Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 22:31

Samedi 5 octobre 2013 à 20h 30

Eglise St Etienne de Claye-Souilly

 

Le Chœur « Sunniva »  

PHOTO-SUNNIVA.jpg

Cet excellent chœur féminin vient d’Ulvila en Finlande.

Il a été créé en 1984 par Anne-Marie Grundstén, musicienne de Pori.

Sunniva signifie « cadeau du soleil ». La musique est également un cadeau que les choristes partagent avec leurs familles et leurs amis dans la joie et parfois dans la tristesse.

Depuis 1984, le répertoire du choeur s’est enrichi, allant des chants populaires à la musique sacrée de différentes époques et du baroque aux compositeurs modernes.

Depuis 2005, Ágnes Paraczky assure la direction.

 « Sunniva » a donné des concerts dans de nombreux pays et notamment en Suède, au Danemark, en Estonie, en Hongrie, en Angleterre et en Suisse.

 

Le chef de choeur  

Ágnes Paraczky est diplômée de la « FereAgnes-Paraczky.jpgnc Liszt Academie de Musique » de Budapest en théorie musicale et direction chorale. Elle est Docteur de l’Université « Jyväskylä » et enseigne au département « Pédagogie musicale ».

Elle a également enseigné la musique et l’histoire de la musique au Conservatoire Kodály en Hongrie.

Depuis 1986, elle assure des fonctions de lectrice, d’abord au « Central Ostrobothnial Conservatory » et plus récemment au « Palmgren Conservatory ».

Par ailleurs, elle a été lectrice invitée, musicienne de chambre et a dirigé des chœurs dans plusieurs pays européens et au Japon.

Actuellement elle dirige le « Palmgren Chamber Choir » et le Chœur « Sunniva »

 

ULVILA     

Ulvila est une ville du sud-ouest de la Finlande, dans la province de Finlande occidentale et la région du Satakunta.

Elle est l'une l'une des toutes premières villes du paysà avoir été fondée au Moyen Age (après Turku et Porvoo). Fondée par le roi Albert de Suède en 1365 en aval de la ville marchande de Teljä, elle est présente dans de nombreux récits et légendes d'avant la colonisation suédoise.

Ville la plus au nord du royaume de Suède, elle reçoit le monopole du commerce sur le Golfe de Botnie et devient rapidement très riche. Mais son apogée (XVème s.) sera suivi d'un rapide déclin. En 1550, Gustave Ier Vasa fonde Helsinki et ordonne aux habitants d'Ulvila de s'y installer. Quand l'ordre est annulé en 1557, les habitants reviennent pour trouver un port totalement ensablé.

L'année suivante, les droits de cité d'Ulvila sont annulés et transférés à une nouvelle ville 7 km en aval: Pori. Ulvila tombe dans l'oubli pendant une longue période. Les ruines de la cité morte mettent du temps à s'effacer, ne disparaissant sous les cultures qu'au cours du XVIIIème s. Les ruines ont été fouillées et le terrain largement analysé au cours des années 1970. Ce qui a permis aux archéologues d'avoir un éclairage unique sur une ville médiévale bloquée brutalement dans son évolution.

Ulvila recommence à se développer au XIXème s., récoltant quelques miettes de l'industrialisation de Pori. En particulier, 1870 voit l'ouverture de la très importante tannerie de cuir de Friitala, autour de laquelle la nouvelle cité est édifiée. Cette usine existe toujours, mais ne compte plus qu'une vingtaine de salariés contre 1500 à l'âge d'or.

Ces industries entraînent l'émergence d'une classe ouvrière très remuante. Les habitants se rallient massivement aux gardes rouges lors de la Guerre civile de 1918. Les Rouges vaincus, la commune perdra 250 habitants dans les combats, les camps de prisonniers et les règlements de compte.

La ville accueille 1 000 évacués du village carélien d'Hiitola cédé à l'URSS en 1944. Depuis la fin de la Guerre de continuation, elle a connu une croissance soutenue en raison de sa proximité avec Pori et de sa mine de cuivre.

Ulvila a retrouvé ses droits de cité en 2000 et fusionné en 2005 avec la municipalité rurale de Kullaa.

 

Sainte Sunniva de Selje, sainte norvégienne, est la patronne de tout l'ouest de la Norvège.

Selon la légende, Sunniva était l'héritière d'un royaume irlandais, mais elle dut s'enfuir quand un roi païen, qui voulait l'épouser, envahit son pays. Elle et ses compagnes trouvèrent refuge dans l'île norvégienne de Selja et s'installèrent dans une caverne.

Les habitants de la région soupçonnaient les étrangers de voler leurs troupeaux et le roi Hǻkon était venu là pour faire justice. Sunniva priait intensément pour ne pas tomber aux mains des païens. C'est alors que des rochers tombèrent et bouchèrent l'entrée de la caverne où elle et ses compagnes avaient trouvé refuge. Elles moururent ainsi, dans la grotte dont elles ne purent plus ressortir.

Quelques années plus tard, des miracles eurent lieu sur l'île. C'est pourquoi le roi Olaf fit ouvrir la caverne en 996. Il retrouva le corps intact de Sunniva. Ultérieurement, un monastère bénédictin fut construit sur le site, dont on peut encore voir les ruines aujourd'hui.

Pendant le grand incendie de Bergen en 1198, la dépouille de Sunniva fut sortie de l'église où elle reposait et amenée sur les lieux. Le feu s'arrêta, et le miracle fut constaté.

 

Church_of_Ulvila.jpg

Eglise d'Ulvila 

 

Affiche du concert   Affiche.JPG

   

Programme du concert 

       « Odyssées »      

 Ave Maria  -  Bepi de Marzi

Gloria (Messe aux chapelles)  -  Ch. Gounod

Ballade irlandaise  -  Folklore irlandais

What a wonderful world  -  G. D. Weiss/B. Thiele/M. A. Brymer

 

       « Sunniva »

Airs monophoniques et polyphoniques du Moyen Age

Ave Maria

Alleluja

Benedicamus

In hoc anni circulo

  ----------------

      Ave Maria    -    G. Caccini

Halleluja    -    W.A.Mozart

Ave Maria    -    C.Franck

Ultima in mortis hora    -    A. Tamas

Kirkonkellot (Cloche d’église)    -    O. Fischer

Ave Maria    -    P. Wolf

Finlandia    -    J. Sibelius

Suvipilvet (Nuage d’été)    -    R. Tanskanen

Balladi (Ballade)    -    A. Sallinen

Iltavirsi (Prière du soir)    -    T. Turkka

Rukous (Prière)     -   M. Putro

 

Soliste : Ann Vepsäläinen

Piano : Anne Havunen

 

Tarif : 10 euros (gratuit pour les - de 12 ans)

Entrée gratuite pour les membres bienfaiteurs

Billets en vente chez  Photo Fleury - Claye-Souilly

et sur place le soir du concert.

 

Nous remercions Madame Maria Bartha

à qui nous devons ce concert.

  Pierre Caspar 

 

  Pour revenir sur la page "Dernières Nouvelles", cliquez  ICI 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Caspar
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Pierre Caspar
  • Le blog de Pierre Caspar
  • : Le Festival de Musique de Claye-Souilly (Région parisienne) reçoit des choeurs, orchestres, ensembles musicaux du monde entier. Le Choeur de Claye-Souilly a fait des tournées en Europe, aux U.S.A., au Canada, en Chine etc
  • Contact

Recherche