Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2007 4 19 /07 /juillet /2007 16:18




  Ballades d’Irlande,de Bretagne 
et d'ailleurs  

 





Béatrice de Marqué 

Elisabeth
Bassereau


 


 

Béatrice de Marqué 

est née dans une famille d'artistes. Antoine Barbier, son arrière grand-père, était le peintre particulier du tsar de Bulgarie, membre de l'Académie des Sciences, Lettres et Arts de Lyon et fondateur de la Société des Aquarellistes Lyonnais.

Son grand-père pratiquait l'aquarelle et la gouache et sa grand-mère était pianiste, médaille d'or de la ville de Lyon.

Béatrice n'a fait que cueillir au fil des années de jeunesse les émotions que chacun savait lui prodiguer avec générosité et talent.

Le voyage artistique s'est poursuivi dans plusieurs directions :musique, peinture, poésie

Béatrice de Marqué a enseigné pendant plus de vingt ans la musique qu'elle pratique grâce au chant. Elle donne toute l'année des concerts de musique celtique.

Elle a enregistré 2 CD en duo avec Jean-Luc Rochon.

 



E
lisabeth Bassereau

est professeur de harpe au conservatoire de Lagny-sur-Marne.
Elle enseigne la musique au collège de Saint Laurent la Paix Notre Dame de cette ville.

 

 




Programme

Caitlin Triall    -   traditionnel

The emigrant’s daughter   -    traditionnel

Skellig    -   Loreena Mc Kennitt

Greensleeves    -   anonyme

Sally gardens    -   traditionnel

Arranmore    -   traditionnel

Marche celte    -   traditionnel

An Alarch    -   traditionnel

Le marquis de Ponkalec   -    traditionnel

Tri Martolods    -   traditionnel

Enez Molenez   -   Didier Squiban
(L’île Molène)

Les Menhirs de Plouhinec   -    Fabienne Marsaudon

Je dors en Bretagne    -   Gilles Servat

Down by the beach    -   musique traditionnelle

                                      texte Béatrice de Marqué

La ville engloutie   -    Sabine Chesson

Les roses de Saadi    -   musique Béatrice de Marqué

                                     texte Desborde - Valmore

Never Ending Road    -   Loreena Mc Kennit

Lumière d’espoir    -   Musique Madredeus

                                  Texte Béatrice de Marqué






Traduction de

"The emigrants's daugther
par Béatrice de Marqué

 Oh
! S il vous plait, ne m’oubliez pas même si les vagues me noient

J étais jeune et jolie mais le destin m’a éloignée de mon pays

vers un autre que je ne verrai jamais.


Mes parents ont prié pour avoir le courage de partir;

L espoir de trouver la paix et un peu de fortune soutenait leur détresse

de laisser derrière eux tous ceux qu ils aimaient.

 

Les derniers rochers de l’Irlande disparaissaient dans le brouillard

et nous nous sentions étrangement seuls.

 

La mer se déchaîna, je fus prise de délire.

J’entendis les supplications de ma mère et les prières de mon père

tandis que les flots m’engloutissaient.

 

Oh! s il vous plait, ne m’oubliez pas même si les vagues me noient

 

J’étais jeune et jolie mais le destin m’a éloignée de mon pays
vers un autre que je ne verrai jamais.





 

Quelques photos de ce superbe concert


 







 

 



   

Photos : Marie-Hélène Caspar - Jean-François Ligner


Voir aussi l'article paru dans "La Marne" du 4 mars 2009
en cliquant
ICI



Pour revenir sur la page d'accueil, cliquez ICI


Partager cet article

Repost 0
Published by caspar
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Pierre Caspar
  • Le blog de Pierre Caspar
  • : Le Festival de Musique de Claye-Souilly (Région parisienne) reçoit des choeurs, orchestres, ensembles musicaux du monde entier. Le Choeur de Claye-Souilly a fait des tournées en Europe, aux U.S.A., au Canada, en Chine etc
  • Contact

Recherche