Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2008 7 06 /07 /juillet /2008 15:00

 

Festival de Musique
de Claye-Souilly 
2010

Ce concert aura lieu
le samedi 27 mars 2010
à 20 heures 30
à l'Espace Malraux de Claye-Souilly

Prix d'entrée 10 euros
(gratuit pour les moins de 12 ans)

Location par courriel : mddeschamps@yahoo.com
Photos Fleury, 48, rue Jean Jaurès - Claye-Souilly
Tél. 01 60 26 01 72

---------


Programme du Concert
 


Requiem en ut mineur de Luigi Cherubini
Introitus (Requiem aeternam)

Graduale (Requiem aeternam)

Dies irae

Offertorium (Domine Jesu Christe)

Sanctus

Pie Jesus

Agnus Dei





Ensemble Philippe Caillard


PHOTO-ENSEMBLE-CAILLARD.jpg


P
hilippe Caillard a donné des concerts aux Etats-Unis et au Québec, à Salzbourg, à la Philharmonie de Berlin, au Festival Princier de Monaco, au Festival Bach d'Ansbach (R.F.A.) et en France : Festival d'Aix-en-Provence, Festival Estival de Paris, Festival d'Ile-de-France, Festival d'Art Sacré, Festival du Marais.Il est Conseiller Technique et Pédagogique auprès du Ministère de la Jeunesse.


L'ensemble de ses activités lui a permis de participer à la formation de la majeure partie des chefs de choeur français, professionnels et amateurs.

Il a enregistré une trentaine de disques diffusés en Europe, aux Etats-Unis et au Japon. Quinze d'entre eux ont obtenu un Grand Prix du Disque.

  
Il a participé à de nombreuses émissions de radio (Radio France, B.B.C., Süddeutscher Rundfunk (Stuttgart), Norddeutscher Rundfunk (Hambourg et Berlin), Bayerischer Rundfunk (Munich), Radio Canada, Montréal (Québec), Radio Flamande (Bruxelles), Radio Hollandaise (Hilversum).


Il a enseigné la Direction de Choeur en France et à l'étranger, en particulier dans les universités de Paris VIII, d'Aarhus (Danemark) et de Québec et au cours de très nombreux stages. Il participe régulièrement aux jurys des conservatoires et des concours nationaux et internationaux.



Caillard-1.jpg  Caillard-4.jpg   Caillard-2.jpg





Yann Ollivo : un pianiste de grand talent

 

    ollivo.jpg

Né en 1972, Yann Ollivo commence l'apprentissage du piano à l’âge de huit ans. Il entre ensuite au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en 1984 où il obtient, notamment, ses premiers prix d'harmonie, contrepoint, fugue et formes, accompagnement et direction de chant.

L'accompagnement lui permet de collaborer régulièrement avec des formations et institutions telles que l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l'Ensemble Intercontemporain, le Théâtre du Châtelet, le Festival et l'Académie de Prades ou le Concours Long-Thibaud, et de côtoyer des musiciens comme Armin Jordan, Pierre Boulez, Lawrence Foster, Scott Sandmeier, Arto Noras, Frans Helmerson, Andras Adorjan, David Grimal et bien d'autres.


Après avoir enseigné le déchiffrage et l'accompagnement au Conservatiore du Centre de Paris pendant cinq ans, Yann Ollivo enseigne la lecture à vue aux pianistes du Conservatoire National Supérieur de Paris depuis 2001.


 



Luigi Cherubini

Compositeur



cherubini1.jpg


Luigi Cherubini (1760-1842) est initié à la musique par son père, claveciniste au Teatro La Pergola de Florence. Il se perfectionne , à Bologne auprès de G. Sarti (1778-79), puis à Milan, après avoir composé une première messe à 13 ans. Il écrit son premier opéra à 19 ans (Quinto Fabio). Le musicien, soumis à des difficultés financières malgré les commandes de divers théâtres italiens (Milan, Florence, Venise, Rome et Mantoue) s'installe à Londres en 1784, puis à l'Opéra des Tuileries à Paris, en 1785.


Il donne son dernier opéra (Ifigenia in Aulide) à Turin, en janvier 1788 et organise à Paris - avec Giambattista Viotti - le "Théâtre de Monsieur" créé par le Comte de Provence (le futur Louis XVIII) pour les représentations d'opéras bouffes italiens. Sa première oeuvre française, Démophon, est reçue avec une certaine indifférence en décembre 1788. Par contre, Lodoïska, comédie héroïque représentée le 18 juillet 1791 au théâtre Feydeau, obtient un brand succès.


Cherubini traverse sans encombre la Révolution au sein de l'Institut National de Musique en qualité d'inspecteur du Conservatoire. Il y enseigne la composition auprès de collègues comme Méhul, Gossec et Grétry et produit quelques-unes de ses oeuvres majeures comme Médée (1797), acte de naissance du drame romantique, l'Hôtellerie Portugaise (1798) ainsi que Les Deux Journées ou Le Porteur d'eau (1800).


Ecarté par Napoléon qui lui préfère Gaspare Spontini, en 1805 Cherubini est accueilli à Vienne, entre autres par Haydn et Beethoven et y dirige plusieurs représentations. De nouveau en proie à des difficultés financières, il abandonne la musique à son retour à Paris pour se consacrer à la botanique et à la peinture. Il écrit de la musique religieuse et un opéra en 1813, Les Abencérages, ainsi que de la musique de chambre (quatuors à cordes).


Nommé surintendant de la musique royale à la Restauration, surintendant de la chapelle royale comme son collègue Jean-François Lesueur, Cherubini compose plusieurs messes commémoratives pour le couronnement de Louis XVIII et de Charles X, ainsi qu'un Requiem à la mémoire de Louis XVI (1816). Directeur du Conservatoire de Paris entre 1822 et 1842, il contribue à la renommée internationale de l'établissement et se consacre exclusivement à l'enseignement à partir de 1837. Il compte Halévy et Auber parmi ses élèves.


Il est le premier musicien promu au grade de Commandeur de la Légion d'honneur, un mois avant sa mort le 13 mars 1842. Son Requiem en ré mineur, composé pour l'occasion, est joué lors de ses obsèques nationales. Son monument funéraire, réalisé par Leclère et Dumont, sera financé par une souscription nationale.

 




cherubini3.jpg



Pour voir les articles sur le concert du 26 mars 2010
1ère partie du concert : cliquez ICI
2ème partie du concert : cliquez ICI



Pour retourner sur l'article "Dernières Nouvelles"
cliquez ICI

 
(La page "Dernières Nouvelles" est mise à jour quotidiennement)
 

 






Partager cet article

Repost 0
Published by Caspar
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Pierre Caspar
  • Le blog de Pierre Caspar
  • : Le Festival de Musique de Claye-Souilly (Région parisienne) reçoit des choeurs, orchestres, ensembles musicaux du monde entier. Le Choeur de Claye-Souilly a fait des tournées en Europe, aux U.S.A., au Canada, en Chine etc
  • Contact

Recherche