musicale.

De plus, au sein du Conservatoire, cet ensemble est également destiné à participer à la formation des futurs professionnels par une mise en situation régulière dans le rôle de musicien d’orchestre, ainsi que dans le rôle de soliste (concerto, pièces concertantes...), afin d’épanouir leur savoir-faire en leur permettant de se produire.

Ainsi l’Orchestre Symphonique du Val Maubuée se présente au public régulièrement depuis sa création et donne 5 à 6 concerts par an avec 2 à 3 programmes différents dans les salles d'Ile-de-France et de province (Auditorium Jean Cocteau et CAC de "La Ferme du Buisson" à Noisiel, Centre culturel "La Ferme d’Ayau" à Roissy-en-Brie, Théâtre de Coulommiers, Centre culturel de Châlons-en-Champagne, Auditorium de l’Ecole de la Légion d’Honneur à St Denis, Grand Palais à Paris...)

Le répertoire abordé se veut délibérément riche, dans le fond et la forme, ainsi qu'éclectique : pièces concertantes ("Poème" de CHAUSSON, "Concerto pour clarinette" de COPLAND…), grandes pages symphoniques (Symphonies de BEETHOVEN, BERLIOZ, CHOSTAKOVITCH, poèmes symphoniques de RIMSKI-KORSAKOV, DUKAS, MOUSSORGSKI…), œuvres avec chœurs (BRAHMS, PUCCINI…), variétés française ("Rumeurs de Ville" de Néry CATINEAU, concert avec Romain DIDIER) et créations ("3 Bagatelles" de Valéry AUBERTIN, "Pont Marie : 8 statues inventées pour Saxophone, Contrebasse et orchestre" d'Eric FISCHER...).

Enfin la formation vient en aide, quand elle le peut, aux associations caritatives : Association pour la Recherche sur le Syndrome de Marfan, Rotary Club de St Denis (Hôpital Trousseau)...

Pour en savoir plus : www.san-valmaubuee.fr/crd_orchestre.asp

 

Jean-Michel Henry

chef d'orchestre

 

Trompettiste de formation, Jean-DSC02483---Copie.JPGMichel   HENRY commence, après une formation universitaire à la Sorbonne, sa carrière d'enseignant comme Professeur de Musique dans les collèges et lycées de la région parisienne, puis devient tour à tour professeur et Directeur en Ecole de Musique.

Curieux et volontiers éclectique (formation aux méthodes actives, formation Jazz au CIM de Paris), il s'intéresse très tôt à la direction qu'il pratique constamment, parallèlement à l'enseignement de son instrument. Nommé professeur au Conservatoire du Val Maubuée en 1983, il y dirigera le Big-Band, les ensembles de cuivres, le Brass Band, les orchestres d'Harmonie, avant de se voir confier en septembre 1999 la direction de l'Orchestre Symphonique du Val Maubuée, ensemble avec lequel il donne depuis une programmation régulière. Il se formera auprès de Désiré DONDEYNE et de Philippe DULAT (direction d'orchestre d'harmonie), mais sa rencontre avec Nicolas BROCHOT (direction d'orchestre symphonique) sera déterminante.

Ce faisant, sa participation chaque été depuis plus de 15 ans au Stage d'Orchestre Symphonique de Jeunes du Val Maubuée l'amènera à collaborer avec les chefs invités (Didier Bouture, Pierre Calmelet, Jean-Marc Cochereau, Claude-Henry Joubert, Philippe Nahon, Ludovic Perez…) dont il s'inspirera pour sa propre technique de travail et de direction.

Parmi ses réalisations, citons ses collaborations avec le département Art Dramatique du Conservatoire du Val Maubuée : "Maître Puntila et son valet Matti" de B. Brecht (arrangements, orchestrations et direction de musiques de K. Weil, de P. Dessau et de H. Eisler), "Songe d'une nuit d'été" de Shakespeare (constitution de la musique de scène), "L'opéra de 4' sous" (direction de l'intégrale) de B. Brecht et K. Weil, mais également avec la compagnie théâtrale YESNOMAN : Concert-spectacle "Pierre et le Loup" de Prokofiev (direction).

Fervent symphoniste, il a dirigé la plupart des grands compositeurs ("L'apprenti sorcier" de Dukas, "Shéhérazade" de Rimski-Korsakov, "9ème symphonie" de Chostakovitch, "Symphonie n°3 Rhénane" de Schumann, "Symphonie fantastique" de Berlioz, "1ère symphonie" de Mahler…) mais aussi de grandes pages symphoniques avec choeurs ("Requiem" de Mozart, "Fantaisie chorale" de Beethoven, "Ein deutsches Requiem" de Brahms, "Messa di Gloria" de Puccini)

Jean Michel-Henry a dirigé les 2 concerts Dogoea organisés par le Festival de Musique de Claye-Souilly à Meaux et à Villeparisis qui ont réuni l'Orchestre Symphonique du Val Maubuée et 8 choeurs de Seine-et-Marne dont le Choeur "Odyssées" de notre ville avec l'énorme succès que l'on connait.

Contact : jean.michel.henry@free.fr

 

Voir interview exclusive accordée par Jean-Michel Henry sur notre Blog en cliquant ICI

 

Hervé Oléon

Baryton

 

D’abord élève de Jocelyne MATON, PHOTO-OLEON.jpg puis de Paul FINEL de l'Opéra, il poursuit son parcours vocal auprès de Michèle COMMAND, Philippe MADRANGE et Viorica CORTEZ.

Ancien membre de la Compagnie Bel Canto, de Clermont-Ferrand, vacataire à l’Opéra National de Paris de 2002 à 2009, co-fondateur de l’Ensemble de solistes Artémis, il se produit sur scène dans des rôles tels que Valentin (Faust), Escamillo (Carmen), le comte des Grieux (Manon), Calchas (La belle Hélène), le commissaire révolutionnaire (Le Dialogue des carmélites), l’abbé Bridaine (Les Mousquetaires au couvent), Enée (Didon et Enée, à l’Orangerie de Roissy en 2010)...  

Il ne néglige pas pour autant la mélodie (oeuvres de Berthomieu, Poulenc, Ibert, Gounod, Berlioz...), le lied (oeuvres de Schubert, Brahms...) ou l'oratorio (Le Messie de Haëndel, Passions et Oratorio de Noël, cantates, Magnificat de Bach, Requiem et Messes brèves de Mozart, Petite Messe solennelle de Rossini et dernièrement, L'Enfance du Christ de Berlioz.

Depuis 1993, il s’est produit comme soliste avec des formations telles que le Choeur de l'Abbaye de Sylvanès, l'Orchestre Philharmonique d'Arménie, l'ensemble Musica Cum Canto, l'Académie de Musique ancienne de Montpellier, le Choeur universitaire de Clermont-Ferrand et l'Orchestre des Archets de Paris, le Mary Washington Orchestra, l’Orchestre de Chambre Régional d’Ile-de-France, le Chœur et l’Orchestre Arioso… dans le cadre de divers festivals en Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénée, Limousin, Auvergne, ainsi qu'en Italie, en Allemagne et aux Etat-Unis.

Son intérêt pour la pédagogie vocale l'amène à intervenir auprès de plusieurs formations chorales ainsi qu’en milieu scolaire et en Institut Universitaire de Formation des Maîtres.  

En 2010, outre la production de Didon et Enée à l’Orangerie de Roissy, il se produit en récital en Alsace (Voyage musical à travers l’Europe baroque), en l’église de La Madeleine à Paris (Motets français du 19e et du 20e siècle), dans le cadre des Petites Saisons de La Roquette à Paris (Le Siècle d’Or de Versailles), dans les Gorges du Tarn (Nuits d’été et Animaux de nuit et autres bestioles…), à Amboise (Promenade amoureuse à travers la musique française du 19e siècle, avec la Compagnie Lyrique Après un rêve).

Il se produira prochainement en récital de Noël à Paris et Sarreguemines et en Alsace avec la reprise du programme Voyage 

 

Joëlle Balestier

Soprano colorature

 

Elle étudie le chant au ConservatoBalestierire du 10ème arrondissement à Paris et y obtient le diplôme de fin d’études. Elle est Médaille d'Or de chant au C.N.R . de Rueil-Malmaison et Prix d'excellence en chant au C.N.R. de Rueil-Malmaison.

Elle commence sa carrière à 15 ans d’abord comme chanteuse de variété puis, à partir de 19 ans, elle se consacre entièrement au chant lyrique. Elle donne de nombreux concerts et participe à des galas et Festivals. Elle est professeur de chant aux Conservatoires de Roissy-en-Brie (depuis 2005), de Mitry-Mory (depuis 2000), à l'École de Musique du Pays Créçois (depuis 2002).

   

Chœur « Odyssées »

Le choeur "Odyssées" est le choeur du Festival de Musique de Claye-Souilly.

 Pour toute information, cliquez ICI

 

 

 

    Dimanche 3 avril 2011 à 16 heures à l'Espace André-Malraux

 

Concert de clôture 

 Choeurs en fête 

 

  Participeront à ce concert :

 

Coro Santa Cecilia

de Torre del Greco (Italie)

 

Karlshamn’s Chamber Choir

Karlshamn (Suède)

 

Epilogi

Limassol (Chypre)

 

Voir informations sur ces choeurs

    sur l'article "Festival 2011 - Les Choeurs invités"

 

 

Pour voir les articles déjà parus sur le Festival de Musique 2011 :

Festival 2011 - Premières informations : cliquez ICI

Festival 2011 - Les Choeurs invités : cliquez ICI

Festival 2011 - Les Chorales d'accueil : cliquez ICI

 

 

 Pour revenir sur la page "Dernières Nouvelles", cliquez ICI

 

 

Repost 0
Published by Pierre Caspar
commenter cet article
4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 10:38

«Mille chœurs pour un regard»

Premier événement choral dans notre pays, «Mille choeurs pour un regard» a réuni en ce jour de printemps trois chorales de notre région dans l'église de Charny en présence du maire de la ville et d'autres personnalités locales. Cette manifestation qui se déroule dans l’ensemble de l’hexagone permet à de nombreux chœurs et chorales de chanter bénévolement leur répertoire classique, sacré, populaire ou autre au profit de la recherche Médicale en ophtalmologie "RETINA FRANCE".

Pourquoi chanter ? Ce chant canadien interprété par le chœur «Odyssées» de Claye- Souilly dirigé par Marie- Hélène Caspar en ouverture de concert est une invitation au public à partager la joie, la sérénité et le plaisir de chanter la polyphonie.

Accompagné au piano par Cécile Chanu, le Chœur «Odyssées» effectue des tournées dans le monde entier avec un répertoire varié : classique, folklorique, populaire… L’«Ave Maria» de Caccini et l’«Hymne des Fraternisés» de P. Rombi ont donné le ton à cette rencontre chorale amicale.

Le «Chœur de Nath» créé en 2008 à Messy sous le signe de l’amitié, la convivialité et le partage est dirigé par Nathalie Patard. Avec un répertoire varié, ce jeune chœur a séduit le public avec «Le vent» de M. Scouarnec, «Mélissa» de J. Clerc et autres musiques du monde. Ce chœur se produit localement pour le plaisir de tous.

Le chœur «Mélismes» de Charny créé également en 2008 sous la direction d’Isabelle Sutter-Vincenzi se produit localement avec un répertoire de gospels, de jazz et de variété. «Amstrong», «Le jazz et la Java» de C. Nougaro ont donné l’envie au public de chanter.

Pour terminer ce concert, les trois chœurs ont uni leurs voix pour exprimer leur joie de chanter ensemble l’Amour, l’Amitié, la Paix avec «Thula Baba» (berceuse zoulou), «El condor pasa» (folklore péruvien) et «La Ballade Nord Irlandaise».

Un après-midi printanier ensoleillé où trois chœurs se sont unis pour «Retina France» sous le signe de l’Amitié et du Partage. Merci à tous les organisateurs de ce concert et merci au public venu très nombreux dans cette agréable petite église de Charny.

Martine Delmotte

      PHOTO-PIDON2.jpg 

 

Charny-4.JPG 

Charny-6.JPG Charny-20-mars-2011-1.JPG

   

PHOTO-PIDON7.jpg

Photos : Corinne Detourbet - Jean-Louis Pidon

 

D'autres photos prises par Jean-Louis Pidon

sont visibles en cliquant sur le lien ci-dessous

 

https://picasaweb.google.com/jlpidon/CONCERTCHARNYChoeurOdyssees?authkey=Gv1sRgCPXAvu7XruOxTA&feat=directlink

 

 

Retina France

Le concert qui a réuni à Charny les 3 choeurs "Odyssées", "le choeur de Nath" et le choeur "Mélismes" a été donné au profit de Rétina-France dans le cadre de la 16ème édition de "Mille choeurs pour un regard".

Depuis 16 ans, Retina-France rassemble toutes les chorales de France dans un grand élan de solidarité et de générosité.

Les fonds récoltés lors des concerts permettent de soutenir efficacement la Recherche Médicale en Ophtalmologie et cette contribution est capitale pour les chercheurs.

Un million et demi de français sont atteints par des affections visuelles connues sous le nom de dégénérescense maculaire "DMLA", de rétinite pigmentaire, de syndrome de Usher etc. Retina-France soutient ces personnes et lutte sans cesse pour faire progresser la Recherche.

Nous tenons à nouveau à remercier tous ceux, choristes et public qui ont accompagné et soutenu les actions de Retina-France.

  p. c.

Site de Retina-Francehttp://www.retina.fr/

    RECU-RETINA-2011-copie-1.jpg

 

Voir l'article de présentation du concert en cliquant ICI

 

Pour retourner sur la page "Dernières Nouvelles", cliquez ICI

     

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Pierre Caspar
commenter cet article
4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 08:45

 

Entretien avec Naëlle Deschamps

soliste du Choeur "Odyssées"

de Claye-Souilly

 

  PHOTO-NAELLE.jpg

Naëlle Deschamps, en dépit de votre jeune âge, vous faites partie des anciennes choristes. Vous êtes entrée au Choeur "Claye Vocale" et puis vous avez tout naturellement "poursuivi votre carrière" au sein du nouveau choeur "Odyssées" où vous êtes devenue soliste.

Nous donnons à la fin de cet article quelques informations sur votre parcours.

Merci d'avoir bien voulu répondre à quelques questions à l'intention des abonnés et des visiteurs de notre Blog.

 

Qu'est-ce qui vous a décidé à chanter dans une chorale ?

Très tôt, j'ai été attirée par le chant. Petite, avec ma sœur, nous nous enregistrions au micro. Mon envie de chanter est revenue à l'adolescence où j'ai été auditionnée par des amis pour chanter dans un groupe. J'étais encore trop timide à l'époque.

A 21 ans, étudiante à Paris, je me suis mise à la recherche d'une chorale Gospel. J'y ai chanté pendant 3 ans.

Entre temps, j'ai découvert le Choeur "Claye Vocale" lors d'un concert. J'ai beaucoup aimé et j'ai voulu m'y inscrire.

Ce qui m'a décidé de chanter dans une chorale, c'est qu'étant de nature timide et réservée, j'y ai trouvé de l'appui et du soutien.

Je me sentais entourée par toutes ces voix et j'ai pu prendre alors de plus en plus confiance au point de pouvoir chanter en soliste maintenant.

 

En quelle année êtes-vous entrée au Choeur "Claye Vocale" ?

Je suis entrée dans le choeur "Claye Vocale" en septembre 1998.

 

Quels changements avez-vous pu constater entre les Choeurs "Claye Vocale" et "Odyssées" ?

Le Chœur "Odyssées" compte beaucoup moins de membres. Je trouve que les pupitres sont plus équilibrés.

Les choristes sont plus impliqués dans la vie de la chorale. Je pense que la création des commissions tient un grand rôle. Chaque voix peut se faire entendre.

Aussi, je me sens unie par un lien de confiance et de respect avec le chœur et le chef de chœur.

Grâce à cette harmonie et à l'assiduité de ses membres, nous faisons des répétitions très productives.

 

Vous appartenez à une famille de choristes, vous arrive-t-il de chanter en famille ?

Non pas vraiment. Ce n'est arrivé que quelques fois (une à deux fois pour Noël et pour le mariage de ma soeur).

 

Quel est l'air que vous préférez interpréter comme soliste dans le répertoire actuel ?

Je n'ai pas de préférence. Chaque air me procure beaucoup de plaisir; autant lorsque je m'entraîne que lorsque je les chante lors des concerts.

 

Et quel air aimeriez-vous chanter ?

Une ballade irlandaise "till the last rose of summer". "Il faut partir" extrait de la fille du Régiment de Donizetti; "My favorite Things" de la comédie musicale The Sound Of Music. Des airs de Negro Spiritual comme "Sometimes i feel like a motherless child".

 

Sans vouloir révéler un secret, vous prenez des cours de chant avec un professeur à Paris. Pouvez-vous donner quelques précisions sur ces cours ?

Effectivement, je prends des cours particuliers de chant tous les samedis matin. Le cours dure une heure et se répartit de la manière suivante : 45 mn de vocalises et de technique vocale (respiration, placement de voix, prononciation), le reste du temps est consacré à l'étude d'un morceau ou à la révision d'un air prévu au répertoire des prochains concerts.

 

Ces cours représentent-ils un gros sacrifice, une contrainte ou un plaisir pour vous ?

J'éprouve beaucoup de plaisir à prendre ces cours de chant et je suis très satisfaite de son enseignement.

C'est parfois très difficile pour moi, cela me demande beaucoup d'énergie, laquelle n'est pas toujours au rendez-vous après une semaine de travail.

Je ne cache pas que c'est un investissement financier et personnel. Mon professeur est assez exigeant et ne comprend pas toujours lorsque je n'ai pas pu exercer ma voix dans la semaine.

J'ai pleinement conscience que l'apprentissage du chant demande une très grande implication et une discipline de vie pas toujours simple à appliquer.

Le chant est ma passion, en même temps j'ai un travail à responsabilités et il n'est pas toujours facile de concilier les deux.

 

En prenant des cours de chant, peut-on améliorer les qualités vocales naturelles ou seulement acquérir une technique vocale telle que la gestion de la respiration par exemple ?

En prenant des cours de chant, on n'apprend pas simplement à respirer. On apprend à chanter "avec son visage". Nous chantons à des endroits différents du visage selon les notes que nous chantons. On apprend à chanter avec son corps. On apprend à chanter avec des gestes. Certains gestes permettent d'aider à accompagner la voix et à obtenir ce que nous cherchons.

 

Votre chef de choeur affirme que vous avez fait de gros progrès. En êtes-vous consciente ?

Je suis très exigeante envers moi. Et je ne suis pas toujours très satisfaite de mes performances.

Aussi les petits mots de mes amis choristes sont toujours réconfortants et encourageants.

Si je pouvais travailler ma voix au moins tous les 2 jours, je me sentirais plus en confiance et je verrais mieux mes progrès. Car, sans vous le cacher, quelques fois j'ai le sentiment de repartir de 0 d'un cours à l'autre.

Lorsque je suis moins sévère avec moi, je constate effectivement mes progrès que je dois à ma ténacité et ma rigueur.

 

Etre soliste au sein d'un chœur, est-ce une responsabilité supplémentaire ?

Je ne sais pas si ça doit l'être. En tout état de cause, je prends cette responsabilité.

Je ne voudrais pas décevoir le chef de chœur, mes amis choristes et le public. Aussi, je fais vraiment de mon mieux et je mets tout en œuvre pour préparer convenablement mes prestations.  

  

Ce statut, peut-il susciter des jalousies ?

J'espère que non. Les personnes qui aimeraient chanter en solistes peuvent se manifester et demander à être auditionnées.

J'ai procédé de cette manière, je pense qu'il ne faut pas hésiter si on en a envie.

 

Quelle est votre ambition "secrète" ? (Si vous étiez un homme, je demanderais à quoi vous pensez le matin en vous rasant !). On ne le répètera à personne, c'est promis.

Quand vous me parlez d'ambition, pour moi cela résonne comme une chose qui doit se réaliser. Je n'ai pas forcément d'ambitions mais plutôt de petits projets. J'ai surtout beaucoup de rêves qui se réaliseront ou pas, seul l'avenir nous le dira.

Mon rêve.....chanter à l'opéra Bastille!!!! hahahahahaha!!

 

Chanter devant un public, surtout s'il est nombreux, est-ce, agréable, cauchemardesque, cool, enivrant, ennuyeux, fabuleux, stimulant, stressant, terrifiant ? (Classez ces mots dans l'ordre de vos préférences).

Pour ma part, je passe par tous les sentiments. C'est tout d'abord enivrant, stimulant, excitant; puis ça devient stressant lorsque le moment d'entrer en scène arrive.

A cet instant, j'ai besoin d'être très concentrée. Je dois penser à prendre conscience de la position de mon corps (mes jambes, les côtes bien écartées, la tête droite, les épaules baissées), je dois visualiser comment je veux placer ma voix et comment je veux qu'elle évolue. Et puis il faut penser aux paroles, aux rythmes et surtout ne pas oublier de sourire.

C'est le moment, je me lance, je chante... je ne suis plus moi, je suis une autre personne.

Une fois que le morceau est terminé tout est agréable et fabuleux et je n'ai qu'une hâte c'est de recommencer.

Ce qui est magique c'est que pour chaque prestation, je revis tous ces sentiments. Et pour moi, chanter, c'est une vraie "libération", un don de soi.

 

Résumez en une phrase l'impression que vous a laissée le concert Dogora.

De la joie!!! Oui je me souviens du bonheur que j'ai éprouvé en entendant sonner la dernière note. Quand j'y pense, je sens mon cœur grossir.

 

Etes-vous superstitieuse ? Avez-vous un talisman, un porte-bonheur, un gri-gri ou quelque chose de ce genre ?

Je n'ai pas vraiment de rituel et je n'ai pas de porte bonheur.

Ce qui est important pour moi avant les concerts c'est de me sentir en forme. Donc un bon repas à base de pâtes quelques heures avant et un petit peu de sucre rapide juste avant d'entrer en scène et je suis d'attaque.

Ah si, un petit rituel avant d'entrer en scène : faire le vide dans ma tête, visualiser la partition, et quelques exercices de respiration.

 

Sur un plan plus personnel, quels sont vos passe-temps favoris ?

Lorsque j'ai du temps, j'aime le passer avec mes amis et ma famille.

J'aime le cinéma, la lecture et les sorties restaurants, théâtres et spectacles.

Et puis, le midi, j'essaye au moins 2 fois par semaine de me rendre à mon club de sport.

 

Quel genre de musique aimez-vous ?

J'aime presque tous les genres de musique (je suis éclectique). Mais j'ai quand même une préférence pour la soul, le rythme and blues américain et la pop.

J'aime la musique noire américaine des années 60 et la pop anglaise de ces mêmes années.

A certaines périodes j'écoute de l'opéra et des compositeurs classiques.

Quand j'aime vraiment une musique, je peux l'écouter des centaines de fois et ne jamais m'en lasser. D'ailleurs en ce moment, c'est Dogora non stop!

 

Quels sont vos compositeurs et interprètes préférés ?

J'aime beaucoup ce qu'a fait Aretha Franklin et Barbara Hendricks, j'aime leurs voix. Sinon je n'accorde pas de préférence particulière à d'autres compositeurs et interprètes.

Dernièrement, j'ai découvert les voix de Deanna Durbin et de Beverly Sills et je suis tombée sous le charme.

 

Que faites vous dans le quotidien pour "sauver la planète" ?

Je trie mes déchets, je ne laisse pas couler l'eau inutilement, j'économise le papier en réduisant mes impressions; je n'achète pas sur-emballé; je modère le chauffage; je fais attention à éteindre la lumière quand je quitte une pièce; j'utilise les transports en commun; j'achète les fruits et légumes de saison.

  

Quels sont les pays que vous aimeriez visiter ou revoir, dans le cadre d'une tournée chorale ou à titre personnel ?

Personnellement j'aimerais beaucoup aller en Thaïlande, au Cambodge ou en Australie. La liste peut être longue alors je vais m'arrêter là.

Avec la chorale, j'aimerais beaucoup retourner en Russie et au Canada. Et puis pourquoi pas, faire une tournée au Brésil.

 

Quelle est la question qui n'a pas été posée et à laquelle vous auriez aimé répondre ?

Naëlle, vous habitez à Paris. Pourquoi venez-vous chanter dans une chorale de Seine-et-Marne, alors qu'à Paris, les chorales ne manquent pas ?

 

Et quelle réponse auriez-vous donnée à cette question ?

Je me suis plusieurs fois demandé si j'allais arrêter pour trouver une chorale plus proche de chez moi.

Je n'ai jamais réussi à renoncer à la direction de Marie-Hélène Caspar.

Grâce à sa grande implication et à son dynamisme, la chorale a de nombreuses occasions de se produire dans la région et partout dans le monde. Cela peut être un vrai challenge et c'est ce que j'aime.

De grandes œuvres, de grands défis, un répertoire qui tourne, des tournées, que demander de plus...que tout cela continue.

Et puis, j'ai lié de vraies amitiés au sein du choeur.

Depuis peu je suis soliste et c'est pour moi un défi de tous les jours de me dépasser et repousser les limites de ma timidité.

 

Photo-Naelle-1-copie-2.JPG blog3-0277-copie-1.JPG

 

 

Naëlle Deschamps

Agée de 36 ans elle habite à Paris dans le 10ème arrondissement

Elle est célibataire

Etudes : Diplôme d'Etudes Comptables et Financières (D.E.C.F.)

Elle exerce le métier de Chef de projet informatique

 

Son parcours "Chorale" :

1996-1999 Atelier de Gospel

Depuis 1998 Choeur "Claye Vocale" puis Choeur "Odyssées"

2005- 2007 Les choeurs de Paris

 

Propos recueillis par Pierre Caspar 

 

Retour sur la page "Dernières Nouvelles", cliquez ICI 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Pierre Caspar
commenter cet article
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 22:17

  

Concert donné

le dimanche 20 mars 2011 à 16 heures

 Eglise de Charny (77)

  

 avec

 

« Le Choeur de Nath »

de Messy (77)

Créé en 2008 à l’initiative de quelques amis souhaitant partager le plaisir de chanter, le Choeur est composé actuellement de 24 choristes amateurs de tous niveaux qui a pour maître-mot l’amitié, la convivialité et le partage.

Avec un répertoire varié (Gospel, Musiques du monde, variétés…), le Choeur s’est produit localement (77):  dans des maisons de retraite, à Claye-Souilly, à Sevran (93) ou lors de fêtes patronales à Messy (77).

  Photo-Choeur-de-Nath.jpg

   

Nathalie Patard

Chef de choeur

Nathalie Patard étudie au Conservatoire de Sevran où elle obtient le diplôme de fin d'étude mention très bien en chant lyrique en 2000. Elle poursuit actuellement sa formation au Conservatoire de Claye-Souilly.

Elle chante sous la direction de Florence Guignolet (actuellement professeur au CRR de Paris, assistante de Laurence Equilbey) et interprète Pamina (La flûte enchantée) en 1998, Suor Angelica (Tryptique de Puccini) en 2001 et 2002. Elle participe en tant que soliste à des concerts sous la direction de Marie-Hélène Caspar, chef du Choeur "Odyssées" de Claye-Souilly.

Elle prend la direction du "Choeur de Nath" en mai 2008.

Patard.jpg

 

 

  Le choeur "Mélismes"

de Charny (77)

Le Chœur de Charny a été créé en septembre 2008. Il compte actuellement 35 choristes. Son répertoire comprend essentiellement du jazz, du gospel et des chants de variété.

Chef de chœur : Isabelle Sutter-Vincenzi

Photo-Melismes.jpg

 

 

Isabelle Sutter-Vincenzi

Chef de choeur

  photo-isabelle-Sutter.jpg

  

Après un cursus complet en conservatoire et une maîtrise de musicologie à l'université, Isabelle a travaillé en chant lyrique au sein de plusieurs groupes de musiques contemporaines et baroques. Par la suite, elle s'est rapprochée du théâtre et du jazz.

Pédagogue, elle donne des cours et dirige des choeurs d'enfants et d'adultes depuis plus de 10 ans dans un cadre régulier et dans le cadre de projets ponctuels mêlant amateurs et professionnels (Claude Bowling, Christiane Legrand, Didier Lockwood,...).

Elle a fait partie de différents groupes vocaux semi-professionnels (enregistrements) et a donné de nombreux concerts en région parisienne et province dans le cadre de différents Festivals.

 

Le choeur "Odyssées"

de Claye-Souilly (77)

   

  Toutes les informations concernant le choeur

du Festival de Musique de Claye-Souilly

sont visibles en cliquant ICI

 

  

PROGRAMME DU CONCERT 

  

Chœur « Odyssées » Claye-Souilly

Direction : Marie-Hélène Caspar

Pourquoi chanter ?    Granger et Perron

Le jugement de Pâris (La belle Hélène)    J. Offenbach

Ave Maria    G. Caccini

Hymne des fraternisés    P. Rombi

La Sandunga    Folklore mexicain

Piano : Cécile Chanu

 

Chœur de Nath

Direction : Nathalie Patard

Angelina    Chant traditionnel haïtien

Soon a will be done    Negro spiritual

Le vent    M. Scouarnec/Jo Akepsimas

Melissa    J. Clerc

Le lion est mort ce soir    H. Salvador

 

Chœur "Melismes"

Direction : Isabelle Sutter-Vincenzi

Prais him    Traditionnel

Syracuse    H. Salvador/B. Dimey

Amazing Grace    Traditionnel

Armstrong    C. Nougaro

Le jazz et la java    C. Nougaro

 

Chants communs

El condor pasa    Folklore péruvien

Thula Baba   Berceuse zoulou 

 Ballade nord irlandaise

 

Entrée : 10 euros (gratuit pour les moins de 12 ans)

 

Ce concert est donné au profit de

Retina-France 

Mille choeurs pour un regard

0 810 30 20 50

prix appel local

 

 

Voir le compte-rendu du concert

Article de Martine Delmotte et photo

en cliquant ICI

 

 

 

Pour retourner sur la page "Dernières Nouvelles" cliquez ICI

 

 

 

 

Repost 0
Published by Pierre Caspar
commenter cet article
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 21:53

 

Guérir les enfants par le rire

 

Dogora prend son envol

 

600 personnes ont assisté dimanche 30 janvier après-midi au grand concert Dogora organisé par le Festival de Musique de Claye-Souilly, au Centre Culturel Jacques Prévert de Villeparisis. Comme pour le concert du 21 novembre 2010 de très nombreuses personnes n'ont pu trouver de places pour ce concert qui était complet dès la fin du mois de décembre 2010. 

Ce second concert Dogora était donné au profit de l’association « Le Rire Médecin : de vrais clowns à l’hôpital ». Cette association, créée il y a 19 ans, a pour but d’aider les enfants à faire face à la maladie en faisant intervenir des clowns dans les services pédiatriques. 85 clowns offrent ainsi chaque année 60.000 spectacles à des enfants et à leurs familles.

Parmi le public, José Hennequin, maire de Villeparisis, Michèle Pélabère, Conseillère générale et Etienne Perruchon, le compositeur de cette œuvre contemporaine dont on parle de plus en plus.

« Je suis vraiment très ému d’avoir été invité. Quand Marie-Hélène Caspar, présidente du Festival de Musique de Claye-Souilly et chef du Chœur « Odyssées », m’a appelé il y a deux ans, elle avait un tel enthousiasme que je ne peux qu’être admiratif car Dogora est un chantier énorme et j’ai une grande admiration pour les gens qui le montent en concert. A chaque fois que cette œuvre est jouée pour des causes qui mettent l’homme au centre de quelque chose, ça m’émeut beaucoup. Quand j’ai écrit cette musique, jamais je n’aurais imaginé un tel succès » a déclaré Etienne Perruchon avant le concert.

Les 8 chorales seine-et-marnaises qui ont participé à l’aventure étaient  l’ACVM de Noisiel, la chorale d'enfants du Conservatoire du Val-Maubuée, la chorale d'enfants de la Maîtrise Sainte-Marie de Meaux, la chorale d'enfants du Conservatoire de Claye-Souilly, Chant’Annet (Annet-sur-Marne), le Chœur Odyssées (Claye-Souilly), le Petit Chœur du Grand-Morin (Villiers-sur-Morin) et Vocalizes (Lizy-sur-Ourcq). Soit 240 choristes qui ont interprété cette suite grandiose accompagnés par 75 musiciens de l’Orchestre Symphonique du Val-Maubuée et les solistes Isaure Equilbey, Hervé Oléon, Anne Dumontier, Louise Brout, sous la direction du chef d’orchestre Jean-Michel Henry.

Une œuvre qui abat les frontières

A la fin du spectacle, la « dogoramania » semblait avoir gagné le public francilien tant les compliments ont fusé de toutes parts : « c’est sidérant, quelle beauté, quelle puissance ! Et cette langue imaginaire aux accents slaves si fascinante ! ». En attendant une consécration légitime à Paris,  des extraits de l’œuvre ont été chanté au Maroc et des projets sont en cours avec l’Asie et l’Amérique centrale.

« Je travaille également sur un nouvel opus, « Skaanza », qui sera monté avec des chanteurs n’ayant pas l’habitude de la chorale, mais qui se réuniront pour un seul but : chanter ensemble dans un immense concert. Une expérience pleine de surprises pour tous. Et puis, j’ai aussi un projet exaltant avec mon ami et complice cinéaste Patrice Leconte : un film d’animation sur fond de comédie musicale » a confié Etienne Perruchon, ravi, à la fin du concert.

 

  La plus grande partie de cet article est parue dans le journal "La Marne" du mercredi 2 février 2011. 

 

Voir la présentation du concert avec le programme, en cliquant ICI

 

Les images projetées sur grand écran avant le concert

sont dues à l'initiative de notre ami Jean-François Ligner

que nous remercions chaleureusement.

 

Patrice Leconte, le réalisateur du film "Dogora, ouvrons les yeux", n'a pu être présent à ce concert en raison de la maladie d'un proche membre de sa famille

     

Quelques photos du concert 

     BLOG4-0065.JPG

 

 

 

DSC_1331.JPG

   

BLOG-3-0023.JPG BLOG-3-0054.JPG

   

BLOG-3-1368.JPG 

BLOG-3-0068.JPG BLOG-3-1323.JPG

 

 

BLOG-3-1342---Copie.JPG

  

BLOG-3-1376.JPG

Photos : Jean-Louis Pidon 

 

Le Festival de Musique de Claye-Souilly tient à adresser ses plus vifs remerciements

aux très nombreuses personnes qui ont permis de réaliser ce concert exceptionnel : 

 

Monsieur José HENNEQUIN (maire de Villeparisis), Madame Michèle PELABERE (maire adjoint, conseillère générale de Seine-et-Marne)

Monsieur Mohamed ZOUBIR (directeur du Centre Culturel Jacques Prévert)

les techniciens du Centre Culturel Jacques Prévert

les musiciens de l'Orchestre Symphonique du Val Maubuée

le chef d'orchestre Jean-Michel HENRY,

les choristes et les chefs de choeur qui ont participé au concert

les solistes: Anne DUMONTIER, Isaure EQUILBEZ, Hervé OLEON,

la pianiste Cécile CHANU

le compositeur Etienne PERRUCHON pour sa présence amicale

et le public qui nous a adressé de nombreux témoignages de satisfaction.

  

Extraits de quelque témoignages

 

D’abord respect pour le travail considérable effectué avant le concert et le défi de s’attaquer à une œuvre hors du commun comme Dogora.

Bravo pour cette entreprise menée à bien et pour la raison profonde qui vous anime.

Bravo à tous ces bénévoles réunis et enthousiastes.

Bravo pour le chef d’orchestre qui a su par sa baguette et son humanité se faire adopter de tous par sa capacité, sa convivialité, à permettre une direction appréciée de tous.

Nous souhaitons que fort de ces deux expériences, le chemin emprunté puisse se poursuivre afin de se retrouver dans des lieux plus adaptés à la musique et à Dogora.

Vous le méritez. [...]

 ------------------- 

Grand merci d'avoir, une fois de plus, si bien organisé un bon moment de belle joie dans le chant. Partager ainsi avec d'autres chanteurs, musiciens sous la conduite d'un chef compréhensif et exigeant, apporter  son soutien à des malades "présents-absents"  et oublier dans l'enthousiasme les longs moments d'apprentissage du texte : tout cela fait un très bel après midi !

Les amis présents ont beaucoup apprécié.

  -------------------  

Je souhaite à nouveau vous remercier de m’avoir fait passer un moment formidable au cours duquel j’ai sincèrement eu l’impression d'être dans un autre monde.

Cette œuvre jouée par tous ces jeunes musiciens, jeunes choristes (et moins jeunes) était tout simplement impressionnante.

Voilà, ce n’est pas un message de circonstance, mais un remerciement sincère.

 -------------------

J'ai encore passé un excellent après-midi, a l'écoute de DOGORA. C'était encore mieux qu'à Meaux, les choeurs et l'orchestre étaient mieux équilibrés. Les petits défauts de démarrage ont été vite rattrapés.

 -------------------

J’espère qu’il n’est pas trop tard pour vous remercier de ces moments de bonheur musical que vous nous avez offerts.

Nos jeunes choristes et leurs familles se souviendront longtemps de ces deux concerts.

-------------------

Toutes mes félicitations pour cette belle réussite. Peut-être aurons-nous l’occasion de re-travailler ensemble, peut-être à Claye.

 -------------------

En permettant aux enfants des conservatoires de se produire en concert, vous contribuez à donner le goût de la musique à des jeunes. Merci de la part des parents.

 -------------------

 Dimanche fut un jour merveilleux qui ensoleille le quotidien ; encore BRAVO!!!!!!!!

  ------------------- 

Un grand merci à toi  pour nous avoir entraînés dans cette aventure qu'a été ce concert Dogora, aussi bien à Meaux qu'à Villeparisis. Un rêve réalisé !

Les moments que j'ai vécus sont indescriptibles et me sont très personnels.

Je n'ai reçu du public que de bons échos...  et c'est cela l'essentiel. Tous te remercient et nous remercient de cette prestation. Certains m'ont dit : "quand a lieu le prochain.... et où ?

 -------------------

Je tenais donc par ces quelques mots à vous remercier très chaleureusement au nom de toute l’équipe du Rire Médecin pour votre soutien et votre mobilisation à nos côtés.

Encore un grand merci.

  -------------------

Je devine la satisfaction qu'on peut ressentir lorsqu’un tel projet voit le jour et qu’une salle de quelques centaines de personnes fait une standing ovation de plusieurs minutes...

  -------------------  

Je crois pouvoir parler au nom de toute la famille [...] : tout le monde a été enchanté par Dogora ! J. J. chantait encore ce matin dans la voiture le « morceau phare » repris par la salle à la fin du concert !

Encore un grand merci pour nous avoir fait partager ça ! A quand le montage du spectacle sur Paris ? et la tournée ??

On va tenter de se procurer sur internet le film de P. Leconte…

  -------------------  

Du fond du coeur un grand merci pour le magnifique concert de dimanche à Villeparisis! Que du bonheur et beaucoup d'émotion.

Vous avez  su trouver les mots justes pour présenter ce si beau concert  et je veux vous témoigner mon admiration et vous remercier de nous présenter de si belles prestations!

Bravo ! [...]

-------------------  

Le concert de dimanche était sublime et nous a beaucoup plu. Bravo pour tout votre travail et merci. 

-------------------  

Votre superbe spectacle nous a enthousiasmés.  Pas une seconde d'ennui ou de désintérêt.  C'est un spectacle pour les yeux et les oreilles. Et la jeune femme qui était aux timbales ... remarquable.

-------------------  

[...] pour arriver à ce spectacle magnifique avec cette oeuvre exceptionnelle, tu as été égale à toi-même, c'est-à-dire que tu t'es donnée à fond à cette réalisation. Tu as largement mérité cette récompense. 

------------------- 

Message que je voudrais transmettre à Jean-Michel (J. M. Henry, chef d'orchestre) :

Travailler avec lui a été pour moi du plaisir, ses explications sont simples et très compréhensibles. Son charisme est remarquable. Merci à lui pour sa patience, son énergie.... Ne plus travailler avec lui me rendrait un peu triste...

 -------------------

Je suis heureuse d'avoir pu assister à ce très beau concert...l. Dès les 1ères mesures, les émotions de toutes sortes m'ont remplies le coeur. Félicitations à tous et un merci tout particulier à toi, sans qui ce projet n'aurait pas vu le jour.

etc. etc 

 L'aventure DOGORA n'est pas terminée.

Devant l'immense succès des deux concerts,

le Festival de Musique de Claye-Souilly

étudie la possibilité de redonner ce concert

dans une autre salle de la région parisienne.

 

La projection du film de Patrice Leconte

"Dogora, ouvrons les yeux"

est également à l'étude.

 

Toutes les informations seront publiées sur ce blog

  ------------------------------

 

Nous vous donnons rendez-vous pour les prochains concerts du Choeur "Odyssées" et pour le 6ème Festival de Musique de Claye-Souilly du 31 mars au 3 avril 2011 avec un programme particulièrement riche et la participation de plusieurs villes de notre région.

Toutes les informations seront données sur ce Blog dans les semaines qui viennent. Voir l'article "prochains concerts" en cliquant ICI

 

(Rappel : Pour être régulièrement informé des articles qui passent sur ce Blog, il suffit d'inscrire son adresse de messagerie dans la case "Newsletter" se trouvant dans la colonne de droite.)

 

  

Retour sur la page "Dernières Nouvelles", cliquez ICI



 

 

Repost 0
Published by Pierre Caspar
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Pierre Caspar
  • Le blog de Pierre Caspar
  • : Le Festival de Musique de Claye-Souilly (Région parisienne) reçoit des choeurs, orchestres, ensembles musicaux du monde entier. Le Choeur de Claye-Souilly a fait des tournées en Europe, aux U.S.A., au Canada, en Chine etc
  • Contact

Recherche