Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 08:45

 

Entretien avec Naëlle Deschamps

soliste du Choeur "Odyssées"

de Claye-Souilly

 

  PHOTO-NAELLE.jpg

Naëlle Deschamps, en dépit de votre jeune âge, vous faites partie des anciennes choristes. Vous êtes entrée au Choeur "Claye Vocale" et puis vous avez tout naturellement "poursuivi votre carrière" au sein du nouveau choeur "Odyssées" où vous êtes devenue soliste.

Nous donnons à la fin de cet article quelques informations sur votre parcours.

Merci d'avoir bien voulu répondre à quelques questions à l'intention des abonnés et des visiteurs de notre Blog.

 

Qu'est-ce qui vous a décidé à chanter dans une chorale ?

Très tôt, j'ai été attirée par le chant. Petite, avec ma sœur, nous nous enregistrions au micro. Mon envie de chanter est revenue à l'adolescence où j'ai été auditionnée par des amis pour chanter dans un groupe. J'étais encore trop timide à l'époque.

A 21 ans, étudiante à Paris, je me suis mise à la recherche d'une chorale Gospel. J'y ai chanté pendant 3 ans.

Entre temps, j'ai découvert le Choeur "Claye Vocale" lors d'un concert. J'ai beaucoup aimé et j'ai voulu m'y inscrire.

Ce qui m'a décidé de chanter dans une chorale, c'est qu'étant de nature timide et réservée, j'y ai trouvé de l'appui et du soutien.

Je me sentais entourée par toutes ces voix et j'ai pu prendre alors de plus en plus confiance au point de pouvoir chanter en soliste maintenant.

 

En quelle année êtes-vous entrée au Choeur "Claye Vocale" ?

Je suis entrée dans le choeur "Claye Vocale" en septembre 1998.

 

Quels changements avez-vous pu constater entre les Choeurs "Claye Vocale" et "Odyssées" ?

Le Chœur "Odyssées" compte beaucoup moins de membres. Je trouve que les pupitres sont plus équilibrés.

Les choristes sont plus impliqués dans la vie de la chorale. Je pense que la création des commissions tient un grand rôle. Chaque voix peut se faire entendre.

Aussi, je me sens unie par un lien de confiance et de respect avec le chœur et le chef de chœur.

Grâce à cette harmonie et à l'assiduité de ses membres, nous faisons des répétitions très productives.

 

Vous appartenez à une famille de choristes, vous arrive-t-il de chanter en famille ?

Non pas vraiment. Ce n'est arrivé que quelques fois (une à deux fois pour Noël et pour le mariage de ma soeur).

 

Quel est l'air que vous préférez interpréter comme soliste dans le répertoire actuel ?

Je n'ai pas de préférence. Chaque air me procure beaucoup de plaisir; autant lorsque je m'entraîne que lorsque je les chante lors des concerts.

 

Et quel air aimeriez-vous chanter ?

Une ballade irlandaise "till the last rose of summer". "Il faut partir" extrait de la fille du Régiment de Donizetti; "My favorite Things" de la comédie musicale The Sound Of Music. Des airs de Negro Spiritual comme "Sometimes i feel like a motherless child".

 

Sans vouloir révéler un secret, vous prenez des cours de chant avec un professeur à Paris. Pouvez-vous donner quelques précisions sur ces cours ?

Effectivement, je prends des cours particuliers de chant tous les samedis matin. Le cours dure une heure et se répartit de la manière suivante : 45 mn de vocalises et de technique vocale (respiration, placement de voix, prononciation), le reste du temps est consacré à l'étude d'un morceau ou à la révision d'un air prévu au répertoire des prochains concerts.

 

Ces cours représentent-ils un gros sacrifice, une contrainte ou un plaisir pour vous ?

J'éprouve beaucoup de plaisir à prendre ces cours de chant et je suis très satisfaite de son enseignement.

C'est parfois très difficile pour moi, cela me demande beaucoup d'énergie, laquelle n'est pas toujours au rendez-vous après une semaine de travail.

Je ne cache pas que c'est un investissement financier et personnel. Mon professeur est assez exigeant et ne comprend pas toujours lorsque je n'ai pas pu exercer ma voix dans la semaine.

J'ai pleinement conscience que l'apprentissage du chant demande une très grande implication et une discipline de vie pas toujours simple à appliquer.

Le chant est ma passion, en même temps j'ai un travail à responsabilités et il n'est pas toujours facile de concilier les deux.

 

En prenant des cours de chant, peut-on améliorer les qualités vocales naturelles ou seulement acquérir une technique vocale telle que la gestion de la respiration par exemple ?

En prenant des cours de chant, on n'apprend pas simplement à respirer. On apprend à chanter "avec son visage". Nous chantons à des endroits différents du visage selon les notes que nous chantons. On apprend à chanter avec son corps. On apprend à chanter avec des gestes. Certains gestes permettent d'aider à accompagner la voix et à obtenir ce que nous cherchons.

 

Votre chef de choeur affirme que vous avez fait de gros progrès. En êtes-vous consciente ?

Je suis très exigeante envers moi. Et je ne suis pas toujours très satisfaite de mes performances.

Aussi les petits mots de mes amis choristes sont toujours réconfortants et encourageants.

Si je pouvais travailler ma voix au moins tous les 2 jours, je me sentirais plus en confiance et je verrais mieux mes progrès. Car, sans vous le cacher, quelques fois j'ai le sentiment de repartir de 0 d'un cours à l'autre.

Lorsque je suis moins sévère avec moi, je constate effectivement mes progrès que je dois à ma ténacité et ma rigueur.

 

Etre soliste au sein d'un chœur, est-ce une responsabilité supplémentaire ?

Je ne sais pas si ça doit l'être. En tout état de cause, je prends cette responsabilité.

Je ne voudrais pas décevoir le chef de chœur, mes amis choristes et le public. Aussi, je fais vraiment de mon mieux et je mets tout en œuvre pour préparer convenablement mes prestations.  

  

Ce statut, peut-il susciter des jalousies ?

J'espère que non. Les personnes qui aimeraient chanter en solistes peuvent se manifester et demander à être auditionnées.

J'ai procédé de cette manière, je pense qu'il ne faut pas hésiter si on en a envie.

 

Quelle est votre ambition "secrète" ? (Si vous étiez un homme, je demanderais à quoi vous pensez le matin en vous rasant !). On ne le répètera à personne, c'est promis.

Quand vous me parlez d'ambition, pour moi cela résonne comme une chose qui doit se réaliser. Je n'ai pas forcément d'ambitions mais plutôt de petits projets. J'ai surtout beaucoup de rêves qui se réaliseront ou pas, seul l'avenir nous le dira.

Mon rêve.....chanter à l'opéra Bastille!!!! hahahahahaha!!

 

Chanter devant un public, surtout s'il est nombreux, est-ce, agréable, cauchemardesque, cool, enivrant, ennuyeux, fabuleux, stimulant, stressant, terrifiant ? (Classez ces mots dans l'ordre de vos préférences).

Pour ma part, je passe par tous les sentiments. C'est tout d'abord enivrant, stimulant, excitant; puis ça devient stressant lorsque le moment d'entrer en scène arrive.

A cet instant, j'ai besoin d'être très concentrée. Je dois penser à prendre conscience de la position de mon corps (mes jambes, les côtes bien écartées, la tête droite, les épaules baissées), je dois visualiser comment je veux placer ma voix et comment je veux qu'elle évolue. Et puis il faut penser aux paroles, aux rythmes et surtout ne pas oublier de sourire.

C'est le moment, je me lance, je chante... je ne suis plus moi, je suis une autre personne.

Une fois que le morceau est terminé tout est agréable et fabuleux et je n'ai qu'une hâte c'est de recommencer.

Ce qui est magique c'est que pour chaque prestation, je revis tous ces sentiments. Et pour moi, chanter, c'est une vraie "libération", un don de soi.

 

Résumez en une phrase l'impression que vous a laissée le concert Dogora.

De la joie!!! Oui je me souviens du bonheur que j'ai éprouvé en entendant sonner la dernière note. Quand j'y pense, je sens mon cœur grossir.

 

Etes-vous superstitieuse ? Avez-vous un talisman, un porte-bonheur, un gri-gri ou quelque chose de ce genre ?

Je n'ai pas vraiment de rituel et je n'ai pas de porte bonheur.

Ce qui est important pour moi avant les concerts c'est de me sentir en forme. Donc un bon repas à base de pâtes quelques heures avant et un petit peu de sucre rapide juste avant d'entrer en scène et je suis d'attaque.

Ah si, un petit rituel avant d'entrer en scène : faire le vide dans ma tête, visualiser la partition, et quelques exercices de respiration.

 

Sur un plan plus personnel, quels sont vos passe-temps favoris ?

Lorsque j'ai du temps, j'aime le passer avec mes amis et ma famille.

J'aime le cinéma, la lecture et les sorties restaurants, théâtres et spectacles.

Et puis, le midi, j'essaye au moins 2 fois par semaine de me rendre à mon club de sport.

 

Quel genre de musique aimez-vous ?

J'aime presque tous les genres de musique (je suis éclectique). Mais j'ai quand même une préférence pour la soul, le rythme and blues américain et la pop.

J'aime la musique noire américaine des années 60 et la pop anglaise de ces mêmes années.

A certaines périodes j'écoute de l'opéra et des compositeurs classiques.

Quand j'aime vraiment une musique, je peux l'écouter des centaines de fois et ne jamais m'en lasser. D'ailleurs en ce moment, c'est Dogora non stop!

 

Quels sont vos compositeurs et interprètes préférés ?

J'aime beaucoup ce qu'a fait Aretha Franklin et Barbara Hendricks, j'aime leurs voix. Sinon je n'accorde pas de préférence particulière à d'autres compositeurs et interprètes.

Dernièrement, j'ai découvert les voix de Deanna Durbin et de Beverly Sills et je suis tombée sous le charme.

 

Que faites vous dans le quotidien pour "sauver la planète" ?

Je trie mes déchets, je ne laisse pas couler l'eau inutilement, j'économise le papier en réduisant mes impressions; je n'achète pas sur-emballé; je modère le chauffage; je fais attention à éteindre la lumière quand je quitte une pièce; j'utilise les transports en commun; j'achète les fruits et légumes de saison.

  

Quels sont les pays que vous aimeriez visiter ou revoir, dans le cadre d'une tournée chorale ou à titre personnel ?

Personnellement j'aimerais beaucoup aller en Thaïlande, au Cambodge ou en Australie. La liste peut être longue alors je vais m'arrêter là.

Avec la chorale, j'aimerais beaucoup retourner en Russie et au Canada. Et puis pourquoi pas, faire une tournée au Brésil.

 

Quelle est la question qui n'a pas été posée et à laquelle vous auriez aimé répondre ?

Naëlle, vous habitez à Paris. Pourquoi venez-vous chanter dans une chorale de Seine-et-Marne, alors qu'à Paris, les chorales ne manquent pas ?

 

Et quelle réponse auriez-vous donnée à cette question ?

Je me suis plusieurs fois demandé si j'allais arrêter pour trouver une chorale plus proche de chez moi.

Je n'ai jamais réussi à renoncer à la direction de Marie-Hélène Caspar.

Grâce à sa grande implication et à son dynamisme, la chorale a de nombreuses occasions de se produire dans la région et partout dans le monde. Cela peut être un vrai challenge et c'est ce que j'aime.

De grandes œuvres, de grands défis, un répertoire qui tourne, des tournées, que demander de plus...que tout cela continue.

Et puis, j'ai lié de vraies amitiés au sein du choeur.

Depuis peu je suis soliste et c'est pour moi un défi de tous les jours de me dépasser et repousser les limites de ma timidité.

 

Photo-Naelle-1-copie-2.JPG blog3-0277-copie-1.JPG

 

 

Naëlle Deschamps

Agée de 36 ans elle habite à Paris dans le 10ème arrondissement

Elle est célibataire

Etudes : Diplôme d'Etudes Comptables et Financières (D.E.C.F.)

Elle exerce le métier de Chef de projet informatique

 

Son parcours "Chorale" :

1996-1999 Atelier de Gospel

Depuis 1998 Choeur "Claye Vocale" puis Choeur "Odyssées"

2005- 2007 Les choeurs de Paris

 

Propos recueillis par Pierre Caspar 

 

Retour sur la page "Dernières Nouvelles", cliquez ICI 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Caspar
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Pierre Caspar
  • Le blog de Pierre Caspar
  • : Le Festival de Musique de Claye-Souilly (Région parisienne) reçoit des choeurs, orchestres, ensembles musicaux du monde entier. Le Choeur de Claye-Souilly a fait des tournées en Europe, aux U.S.A., au Canada, en Chine etc
  • Contact

Recherche