Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2010 4 05 /08 /août /2010 01:56




Festival de Musique
de Claye-Souilly 
2010



Concert d'ouverture du Festival 



Ce concert a eu  lieu
le vendredi 26 mars 2010
à 20 heures 30
à l'Espace André-Malraux de Claye-Souilly


Ce concert est offert au public de Claye-Souilly
par le Choeur "Odyssées"


L'entrée en était gratuite





-------------


1ère partie du concert



Programme



Duo Martine JACOTIN (harpe) - Kléber BESSON (guitare)

La cueca (Bolivie)


Cécile CHANU (piano) - Sanaé RODIERE

Karatachi no hana (Les fleurs du citronnier)


Duo Wang
Yuanyuan LI (piano) - Taiping WANG (violon)

Chant du pécheur au crépuscule

Fête de la moisson

(mélodies traditionnelles chinoises)


Sanaé RODIERE

Martine JACOTIN - Chœur «Odyssées»

Sakura (Les fleurs de cerisier)

(chant traditionnel japonais)


Cécile CHANU (piano) - Chœur «Odyssées»

Pourquoi chanter

Jamaïca Farewell


Kléber BESSON (guitare) - Roland MELLE (percussions, udu)
Chœur «Odyssées»

El eco (chant traditionnel du Pérou)

El condor pasa (chant traditionnel des Andes)

(pour écouter un extrait, voir à la fin de cet article)
La Sandunga
(chant traditionnel du Mexique)

 
Artistes participant à la première partie du concert


Choeur "Odyssées"


Le Choeur "Odyssées" est une composante de l'Association
"Festival de Musique de Claye-Souilly".
Voir toutes les informations concernant les activités du Choeur
sur l'article "Informations générales"
en cliquant ICI


Kléber BESSON (guitare)



kleber

Il étudie la guitare de 1968 à 1973 avec Andrés Segovia, Alexandre Lagoya et Julian Bream, puis obtient un prix du CNSM de Paris et le diplôme d’état de guitare. Il est professeur titulaire au Conservatoire de Claye Souilly (77).


Depuis 1969, il se consacre au luth et aux instruments de la même famille : vihuela, guitares anciennes, archiluth, théorbe. Il fonde en 1976 l’ensemble « Les Musiciens du Palais Royal » En tant que soliste, en duo avec les voix de J. Sage, J. Herbillon, A. Zaepfel, J. Belliard, M. Alcantara, M. Pédaugé, L. Orlowski ou avec les plus célèbres ensembles Français de musique ancienne, il a donné plus de 2000 concerts - USA, Canada, Europe, Afrique, Moyen Orient et Extrême Orient - et participé à douze disques (Arion).


Il se produit aussi en concert avec la soprano Sanaé Rodière.


Il enrichit régulièrement le répertoire de ces instruments par des recherches musicologiques, des arrangements et des transcriptions.


Photo Kléber-Sanaé
Kléber Besson et Sanaé Rodière


Cécile CHANU (piano)




photo-chanu-2-copie-1.jpg
Après un 1er prix de piano au concours des conservatoires de la Ville de Paris, Cécile Chanu étudie à l'Ecole Normale de Musique de Paris où elle obtient le Diplôme d'enseignement.


Elle poursuit ensuite un cursus de perfectionnement sur la gestuelle pianistique au Centre International de Piano.

 

Titulaire du Diplôme d'Etat de professeur de piano, elle enseigne au Conservatoire municipal de Claye-Souilly.

 

Elle accompagne régulièrement chanteurs et instrumentistes et participe à des créations dans le domaine de la musique contemporaine


Martine JACOTIN (harpe)


 

Après des études musicales au Conservatoire de Toulouse Midi-Pyrénées, Martine Jacotin entre au Conservatoire Supérieur de Paris dans la classe de Jacqueline Borot.


Dès la fin de ses études, Roberto Benzi la fait entrer à l'Orchestre de Bordeaux. Avec Michel Plasson et l'Orchestre du Capitole de Toulouse, elle effectue plusieurs tournées (Etats-Unis, Canada, Allemagne, Italie, Suisse, Amérique du Sud). Elle enseigne alors dans la région de Toulouse et se produit à Caen, Limoges, Pau, Orléans...


De retour à Paris en 1981, elle effectue plusieurs tournées avec la flûtiste Véronique Souhait (Orléans, Paris, Marseille, Metz, Bar-le-Duc, etc.).


Membre de l'Orchestre Pro Arte de Paris pendant 10 ans, elle se produit également avec l'Orchestre Philharmonique de Radio France, l'Ensemble Orchestral de Paris...

Elle enregistre avec le pasteur Jean-Christophe Robert pour l'Église réformée de France.


Très attirée par l'enseignement, elle crée les classes de harpe de Pontault-Combault, Le Perreux, Brie-sur-Marne, Collégien, Chelles et Torcy. C'est dans cette ville qu'elle développe une grande classe. Elle évolue aussi à Dammartin-en-Goële, Othis et Claye-Souilly.

 



Roland MELLE




Roland-Melle.jpg

Auteur compositeur.
Passionné de musique traditionnelle, musicien de conteurs depuis de nombreuses années, il collectionne depuis plus de trente ans des instruments de musique venus du monde entier. Sa collection privée réunit plus de 150 instruments traditionnels qu’il utilise dans diverses manifestations







 

Sanaé RODIERE (soprano)

Photo-Sanae.JPG
Née à Kitahara au Japon, elle débute ses études musicales par le piano puis se dirige vers le chant lyrique en tant que soprano. Elle est alors diplômée de l’Université des beaux-arts de la région d’Aichi.


Elle vient se perfectionner en France dès 1996, à l’Ecole Normale de Musique de Paris et dans divers conservatoires qui lui décerneront de nombreuses récompenses dans diverses disciplines vocales, ainsi qu’en art lyrique, la musique de chambre et la pédagogie.


Sa carrière professionnelle française commence en 1998 par des engagements en tant que supplémentaire des Chœurs de Radio-France, de l’ensemble vocale Michel Piquemal ainsi qu’au sein de l’ensemble « Séquenza 9.3 » dirigé par Catherine Simonpiétri.


Sanaé se produit régulièrement en qualité de soprano soliste au sein de productions lyriques et d’oratorios. Elle est membre du trio « Les Ondes », (soprano, violon et orgue) qu’elle crée en 2006 et se produit depuis lors de différentes tournées en France.


Actuellement, elle est également professeur de chant aux Conservatoires d’Ezanville et de Claye-Souilly.




Yuan Yuan LI   (piano) 
    


                                                                                                                    

Elle commence ses études de piano à l'âge de six ans. Elle entre au Conservatoire de Wuhan (du 9e de Paris ...


La  pianiste possède de riches expériences de concertiste : une pléiade de concerts en Chine, son pays d'origine, à Wuhan dans le Hubei, Shanghai, Pékin et dans tout le sud de la Chine. En Europe, elle est chaleureusement accueillie par un public enthousiasmé par son art : à St Rémy les Chevreuse, au Château de Breteuil, à Paris, à Milon comme à Genève, à Montana, à Asnières...


Son talent de chambriste et de soliste est marqué par la finesse de son jeu et par une sensibilité particulière d'échange musical avec soChine) en 1978 à l'âge de 15 ans. Considérée comme le plus jeune talent du Conservatoire, elle obtient en 1982 son Diplôme Supérieur de Piano et de musique de chambre. 
        

De 1984 à 1986, elle poursuit ses études au Conservatoire de Genève dans la classe de M. Datynar. Elle y achève ses études brillamment avec le Diplôme Supérieur de piano et un Certificat de Perfectionnement. Puis, elle vient à Paris, en 1986, pour continuer ses études de perfectionnement, bénéficiant également des conseils des grandes pianistes telles que Nikita Magaloff et Vlado Perlemuter.


Invitée dès 1987 du 11° Festival de Musique du Touquet, elle se rend à Vichy en 1988, à la demande de l'Académie Internationale de Musique de Vichy, pour y donner des cours de piano. Après avoir obtenu successivement, en 1988 et 1989, le Diplôme Supérieur de Musique de Chambre et le Diplôme Supérieur de Concertiste de l'Ecole Normale de Musique de Paris, elle remporte en 1989 le Prix d'Honneur du Concours International de Sonates de Vierzon.


Depuis l'année 2000, Yuanyuan Li est invitée par de nombreux festivals : Festival du Haut Quercy, Festival de Bourges, Festival de Saint Louis (USA), Centre Culturel de Chine à Paris, Festival d'Artois, concert exceptionnel à Mairie
n partenaire : "Touchants et attachants ... Tour à tour humoristique ou élégante dans sa forme et sa courbe. Tout ce que l'on pourrait souhaiter voir exprimer en matière d'expériences musicales et esthétiques est présent, manifesté dans un discours aéré et vibrant. "  ("Échos républicains")




Taiping Wang (violon)



 

Il étudie la musique et le violon au Conservatoire Supérieur de Musique de Xian, en République Populaire de Chine, où il obtient son Diplôme Supérieur de violon et de musique de chambre. Au cours de ses études à Xian, il bénéficie des cours de grands maîtres tels qu'Isaac Stern et Yehudi Menuhin. Lauréat du Premier Grand Prix du Festival des Cinq Provinces de Chine en 1983, il est la même année, nommé professeur de violon au Conservatoire Supérieur de Musique de Xian. 

Boursier du Gouvernement français, il vient en France en 1984 pour perfectionner ses études de musique. Il accomplit brillamment les programmes de l’Ecole Normale de Musique de Paris qui lui décerne en 1985 la Licence de Concert et en 1987, les Diplômes Supérieurs de Concertiste de Violon et de Musique de Chambre. Avec sa partenaire, la pianiste Yuanyuan LI, il fonde en 1985 un duo. Leur collaboration donne lieu à de nombreux concerts et récitals en Suisse, Italie, Turquie, Afrique et France. 

Il est invité au Festival de Musique du Touquet en 1987 et en 2002, au Festival de musique du Haut Quercy en 2000 et 2001, au Festival de Bourges « Un été à Bourges » en 2002 et 2003: 
« C’est un pur moment de bonheur… subtil dans le jeu du musicien, aérien, léger dans la virtuosité. C’est le charme et la poésie, le temps qui s’arrête, un rêve musical d’une exquise beauté. » ("Le Berry Républicain")  

Le violoniste s’est encore distingué en 1989 par un Prix d’Honneur du Concours International de Sonates de Vierzon. La même année, il se produit en soliste accompagné par l’Orcheste de l’Académie Internationale de Vichy. La presse salue dans son jeu “la sensibilité de son vibrato qui offre un beau discours musical qui sait s’unir harmonieusement avec les autres instruments” ("La Montagne").  

En septembre 1989, Taiping WANG se joint à l’Orchestre de Picardie et il y occupe, depuis, le poste de violon solo. 

Depuis 1998, il assure également le poste de violon solo de l’Orchestre Philharmonique International de Paris et de l’Orchestre International du CROUS de Paris. 

En 1993, il enregistre son premier CD avec Yuanyuan LI : “C’est comme le Yin et le Yang, on ne peut les dissocier, et l’un ne peut exister sans l’autre; complémentarité parfaite, intelligence et émotions uniques, au service de deux instruments” ("Échos Républicains").   

Depuis 1994, il retourne régulièrement en Chine en tant que soliste et leader pour des concerts sans chef. Il dirige aussi de grandes formations orchestrales lors du Festival Eurochestries à Zhengzhou, Zhejiang, Qindao et Shanghai en Chine. Il assure des Master classes dans plusieurs villes en France et en Chine. Il fait partie, en tant que membre du jury, de plusieurs concours nationaux, FR3, Pricem…

Les tournées effectuées avec l'Orchestre de Picardie en Chine en octobre 1996 et en mai 2005 ont été des succès dans la carrière de ce violoniste : "même s'il était à nouveau chez lui, il se devait de donner le plus beau concert de sa carrière encore courte. […] il a fait un triomphe qui n'était pas que sentimental et l'Orchestre [de Picardie] a accompagné amoureusement son Chinois préféré dans sa longue montée vers le bonheur" ("Le Courrier Picard").  


Pour écouter "El condor pasa", air qui sera interprété le 26 mars par Kléber BESSON (guitare) - Roland MELLE (percussions) et le Chœur «Odyssées»
cliquez sur le rectangle blanc dans le cadre ci-dessous






Voir aussi l'article sur la 2ème partie de ce concert en cliquant ICI 



Pour retourner sur l'article "Dernières Nouvelles", cliquez ICI
  


 

 

 



Partager cet article

Repost 0
Published by Caspar
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Pierre Caspar
  • Le blog de Pierre Caspar
  • : Le Festival de Musique de Claye-Souilly (Région parisienne) reçoit des choeurs, orchestres, ensembles musicaux du monde entier. Le Choeur de Claye-Souilly a fait des tournées en Europe, aux U.S.A., au Canada, en Chine etc
  • Contact

Recherche